L’avenir du journalisme – revue de presse #11

L'avenir du journalisme - revue de presse

2e revue de presse des vacances. Comme pour la première, uniquement des liens, sans commentaires 😉 Au programme : fact checking (vérification de l’information), formule d’abonnement aux médias, l’avenir de la télévision, sans oublier un peu de photojournalisme et de data.

Fact checking ou vérification de l’information

Abonnement

On parle de plus en plus d’une formule d’abonnement aux médias, qui garantirait une information de qualité. American Press Institute a publié un rapport complet sur le sujet. Il est constitué d’une série d’articles :

Il est aussi possible de télécharger ce rapport au format PDF.

Vidéo et télévision

Facebook et journalisme

The Guardian, à la recherche de formats innovants

Autres articles

L'avenir du journalisme - revue de presse #11
N’hésitez pas à partager cet article dans Pinterest 😉

L’avenir du journalisme – revue de presse du 26 janvier 2018

L'avenir du journalisme - revue de presse

On se retrouve pour une nouvelle revue de presse, avec beaucoup de retard… J’essaie de tout mettre à jour pour enfin rentrer dans les temps ! 😉

Les médias sociaux, boite à outil du journaliste

WhatsApp prochainement dans les rédactions ?

WhatsApp Business : lancement de l’application pour les entreprises par Thomas Coëffé via le blog du modérateur

Après Snapchat et Instagram, les médias vont-ils se mettre à WhatsApp ? C’est la question que me pose cet article : WhatsApp va mettre en place des comptes « entreprises ».

Plusieurs usages seraient en effet possibles. Le premier exemple qui me vient en tête : une personnes lambda pourrait s’assurer de la véracité d’un information auprès d’un média, en lui posant la question via WhatsApp. Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les partager en commentaire. 😉

WhatsApp Business via le blog du modérateur
WhatsApp Business via le blog du modérateur

Stories Snapchat en dehors de l’application

Snapchat officialise le partage des stories en dehors de l’application par Thomas Coëffé via le blog du modérateur

Snapchat va (enfin) permettre d’intégrer les stories dans un site web (code embed). Cette story sera visible pendant 30 jours. Intéressant pour les médias : ils pourront retransmettre un évènement en direct via Snapchat.

Cela augmentera l’utilisation du format vertical de Snapchat d’après moi. Certains avaient pour habitude de filmer au format horizontal avec Snapchat, car un smartphone est facile à pivoter. Mais en rendant les stories accessibles depuis le web, les ordinateurs, ce type d’utilisation sera réduit : pivoter un ordinateur est un peu moins aisé… 😄

Snapchat officialise le partage des stories en dehors de l’application via le blog du modérateur
Snapchat officialise le partage des stories en dehors de l’application via le blog du modérateur

 

Le retour de Vine

V2 : Vine pourrait renaître de ses cendres par Thomas Coëffé via le blog du modérateur

Cet article laisse entendre que Vine prépare son grand retour ! On pourra y partager de courtes vidéos (entre 2 et 6,5 secondes). On pourra filmer ces vidéos en direct, et basculer entre caméras avant et arrière du téléphone. Mais une fonctionnalité permettra aussi d’importer des fichiers.

Petite précision : les vidéos ne seront plus au format carré, mais plein écran !

Un lancement a priori prévu pour le troisième trimestre 2018 : ça laisse un peu de temps aux médias pour s’y préparer. 😉

Le compte Twitter de v2 est même déjà créé ! 😉

 

Le déclin de la télévision

Regarder la télévision en différé

TV : le différé prend désormais une part importante dans l’audience globale (Eurodata) par Eric Scherer via Méta-media

La télévision n’est pas forcément en train de disparaître. C’est plutôt la manière de regarder la télévision qui évolue. En effet, on peut voir qu’en moyenne, un Français regarde la TV 3 h 42 par jour. Mais une grande part des contenus est désormais visionnée en différé.

TV : le différé prend désormais une part importante dans l’audience globale (Eurodata) via Méta-Media
TV : le différé prend désormais une part importante dans l’audience globale (Eurodata) via Méta-Media

De nouveaux modes de consommation du petit écran

Les 15-24 ans ne passent plus que la moitié de leur temps vidéo à regarder la télévision linéaire par Eric Scherer via Méta-media

Dans la continuité de l’article précédent, une autre statistique est ici abordée : seuls 53% des jeunes (15-24 ans) regardent la télévision en live sur un téléviseur. Pour le reste, les options sont variées :

  • 15% regardent la télévision en replay, en différé ou en live mais sur d’autres écrans (smartphone, tablette, ordinateur…)
  •  8% se tournent vers de la VOD (Video On Demand) ou SVOD (Subscription Video On Demand)
  • 24% regardent d’autres vidéos sur Internet ou télévision IP
La consommation de la télévision
La consommation de la télévision

Où sont les jeunes ?

Quand les chaînes TV courent après les jeunes par Pauline Porro via InaGlobal

Les plus jeunes ont une consommation mobile de la télévision. Cet article explique l’importance de s’adapter à ce format. Il met aussi en avant l’importance d’être présent dans les médias sociaux.

D’autres points abordent la montée de la SVOD et du replay, déjà évoqués précédemment dans cette revue de presse.

Quand les chaînes TV courent après les jeunes via InaGlobal
Quand les chaînes TV courent après les jeunes via InaGlobal

Fin d’un journalisme, début d’un journalisme ?

La fin du journalisme citoyen ?

HuffPost: The End Of Citizen Journalism? par Dirk Smillie via Forbes

Le Huffington Post arrête de publier les articles de ses contributeurs bénévoles. Le début de la fin du journalisme citoyen ?

Certains y croient toujours, d’autres n’y ont jamais cru. Pour moi, dans cet article, une citation de Lydia Polgreen (rédactrice en chef du Huffington Post) résume bien la situation : « si tout le monde a un mégaphone, on entend personne ».

HuffPost: The End Of Citizen Journalism? via Forbes
HuffPost: The End Of Citizen Journalism? via Forbes

S’inspirer de Joe Rogan pour le journalisme de demain ?

5 Reasons why Joe Rogan is the future of journalism via Left Foot Media

Joe Rogan est un podcasteur américain. Il suit 5 points dont les médias mainstream devraient s’inspirer d’après la vidéo :

  • il fait du journalisme sous forme longue : certains de ses podcasts durent plus de 3 heures, et pourtant, ils restent attractifs et écoutés
  • les invités sont variés (et non uniquement quelques invités récurrents)
  • il ne cherche pas la confrontation, mais la discussion
  • bien que l’émission se nomme the Joe Rogan’s show, on n’entend pas uniquement Joe Rogan, mais aussi ses invités
  • Joe Rogan est une personne réelle, non une célébrité médiatique fabriquée dans un moule, il a d’autres cordes à son arc, a fait d’autres choses en dehors des médias

Maîtriser l’innovation en journalisme

3 Tips for Mastering Innovation in Journalism par Anthony Sandoval via Spartans Innovate

Les 3 astuces indiquées dans l’article :

  • toujours prendre compte du public avant tout
  • quand les temps changent, l’entreprise doit aussi changer (j’aime beaucoup celui là)
  • construire des capacités pour un nouveau monde
3 Tips for Mastering Innovation in Journalism via Spartans Innovate
3 Tips for Mastering Innovation in Journalism via Spartans Innovate

L’avenir de l’éducation au journalisme

5 Takeaways on the State – and Future – of Journalism Education par Chris Roush via SeriouslyMedia

Le journalisme est une industrie en pleine évolution. Pour s’y adapter, les écoles aussi doivent évoluer, en ajustant les compétences et les techniques d’enseignement.

L’article présente 5 tendances :

  • la technologie est le futur
  • la possibilité d’éducation en ligne, via des plateformes online
  • les professeurs ne sont plus titularisés
  • les écoles deviennent productrices de contenu
  • la fin des conférences / cours magistraux : il faut incorporer des vidéos, gifs et autres technologies dans les cours
5 Takeaways on the State – and Future – of Journalism Education via SeriouslyMedia
5 Takeaways on the State – and Future – of Journalism Education via SeriouslyMedia

Autres liens intéressants cette semaine

L'avenir du journalisme - revue de presse du 26 janvier 2018
N’hésitez pas à partager cet article dans Pinterest 😉

L’avenir du journalisme – revue de presse du 12 janvier 2018

L'avenir du journalisme - revue de presse

C’est parti pour une nouvelle revue de presse sur l’avenir du journalisme ! Vous pouvez toujours retrouver la revue de presse de la semaine dernière ici.

De l’utilisation des drones en journalisme

Drones in Journalism par Samik Sengupta via Drone Below

J’avais déjà parlé des drones et de leur intérêt pour le storytelling dans une revue de presse précédente. Cette fois, ce sont les avantages de l’utilisation de drones qui sont listés dans cet article :

  • flexibilité (plus faciles d’atteindre une zone inaccessible)
  • facilité de manœuvre (pour avoir différent points de vue par exemple)
  • sécurité (pas de pilote)
  • avantage au niveau du coût (moins cher qu’un avion)
  • avancées technologiques (les drones peuvent désormais réaliser plusieurs tâches)

Pour l’article, ce qui empêche l’utilisation des drones à grande échelle dans le journalisme, ce sont les contraintes juridiques et les questions d’éthique et de confidentialité.

Drones in Journalism par Samik Sengupta via Drone Below
Drones in Journalism par Samik Sengupta via Drone Below

Médias traditionnels vous dites ?

La radio ?

La radio en 2018 vue par Laurent Frisch par Xavier Eutrope via InaGlobal

3 grandes tendances sont dégagées de cet entretien :

  • l’augmentation des podcasts natifs (créés pour le numérique et non pour l’antenne),
  • la présence de la radio sur des supports « inhabituels » (habituellement occupés par la vidéo : YouTube ou Facebook)
  • les assistants vocaux.
La radio en 2018 vue par Laurent Frisch par Xavier Eutrope via InaGlobal
La radio en 2018 vue par Laurent Frisch par Xavier Eutrope via InaGlobal

Le dernier point me permet de faire le lien avec l’article suivant.

The Telegraph takes on audio storytelling, with podcasts and news briefings on Alexa and Google Assistant par Catalina Albeanu via journalism.co.uk

Le Telegraph possède déjà plus de 10 podcasts différents. Et désormais, ils vont aussi être diffusés sur les assistants personnels virtuels : Alexa d’Amazon et Google Assistant. Nouveau moyen de diffusion donc… et le Telegraph semble être l’un des premiers sur le coup ! 😉

The Telegraph takes on audio storytelling, with podcasts and news briefings on Alexa and Google Assistant par Catalina Albeanu via journalism.co.uk
The Telegraph takes on audio storytelling, with podcasts and news briefings on Alexa and Google Assistant par Catalina Albeanu via journalism.co.uk

La TV ?

La télévision en 2018 vue par Agnès Lanoë par Pauline Porro via InaGlobal

Un article qui m’a tout particulièrement intéressé : on parle de plus en plus de la fin de la télévision (les jeunes ne la regardent plus).

Lorsqu’on demande à Agnès Lanoë à quoi va ressembler la TV en 2018, voici sa réponse : «Toujours plus de délinéaire (ndla. : consommation de programmes en différé et à la carte), toujours plus d’international et d’événements exceptionnels, que ce soit des directs, du sport, etc.».

À garder en tête et à vérifier à l’avenir. 😉

L’article aborde en outre d’autres points tels que la non-présence des télévisions française dans Discover de Snapchat.

La télévision en 2018 vue par Agnès Lanoë par Pauline Porro via InaGlobal
La télévision en 2018 vue par Agnès Lanoë par Pauline Porro via InaGlobal

Le futur du journalisme de proximité

Le journalisme de proximité est toujours un peu en débat… L’avenir du journalisme, est-ce la proximité ou l’international ou les 2 ?

The Fight for the Future of Local News par Kate Knibbs via The Ringer

L’article débute en soulignant que le journalisme de proximité est la plus ancienne forme de journalisme. Il explique ensuite l’importance du journalisme de proximité : on tient à savoir ce qui se passe autour de chez nous.

«La fermeture de points de vente et la réduction de la couverture locale ont des répercussions à grande échelle. Au-delà de la perte d’emploi dans l’industrie du journalisme, des communautés entières perdent des informations vitales sur elles-mêmes.»

The Fight for the Future of Local News par Kate Knibbs via The Ringer
The Fight for the Future of Local News par Kate Knibbs via The Ringer

Rogovoy to Explore Future of Local Journalism with Expert Panel via The Rogovoy Report

Le mercredi 17 janvier, 8 journalistes et éducateurs participeront à une table ronde sur l’avenir du journalisme. Seth Rogovoy sera l’un d’entre eux. Elle aura lieu au Columbia-Greene Community College, dans l’État de New-York (USA) à 19h (1h en France).

Rogovoy to Explore Future of Local Journalism with Expert Panel via The Rogovoy Report
Rogovoy to Explore Future of Local Journalism with Expert Panel via The Rogovoy Report

Quand Facebook s’en mêle…

Facebook is testing a new section of the app specifically for local news and events par Kurt Wagner via recode

Dans 6 villes américaines (La Nouvelle-Orléans, Little Rock, Billings, Peoria, Olympia et Binghamton), Facebook expérimente une nouvelle fonctionnalité : une section permettant d’explorer l’actualité locale.

La grosse question : est-ce que cela sera bénéfique à la presse locale et régionale ?

Facebook is testing a new section of the app specifically for local news and events par Kurt Wagner via recode
Facebook is testing a new section of the app specifically for local news and events par Kurt Wagner via recode

Sur l’avenir du journalisme en général

En espagnol, le futur du journalisme et des journalistes

El futuro del periodismo (y de los periodistas) via Las Mil Puertas
blabla

La vidéo commence par présenter un journaliste improbable. Il n’oublie aucun fait, raconte les histoires de manière totalement objective et impartiale, ne prend que quelques secondes pour rédiger ses articles, ne commet aucune faute d’orthographe et est disponible 24/7. Impossible ? Et pourtant, ce sera le journalisme de demain !

En effet, c’est une présentation du journalisme automatique. Elle explique que dans 10-12 ans, 90 % de la presse écrite sera automatisée. Le vrai défi aujourd’hui : humaniser les algorithmes.

Vient ensuite le tour du journalisme augmenté, qui, grâce à l’IA (Intelligence Artificielle), permet d’optimiser une investigation ou d’adapter l’article au lecteur.

Un nouveau mode de diffusion (déjà abordé en début d’article) est lui aussi évoqué : les assistants personnels virtuels.

8 thèses sur le futur du journalisme

8 Thesen zur Zukunft des Journalismus par via DJV – Deutscher Journalisten-Verband

D’après cet article, à l’avenir, la majorité des journalistes travailleront en freelance et deviendront entrepreneurs. Ils seront de plus en plus perçus comme des marques. Les employés permanents quant-à-eux deviendront directeurs de rédaction. Au passage, cela rejoint le point de vue de Christophe Deschamps dans son livre : Le nouveau management de l’information : la gestion des connaissances au cœur de l’entreprise 2.0.

Par ailleurs, les journalistes seront connectés entre eux et interagiront : la solidarité deviendra indispensable. La compétence technique sera une clef du succès (compétences interdisciplinaires). Et pour terminer, on peut noter que les journalistes auront plus de liberté.

8 Thesen zur Zukunft des Journalismus par via DJV - Deutscher Journalisten-Verband
8 Thesen zur Zukunft des Journalismus par via DJV – Deutscher Journalisten-Verband

81 articles sur l’avenir du journalisme

Zukunft des Journalismus via Medienwoche

Une série 81 liens vers des articles allemands sur le futur du journalisme. Je n’ai pas tout lu, mais je recommande pour les germanophones ! 😉

Zukunft des Journalismus via Medienwoche
Zukunft des Journalismus via Medienwoche

Les 4 types de journaliste

Career Development Plan – My future par Mohamed Ahamad via Journal of a Journalist

Mohamed Ahamad reprend ici les 4 types de journalisme listés par Matt Thompson :

  • le storyteller,
  • le reporter (Newshound),
  • l’analyste fonctionnel (Systems Analyst)
  • le provocateur.

Le storyteller connecte les gens entre eux et aux problèmes qui comptent dans leur vie. Le reporter expose des faits cachés ou inconnus. L’analyste fonctionnel cherche à comprendre le monde et à l’expliquer clairement. Et enfin, le provocateur révèle les nombreuses et complexes facettes du monde.

Dans le reste de l’article, Mohamed Ahamad expose ce qu’il compte faire à l’avenir (ce qui m’intéresse un peu moins dans le cadre de cette revue de presse).

Career Development Plan – My future par Mohamed Ahamad via Journal of a Journalist
Career Development Plan – My future par Mohamed Ahamad via Journal of a Journalist

L’évolution des médias nigérian

The Nigeria Media – Evolution, Trends and Projections for 2018 par Bolaji Okusaga via This Day

Le début de l’article explique l’origine des médias nigérians et leur histoire. Je saute cette partie et me rends à la fin, où on parle de l’évolution.

Premier constat sans appel : la presse écrite doit se réinventer (ndla. : et pas qu’au Nigéria !).

Bolaji Okusaga explique ensuite que les jeunes consommateurs ne veulent pas seulement lire, écouter ou regarder : ils souhaitent être au centre du processus de création.

Ainsi, un journal papier doit avoir une forte présence en ligne en parallèle (avec des contenus audio-visuels en complément).

The Nigeria Media – Evolution, Trends and Projections for 2018 par Bolaji Okusaga via This Day
The Nigeria Media – Evolution, Trends and Projections for 2018 par Bolaji Okusaga via This Day

Le futur du journalisme sportif

Episode 95: The Future of Sports Journalism par la faculté de gestion des sports de l’Université Columbia

Et oui, l’université de Columbia a ses propres podcasts. À retrouver ci-dessous : 50 minutes sur le journalisme sportif et son avenir, en compagnie de Jeff Eisenband, journaliste au Post Game.

Information et journalisme à l’avenir

Manipulation de la vidéo en temps réel

The future of fake news is real-time video manipulation par Andrea James via Boing Boing

Cette vidéo est tout simplement impressionnante ! On nous démontre qu’il est possible de manipuler l’information en temps réel : en modifiant les expressions faciales en direct.

Et comme une image vaut mieux qu’un long discours, je vous conseille la vidéo ci-dessous (inutile de tout regarder, rendez-vous directement à 00:44, 02:37 ou encore 03:52).

Comme quoi, les avancées technologiques ne sont pas toujours au service de l’information et du journalisme…

Verification de l’information

FAQ: How the use of UGC and verification has changed in journalism par Paul Bradshaw via Online Journalism Blog

UGC… à part le cinéma, ça vous parle ? C’est une abréviation anglaise signifiant User Generated Content qui dans le journalisme a donné vie au journalisme citoyen. Donc du contenu créé par les internautes lambda.

Cette forme d’acquisition de contenu nécessite d’excellentes compétences en terme de vérification de l’information, qui ouvrent aussi la voie à la création de meilleurs outils de vérification. Pour Paul Bradshaw, cela sera rendu en partie possible grâce à l’intelligence artificielle.

FAQ: How the use of UGC and verification has changed in journalism par Paul Bradshaw via Online Journalism Blog
FAQ: How the use of UGC and verification has changed in journalism par Paul Bradshaw via Online Journalism Blog

Puiser l’info sur Twitter ?

Mort Johnny : « À l’INA, on a archivé 518 000 tweets » via arrêt sur images

L’information, ce sont des images, des vidéos, des textes, des sons… et des tweets ! Eh oui, l’INA archive aussi les tweets désormais ! Je trouve que c’est assez impressionnant : il y a 10 ans, qui aurait en effet cru que Twitter pourrait devenir important à ce point ?

Reste à voir ce que l’avenir nous réserve ! 😉

Mort Johnny : "À l'INA, on a archivé 518 000 tweets" via arrêt sur images
Mort Johnny : « À l’INA, on a archivé 518 000 tweets » via arrêt sur images 

À la semaine prochaine !

L'avenir du journalisme - image pour Pinterest
N’hésitez pas à partager cet article dans Pinterest 😉

L’avenir du journalisme – revue de presse du 22 décembre 2017

L'avenir du journalisme - revue de presse

J’entame cette 2e revue de presse sur l’avenir du journalisme avec une petite journée de retard… Vous pouvez retrouver la 1re ici.

Le journalisme a de l’avenir, mais quel est-il ?

La voix artificielle, une menace pour le journalisme ?

The future of news is humans talking to machines par Trushar Barot via NiemanLab

Désormais, la voix peut être créée de manière artificielle : même votre portable peut lire un texte à haute voix. Et de même, parler aux objets n’est plus bizarre. Pour Trushar Barot, c’est une révolution énorme que les médias sont en train de manquer.

Il reprend les propos d’Amy Webb (auteure) : «Parler aux machines, plutôt que d’écrire, ce n’est pas un gadget temporaire. Les humains qui parlent aux machines – et, éventuellement, les machines qui se parlent entre elles – représentent le prochain changement majeur dans notre écosystème d’information. La voix est la prochaine grande menace pour le journalisme.»

En Afrique du Sud, on innove aussi !

Yes, Journalism has a Future! JHR helps ignite innovative journalism in Africa via The Business Journals

JHR (Journalists for Human Rights – Journalistes pour les droits de l’Homme) initie un journalisme innovant en Afrique.

Des équipes du JAMLab (Journalism and Media Lab) en Afrique du Sud travaillent sur le futur du journalisme. 3 équipes ont d’ailleurs remporté un financement de la part du SAMIP (programme d’innovation en médias de l’Afrique du Sud) :

  • Media Factory : aide à relier les rédactions nationales avec les pigistes des régions sous-couvertes
  • Soul City : en combinant médias, mobilisation sociale et plaidoyer, cherche à améliorer les conditions de vie et de santé des personnes en Afrique du Sud
  • Volume News : actualités en langues locales diffusées sur des radios communautaires

Narration verticale et journalisme augmenté

What changed in 2017 — and what we can expect in 2018 (maybe) par Paul Bradshaw via Online Journalism Blog

Cet article aborde le journalisme augmenté ou encore le journalisme de mèmes, cependant, c’est le storytelling vertical qui a retenu mon attention.

Vous avez sûrement remarqué que beaucoup de médias se sont lancés dans cette forme de storytelling « vertical » : un écran Snapchat ( 16:9 tourné d’1/4 de tour je pense).

Ce type de narration pour les médias est apparu en premier dans Discover sur Snapchat ! Mais désormais c’est aussi vrai dans Instagram, Facebook, etc.  Même la BBC sur son application smartphones l’utilise ! Alors plus tard, regardera-t-on la TV à la verticale ? Pour plus d’infos sur le storytelling vertical, jetez un œil à cet article également.

Le journalisme dans le futur ? Les Allemands abordent la question !

Sites sur l’avenir du journalisme allemands

J’ai été étonné par le nombre de sites allemands qui parlent de l’avenir du journalisme. Voici 2 d’entre eux.

JB – Journalismusblog par Gerhard Rettenegger

Les articles ne sont pas publiés à une fréquence très élevée. Cependant, le 1er article date de 2008, et le dernier a été publié en novembre 2017. Si vous parlez allemand, et que l’avenir du journalisme vous intéresse, ce site vaut le détour. 😉

Journalismus 2018

Réalisé par des étudiants de l’Axel Springer Akademie, une école de journalisme à Berlin. L’évolution du journalisme est abordée sous forme de vidéos. Personnellement, je les trouve un peu vieillottes, on a l’impression de regarder un vieux film des années 80, mais intéressantes dans le fond.

Préserver le local pour prospérer à l’avenir

Zukunftsperspektiven für den Journalismus par Jude via Golfe Media Online

Les fake news ont un avantage : les consommateurs se sont rendu compte que tout ce qui circule sur Internet n’est pas forcément vrai.

Sinon, des robots pour écrire les articles, ça vous tente ? C’est déjà expérimenté aux USA !

Et donc à l’avenir, on doit faire quoi ?

«Le journalisme d’avenir doit tenir compte des particularités culturelles, et en particulier des langues différentes, plutôt que de produire des publications de masse toutes pareilles. […] La coopération internationale, la préservation des différences culturelles et la tolérance seront d’une grande importance pour le journalisme.»

Et un PDF pour terminer

Journalismus der Zukunft par Nicolas Ebert via pressesprecher

L’article présente un PDF : « Quo vadis jouralismus ? » (Où va le journalisme ?). Vous pouvez le télécharger ici. 29 pages qui abordent les points importants pour le journalisme à l’avenir. Une petite trentaine de personnes (journalistes, mais aussi politiciens, auteurs, ou chefs d’entreprise) donnent leurs points de vue sur la question.

Évolution des pratiques, évolution des productions

Le podcast remplace la radio…

Le podcast, une nouvelle façon d’écouter la radio par Jessica Berthereau via LesEchos.fr

L’avantage du podcast sur la radio : on peut l’écouter quand on veut et comme on veut. Dans l’article, il est question de « bouffée d’oxygène » : on n’est plus dans l’immédiateté, l’instantanéité (contrairement aux chaînes d’info en continu ou aux réseaux sociaux), on peut écouter un épisode 2 heures ou 2 jours plus tard.

Serait-on déjà à la fin de la consommation d’info en direct ? Pas très convaincue… Quand il se passe quelque chose, souvent, on aime bien connaître les avancées en direct !

L’article reprend par ailleurs les propos de Joël Ronez : «il y a une forte demande pour des formats originaux, à la fois plus informels et plus anglés, des contenus personnalisés, avec un parti-pris et un ton qui sort de l’ordinaire». À noter et enregistrer.

… et la TV est de moins en moins écoutée !

TV : le décrochage des jeunes va continuer en 2018, mais moins vite que prévu par Alexandra Yeh via Méta-Media

«L’heure n’est plus au décrochage brutal des jeunes, mais plutôt à un déclin lent (mais inexorable, il faut bien l’avouer) du petit écran.»

Alors que la radio est délaissée pour les podcasts, la TV est en plein « déclin » comme le prouve une étude Deloitte. Les causes évoquées dans l’article : la consommation mobile, le streaming et la SVoD (vidéo à la demande). La consommation de la vidéo mobile a été favorisée par l’augmentation de la taille des écrans.

Le tout est résumé dans l’une des slides du rapport :

Infographie de l'étude Deloitte
Infographie de l’étude Deloitte

Cette même problématique a été évoquée par Hugo Clément dans une interview sur France Inter :

Une chaîne d’info en continu sur Twitter

Bloomberg lance TicToc : une chaîne d’information en continu sur Twitter par Fabian Ropars via Le Blog du Modérateur

Il fallait y penser… utiliser Twitter pour créer une chaîne d’info en continu ! Et Bloomberg l’a fait, avec 2 700 journalistes et analystes originaires de 120 pays.

«Tout le contenu diffusé sera adapté au format social et au mobile first : les datas, graphiques, vidéos etc. seront optimisés pour un usage mobile.»

Les photojournalistes vont-ils perdurer ?

La précarisation du métier de photojournaliste via Acrimed

«Baisse des tarifs des piges, chute des commandes de la part des titres de presse, recours accru aux photographies institutionnelles issues des services de communication et aux photographies «libres de droits», syndication des contenus…»

Dans le passé, le photojournalisme était un métier légitime : un appareil photo était coûteux, et on avait besoin d’une réel apprentissage pour l’utiliser (réglages lors de la prise de vue et développement de la photo argentique).

Mais avec l’apparition des appareils photo numériques, la photographie s’est simplifié. Et désormais, tout le monde -ou presque- possède un appareil photo chaque jour sur lui : son smartphone.

Ces photos électroniques sont de bonnes qualités, et de vrais zoom optiques commencent à venir en complément. Les réglages ? Il suffit d’appuyer sur le bouton… vitesse, obturation, ISO, balance des blancs : tout est automatique et  en plus les latitudes de poses sont plus importantes ! Sans parler des facilités de retouches.

Désormais, c’est le premier arrivé sur un événement qui devient le « photojournaliste ». Et, ce n’est pas obligatoire que ce soit un professionnel qui réalise ces images ! D’où la question : le photojournaliste est-il voué à disparaître ?

Storytelling sous forme de cartoon

How ABC News is experimenting with comic book style storytelling par Caroline Scott via journalism.co.uk

Couvrir l’actualité sous forme de cartoon. Original, mais pas forcément novateur. La Revue Dessinée existe depuis 2013 par exemple.

Voici tout de même l’exemple d’ABC News :

PourJack Fisher, journaliste à ABC News et producteur de la vidéo ci-dessus : «La narration graphique prend du temps et de la planification, mais pour une bonne histoire, cela en vaut la peine.»

L’avenir du journalisme, c’est aussi l’avenir de l’éducation au journalisme

Aujourd’hui, c’est quoi étudier le journalisme ?

What does it mean to study journalism ? par Elizabeth Smith via cmm (College Media Matters)

Sont listées dans cet article 6 questions à poser aux écoles de journalisme (dans le but de choisir l’une d’entre-elles) :

  1. Indépendant ou connecté à d’autres cours ?
  2. Plus qu’un journal ? Les compétences des jeunes journalistes doivent être variées, et la production ne doit pas se limiter à de la production écrite.
  3. Est-on indemnisé ? Est-on payé pour ses piges ?
  4. Des stages ? De quel type ? Obligatoires ?
  5. Quel emploi ont les étudiants qui ont le diplôme ?
  6. Qu’est-ce qui est légal ? (spécifique pour les USA, où la loi varie d’un État à un autre)

Le 2e point est le plus intéressant : «Plus qu’un journal ? Les journalistes, en particulier les jeunes journalistes, doivent avoir des compétences variées : reportage, rédaction, édition, montage vidéo, production de médias sociaux, conception numérique de pointe, etc.»

En effet, je pense que l’un des points clefs pour le journalisme de demain sera la multiplicité des compétences (et l’adaptabilité : choisir la meilleure compétence au moment opportun).

The Future of Journalism Education. A Personal Perspective par Howard Finberg via Poynter’s News University

«Les médias ont besoin d’innover, il en va de même pour l’éducation au journalisme.»

En effet, pour H. Finberg, il faut créer davantage de façons d’enseigner. Les moyens de diffusions sont nombreux aujourd’hui, en ligne ou non : conférences, vidéos, auto-apprentissage, apprentissage guidé…

Il propose un système de «badges numériques» pour chaque compétence (un peu comme sur LinkedIn). Car selon lui, le diplôme ne constitue pas une finalité en soi.

Événements

Prix francophone de l’innovation dans les médias

Lancement du 3e prix francophone de l’innovation dans les médias via l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie)

L’OIF, RFI (Radio France Internationale) et RSF (Reporters Sans Frontières) lancent le 3e prix francophone de l’innovation dans les médias. Les candidatures sont encore ouvertes jusqu’au 31 décembre 2017.

«Ce prix récompense les innovations dans les contenus, les usages et dans les modèles économiques ou d’organisation.»

Il nous reste à attendre les résultats et voir ce qui en ressort ! 😉

En Écosse, congrès mondial du British Council sur le futur de l’actualité pour les journalistes 2018

Future News Worldwide 2018 via British Council

Le British Council réaliste un congrès sur le futur de l’actualité, du 2 au 8 juillet 2018. Il recherche 100 étudiants, destinés à une carrière dans le journalisme pour y participer. Possibilité de candidater jusqu’au 28 février 2018. Les modalités et le programme sont sur le lien.

Je m’en vais postuler 😉

N’hésitez pas à partager cet article dans Pinterest 😉

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

L’avenir du journalisme – revue de presse du 15 décembre 2017

L'avenir du journalisme - revue de presse

C’est parti pour ma 1ère revue de presse sur l’avenir du journalisme. Au programme : data journalisme, intelligence artificielle, évolution du journalisme de proximité, difficultés pour la télévision, etc.

Data journalisme, le journalisme de données

Pour ceux qui ne connaissent absolument pas le data journalisme, voici ce qu’en dit Wikipédia :

« Le journalisme de données (data journalism en anglais), ou journalisme de bases de données (database journalism), est un mouvement visant à renouveler le journalisme par l’exploitation de données statistiques et la mise à la disposition de celles-ci au public. »

C’est un sujet qu’on évoque beaucoup sur les réseaux ces derniers temps.

Data Journalism UK

Here are all the presentations from Data Journalism UK 2017 par Paul Bradshaw via Online Journalism Blog.

Paul Bradshaw, l’un des conférenciers, partage avec nous l’ensemble des présentations utilisées lors de l’évènement : Data Journalism UK.

En effet, depuis l’année dernière (2016), la BBC organise une série de conférences sur le data journalisme à Birmingam. Celle-ci a lieu une fois par an, et pour cette année, c’était la semaine dernière !

Un point très intéressant soulevé lors de ces conférences : les journalistes de proximité sont de plus en plus axés sur les données.

Data journalisme en temps réel, novateur ?

Innovative Real Time Data Journalism by Republic for Gujarat Elections 2017 via Adgully (actualités online).

On se rend en Inde pour les élections législatives à Gujarat (un état indien).
Pour l’occasion, Republic TV a mis en place un système de data journalisme en temps réel avec Gramener. Le but ? Des analyses avant-gardistes et des infographies en direct.

« Les données sont importantes, mais les gens sont toujours la meilleure source d’histoires. »

“Data matters — but people are still the best sources of stories”  —  insights from investigative journalist Peter Geoghegan par Jane Haynes via Online Journalism Blog.

Peut-on faire du journalismes sans parler aux gens (uniquement avec des données) ? C’est la question que pose cet article.

On part en Écosse cette fois, où Peter Geoghegan, journaliste d’investigation, donne sont point de vue.

« Pour les nouveaux journalistes, mon message principal serait de ne pas compter sur des outils numériques pour trouver des histoires. »

« Mon point de départ pour une histoire est toujours quelque chose que j’ai entendu ou découvert en parlant aux gens. Les données seules ne peuvent pas remplacer cela. »

Mais pour autant :

« Chaque journaliste doit connaître les bases de la manipulation d’une feuille de calcul, les tableaux croisés dynamiques et comprendre ce que les données représentent. »

Et il ne faut pas oublier que les chiffres ne sont pas les seules données :

« Les données ne sont pas seulement des nombres – les données peuvent aussi décrire les échanges d’emails et les communications dans des mots ou des images. »

Conseils d’une équipe de data journalistes norvégiens pour suivre ses projets

How one Norwegian data team keeps track of their data journalism projects par Paul Bradshaw via Online Journalism Blog.

Cet article est intéressant pour voir l’organisation demandée et les compétences nécessaires dans le data journalisme. N’est pas data journaliste qui veut !

On a parfois tendance à simplifier la tache des data journalistes, mais c’est un réel métier (d’avenir ?).

Intelligence artificielle en journalisme

Robots, chatbots, intelligence artificielle… et l’éthique journalistique ?

IA et journalisme : quelle éthique ? par Alexandra Yeh via Méta-Media (France TV).

Seul le point 3 de cet article est en rapport avec le journalisme.

Le quotidien suisse Le Temps analyse ses articles au moyen d’une intelligence artificielle.

« Une analyse bien plus complète des contenus qui permet au Temps d’élaborer une stratégie différenciée pour chaque article : une enquête fouillée visera à capter l’attention des lecteurs et à les retenir sur le temps long, un autre article d’opinion cherchera plutôt à créer le débat, tandis qu’un contenu evergreen devra pouvoir être remis en avant plus tard. »

Des robots-journalistes ? Et pourquoi pas ?

What hardware investors want to see in 2018 (and what they don’t) via VentureBeat (article collectif).

D’accord l’article ne parle pas de journalisme à la base. Mais dans la première partie, les auteurs expliquent que les robots vont être à la mode pour les investisseurs en matériel en 2018. Alors pourquoi pas aussi en journalisme ? Pour certaines tâches, on pourrait imaginer un robot journaliste.

Le combo parfait : data journalisme et intelligence artificielle ?

Data journalism’s AI opportunity: the 3 different types of machine learning & how they have already been used par Paul Bradshaw via Online Journalism Blog.

L’intelligence artificielle permet elle de créer/trouver des données. Peut-elle donc avoir une utilité en data journalisme ?

En intelligence artificielle, les machines peuvent apprendre de 3 manières :

  • l’apprentissage supervisé (pour classer notamment) : telle personne va-t-elle voter ou non pour l’AfD (parti politique allemand)
  • l’apprentissage non supervisé (classer sans connaitre les catégories) : dans quel contexte utilise-t-on l’emoji cœur rouge, cœur bleu ou cœur vert ?
  • et enfin, l’apprentissage par renforcement : le plus compliqué à appliquer dans le data journalisme. Quelle est la meilleure action pour une tache donnée ? L’article cite plusieurs exemples d’applications journalistiques.

Pour en savoir davantage sur l’intelligence artificielle, jetez un coup d’œil sur cet article Machine Learning qui explique les différentes formes d’apprentissage précédentes.

La télévision en déclin ?

Évolution de l’audiovisuel en Europe

Secousse sismique pour l’audiovisuel public en Europe par Alexandra Yeh via Méta-Media (France TV).

La première problématique soulevée par cet article est la légitimité du financement de l’audiovisuel public par la redevance. Elle est controversée dans plusieurs pays européens (Suisse et Italie)

Autre point : l’importance de l’innovation dans l’audiovisuel.

Les pays scandinaves ont l’air en avance sur ce point : la création du genre Nordic Noir pour la TV publique danoise DR, la Norvège avec sa série transmédia « SKAM »…

Nos voisins belges ne sont pas en reste. La RTBF se réorganise en 2 pôles au lieu de 3. Exit les désuets radio/TV/web, bienvenue aux pôles contenus (dédié à la création des programmes) et médias (consacré à la diffusion desdits programmes) !

La TV sociale, vraiment une bonne idée ?

Social TV : et si on s’était planté depuis le début ? par Benjamin Thereaux via Méta-Media (France TV).

La citation devrait suffire : « Et si la bonne équation n’était pas de chercher à inclure le social dans les émissions en direct, mais bien de fabriquer de la télévision pour les médias sociaux ? Avec l’explosion des diffusions en direct via Facebook Live, Twitch ou encore Periscope, on peut légitimement se poser la question. »

Un article qui vaut le détour !

Journalisme de proximité

Commentary: How the state of local news varies (and doesn’t) around the world via Hertland Newsfeed (auteur inconnu).

La partie qui nous intéresse le plus se situe à la toute fin : Moving Forward. 

Cette partie indique l’avantage des agences de presse locales : leur situation géographique. Cependant, le journalisme évolue, même pour ces organes locaux !

Dans l’article, Rasmus Nielsen (Reuters) s’exprime : « Je pense que nous acceptons le fait que, quel qu’il soit, le journalisme local à l’avenir ne sera pas ce qu’il était, cela va être quelque chose de différent. »

Tendances diverses

Tendances technologiques pour 2018 dans le journalisme

2018 tech trends for journalism and media via Future Today Institute.

Si vous le pouvez, je vous conseille vraiment de télécharger le rapport. Il est en anglais mais vraiment très complet.

Chaque tendance est mesurée selon son impact sur l’industrie des médias (à court ou long terme) et le degré de certitude avec lequel il va apparaître en 2018. Elles sont regroupées en 4 catégories :

  • agir maintenant
  • permet de s’informer sur la stratégie à adopter
  • rester vigilant
  • retourner voir plus tard

Les tendances listées dans le résumé sont vraiment intéressantes (on en parle très peu en dehors de cette étude) :

  • 2018 marque la fin des smartphones (pour laisser place à des interfaces conversationnelles sans interface utilisateur)
  • beaucoup de technologies émergentes convergeront, ce qui permettra de trouver des utilisations avancées au-delà des essais initiaux et de la recherche appliquée
  • les journalistes doivent comprendre ce qu’est l’intelligence artificielle, ce qu’elle n’est pas, et ce que cela signifie pour l’avenir des médias
  • la décentralisation et la fusion d’entreprises sont deux thèmes clé pour 2018

Booster son storytelling avec des drones ?

How to Use Drones to Elevate Your Storytelling par Allison Pattillo via Backpacker.

Certains vont peut-être se demander pourquoi je parle de storytelling ici. À priori, c’est plutôt un terme de content marketing et non de journalisme. Oui, mais… connaissez-vous le journalisme narratif ? Ce sont des sortes des journalistes-écrivains. Très développé aux USA, beaucoup moins en France.

Grâce aux drones, on peut désormais photographier des espaces sous des angles qui, auparavant, étaient difficiles d’accès. Mais au-delà des drones, de nouveaux outils et donc de nouvelles formes de journalisme apparaissent régulièrement (journalisme immersif à 360° par exemple). Qu’en sera-t-il demain ? Cela me pose une question d’ailleurs : les futurs journalistes devront-ils passer leurs diplômes pour piloter les drones ?

News Lab 2017

News Lab in 2017: Helping journalists use emerging technologies par Erica Anderson via The Keyword.

Cet article de Google reprend des éléments déjà évoqués : data journalisme, storytelling immersif (réalité virtuelle, drones) et intelligence artificielle.

Et l’impact de la voix sur le référencement ?

SEO is not enough in the age of voice par John Francis via VentureBeat.

Encore une bonne question avant tout, doit-on penser au référencement sur le web en journalisme ?

Pour le web sans référencement, je n’aurai pas de public.. J’ai besoin que des visiteurs viennent sur mon site. Et comment ces visiteurs viennent-ils ? Certes il y a plusieurs canaux, mais l’un d’entre-eux, c’est le référencement !

Le fait est que désormais on parle à nos ordinateurs et ils nous répondent. Or le SEO est conçu pour référencer du texte et non de l’audio ! Problème ? À méditer…

Cahier de tendances des médias de France Télévision : orienté GAFA

Cahier de Tendances Automne-Hiver : les GAFA, seuls maîtres de notre avenir ? à télécharger ici (pdf) via Méta-Media (France TV).

On termine donc avec ce pdf d’une centaine de pages que vous avez certainement vu passer !

Je n’ai pas eu le temps de tout lire, mais j’ai parcouru le sommaire, et voici les points que j’ai trouvé les plus intéressants :

  • Les médias sont-ils voués à devenir des marques blanches, les agences de presse des GAFA ?
  • Médias : 10 stratégies pour résister aux GAFA
  • Nouveaux outils, GAFA, algorithmes: quel futur pour le journalisme
  • Dans la course à l’IA, les médias de nouveau en première ligne
  • Médias traditionnels et numériques : portrait de famille recomposée
  • Réseaux sociaux, désormais portes d’entrée de l’info
  • Etude : 50% de la vidéo sera mobile d’ici 2020

Par ailleurs, à la toute fin du pdf, il y a une liste de livres « recommandés ».

L’ensemble est très orienté GAFA… « Attention aux GAFA ! » Pour ma part, j’ai l’impression que le concept de GAFA est très français. En effet, après une petite recherche, on se rend compte qu’il n’est quasiment pas employé par les anglophones. Étonnant alors même que Google, Apple, Facebook et Amazon sont américaines !

L'avenir du journalisme - image pour Pinterest
N’hésitez pas à partager cet article dans Pinterest 😉