Ginko

Ginko

On l’appelle l’arbre aux quarante écus parce que Monsieur de Pétigny a acheté,en 1788, 5 pieds de ginkgo à quarante écus à un botaniste (scientifique qui s’occupe des plantes) anglais.

Feuilles de ginko

Feuilles de ginko

Nous avons déjà parlé du Ginkgo Biloba.

Tagged with:
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.