De Lille à Reims

la cathédrale de Laon au loin

Voilà, nous sommes partis. À la différence d’André et de Julien, nous voyageons en voiture et non à pied, en train, en voiture tirée par des chevaux… À leur époque, André et Julien n’avaient pas de lecteur MP4 ou de lecteur DVD, ni d’appareil photo numérique. Par exemple, vous pouvez trouver nos photos dans le compte Flickr de Œ. Il nous a créé un classeur Tour de France et pour la journée d’aujourd’hui, les images sont dans l’album Lille-Reims.

Voici en bref notre journée, car nous n’avons pas beaucoup de temps ce soir… Nous devons nous organiser et surtout nous sommes dans la famille qui nous héberge.

Nous avons quitté le Nord-Pas de Calais pour atteindre la région Champagne – Ardennes en passant par la Picardie. Nous repasserons dans les deux premières régions à la fin de notre voyage. C’est un chemin que nous connaissons bien, mais par l’autoroute. Aujourd’hui, c’était par les nationales ou les routes départementales.

Les villes que nous avons visitées sont : Douai, Saint-Quentin, Laon et Reims. Nous avons également traversé Cambrai, la ville aux 3 clochers.

La cathédrale de Laon est dans la ville Haute, car Laon est sur deux niveaux : la ville basse et la ville haute.

Mais déjà nous avons remarqué que les maisons ne sont plus en briques rouge avec des toits de tuiles.

On s’est posé la question sur la différence entre une basilique et une cathédrale et entre un beffroi et un clocher.

Tout le long du parcours, nous sommes passés au dessus de nombreux canaux où il y avait des péniches et il y avait beaucoup de champs (champs ouverts ou open field) avec des cultures de maïs, de blé, etc. Après Douai, de nombreux magasins vendaient sur le bord de la route des ails fumés, la spécialité d’Arleux dans le Nord. Régulièrement, nous avons vu également qu’il était possible d’acheter des fraises que l’on pouvait ramasser soi-même.

Nous avons vu également deux champs d’éoliennes.

Nous compléterons ce premier article dans les prochains jours…



You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *