Malle à souvenirs

Poussière d'écriture

Rangement du grenier, vieille malle en bois, œil intrigué… Curiosité indiscrète : je dois ouvrir l’objet de mes désirs. Crainte inexpliquée mêlée d’une curiosité dévorante… À l’intérieur : amoncellement de livres à n’en plus finir ! Curiosité insatisfaite : je m’empare de l’un des livres. Mon cœur palpite. Je caresse sa couverture du bout des doigts : douceur et souplesse d’un cuir vieilli se font ressentir. Sens en exaltation. Je feuillette les pages, elles défilent une à une sous mon pouce. J’hume son parfum : il exhale les senteurs du passé. Quelques notes boisées se détachent auxquelles se joignent rapidement les senteurs de benjoin du papier d’Arménie. Sur la couverture gît en lettres d’or : « L’île mystérieuse – Jules Verne ». Goût d’aventure. Envie de voyages. Je repose le roman et m’empare d’un deuxième ouvrage. À chaque nouveau livre, une nouvelle aventure… Je commence à le feuilleter : bruit des pages qu’on tourne, papier froissé. C’est un livre de cuisine. Souvenirs… longues après-midis passées à cuisiner chez mémé, batailles de farine, rires et sourires de gamins émerveillés… tartes au sucre, brioches, gaufrettes… et puis le mardi, jour de marché, bifteck de cheval et frites… Je repose le livre, ferme la malle et avec elle le passé, mon passé… Je contemple un instant cette malle à souvenirs… Légère émotion, mélancolie rêveuse…

Vous pouvez retrouver la photo  sur mon compte Instagram.