Chistophe Colomb

Christophe Colomb
Christophe Colomb

Blague : La maîtresse interroge Toto. — Toto, où se trouve l’Amérique ? Toto va au tableau et pointe du doigt l’Amérique « Maintenant que vous savez où se trouve l’Amérique, dit la Maîtresse, qui l’a découvert ? » Tous les élèves en chœur répondent : « C’est Toto, Madame ».

Qui est Christophe Colomb

Christophe Colomb est un marin (navigateur) Italien. Il est né à Gênes en 1451. Mais sa date de naissance est incertaine. Il est mort en 1506. Il a vécu 55 ans donc à la fois au XVe et XVIe.

Son véritable nom en italien est Christoffa Corombo

Christophe Colomb a beaucoup étudier la géographie. À cette époque, les gens pensaient que la terre était plate, avec un seul océan. On ne connaissait que l’Asie et,  un peu l’Afrique en dehors de l’Europe.

Christophe Colomb veut aller en Asie en partant vers l’Ouest, car Christophe Colomb veut développer le commerce des épices entre l’Asie et l’Europe.

Aucun navigateur, jusque-là, n’était parti au large (la partie de la mer éloignée des côtes).

C’est le roi d’Espagne qui finance ses expéditions, car il a fait quatre voyages.

Christophe Colomb découvre l’Amérique, par erreur, car ce continent est complètement inconnu. Il est le premier Européen de l’histoire moderne à traverser l’Atlantique. Les Vikings l’auraient découvert avant lui.

C’est le début de la colonisation de l’Amérique.

Ses voyages

voyages de Colomb
voyages de Colomb

Son premier voyage (1492-1493)

Le roi d’Espagne Ferdinand d’Aragon (sa femme est Isabelle de Castille) paye son voyage.

Christophe Colomb part donc d’Espagne à bord de trois navires (des caravelles) :

  • La Santa Maria (le bateau de Colomb, c’est pour cela qu’il est le plus connu)
  • La Niña (prononcer Nigna)
  • La Pinta

Il embarque avec 90 marins sur ce qu’il espère être la voie pour aller aux Indes à la recherche de l’or. Donc, lorsqu’il rencontre des habitants, il les appelle des Indiens. Ce sont les Indiens Caraïbes. Par extensions, les premiers habitants des Etats-Unis s’appelleront les Indiens que l’on retrouve dans les films du far-west.

Christophe Colomb arrive dans les Caraïbes (aux Antilles, dans les îles Bahamas) après deux mois de navigation dans la nuit du 11 au 12 octobre 1492. Les marins avaient peur et souhaitaient retourner en Europe… depuis quelques jours.

Christophe Colomb pense qu’il est en Asie.

Lors de ce voyage, il visite Cuba, Haïti qu’il nomme Hispaniola (la petite Espagne)

Christophe Colomb rapporte de l’or de ce premier voyage.

Son second voyage (1493 – 1496)

Il embarque avec 17 navires.

Il installe une ville à laquelle il donne le nom d’Isabella (nom de la reine d’Espagne) et il explore l’île de Cuba.

Son troisième voyage (1498 – 1500)

Au cours de ce voyage, il longe la côte américaine, mais Christophe Colomb est renvoyé de force en Espagne.

Son dernier voyage (1502 – 1504)

Ce voyage est celui de l’exploration des côtes de l’Amérique, à la recherche d’un passage vers l’Ouest. Malheureusement, il perd tous ses bateaux.

Les caravelles

Les caravelles sont des voiliers qui peuvent aller sur toutes les mers. Elles résistent aux fortes tempêtes.

Elles ne sont pas très grandes (pas long) et elles sont lourdes, ce qui ne les empêche pas d’être très rapide grâce à leur grande voile carrée.

Leur forme permet d’approcher les côtes sans risque d’échouer.

Les caravelles possèdent trois mâts et 5 voiles ainsi qu’un gouvernail.

Dans leurs cales, il y avait des provisions pour le trajet :

  • Tonneaux d’eau douce
  • Volaille
  • Viande salée
  • Sac de farine

Le problème était les rats et les vers de farine.

En plus, le scorbut (maladie mortelle due à l’absence Vitamine C dans l’alimentation) guettait les marins.

Les instruments de navigation

De nouveaux instruments de navigation permettent de trouver plus facilement sa route sur la mer. Les plus importants étaient la boussole et l’astrolabe.

La boussole

Avant l’arrivée de la boussole pour se diriger, les marins utilisaient les astres : les étoiles et le soleil.

L’ancêtre de la boussole est l’aiguille aimantée. Une aiguille aimantée (les premiers aimants étaient faits d’une pierre : la magnétite) est toujours orientée Nord-sud, selon les deux pôles : le pôle Nord et le pôle Sud

Les pôles identiques se repoussent, tandis que les pôles opposés s’attirent. La terre est comme un aimant, on appelle cela la force magnétique. Les pôles attirent ainsi les matériaux aimantés.

Dans la moitié Nord de la terre, une aiguille aimantée indique toujours le pôle Nord magnétique.

Le pôle Nord magnétique est différent du pôle Nord géographique, c’est ce qu’on appelle la déclinaison.

Une boussole se compose d’un cadran gradué en degré avec l’indication des points cardinaux et d’une aiguille aimantée, placée sur une pointe et donc mobile.

Fabrique ta boussole

L’astrolabe

L’astrolabe permet de mesurer le mouvement des étoiles dans le ciel. Il est le principal instrument de navigation depuis le XVIe siècle jusqu’au XVIIIe siècle (16ème au 18ème siècle).

L’astrolabe a été remplacé ensuite par le sextant (instrument de navigation qui indique la latitude où l’on se trouve).

L’astrolabe est une sorte de cadran solaire qui superpose deux instruments scientifiques. Il indique la latitude et permet de calculer l’heure.

L’illustration provient des commons wikimedia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *