tarte aux asperges vertes

tarte aux asperges vertes

tarte aux asperges vertes

Il y a 6 semaines, nous étions en plein boum de la cuisine autour de l’asperge qui était en pleine saison, donc, pour nous, normal de cuisiner une tarte aux asperges vertes, une tarte salée qui a fait notre joie d’un vendredi soir !

Le gag, nous n’avons pas trouvé d’asperges vertes au moment de la réalisation de la recette et avons du nous rabattre sur des asperges en pot ! La semaine suivante, dans notre magasin, il y avait des asperges vertes… Dommage… Mais, cela n’enlève rien à notre pâtisserie salée de tarte aux asperges vertes !

C’est bettinamasson qui semble t-il vient de s’inscrire dernièrement à Instagram qui nous y demande la recette: «cette tarte a l’air très appétissante !peut on avoir la recette?Merci»

C’est avec grand plaisir que nous lui décrivons cette recette… qui malgré le temps est resté gravé dans notre mémoire 😉

Voici donc la recette de notre tarte aux asperges vertes !

Ingrédients pour une tarte aux asperges vertes

  • 500 g d’asperges vertes
  • 1 pâte feuilleté
  • 150 g de gruyère râpé
  • 2 cuillers à soupe d’herbes (persil, ciboulette pour nous)
  • 2 cuillers à soupe de chapelure
  • Crème fraîche épaisse
  • Sel, poivre

Préparation de la tarte aux asperges vertes

  • Couper le pied des asperges
  • Faire cuire si besoin les asperges
  • Préchauffer le four à 210° C (TH. 7)
  • Garnir de papier sulfurisé une plaque de cuisson
  • Déposer la pâte de la tarte sur le papier
  • À l’aide d’un couteau pointu, dessiner une bordure de 2 centimètres de large sur la pâte
  • À l’intérieur du cercle, piquer la pâte
  • Dans un bol, mélanger le gruyère, les herbes et la chapelure
  • Répartir sur la partie « piquée » de la pâte
  • Garnir avec les asperges en conservant la bordure
  • Répartir quelques cuiller à café de crème fraîche
  • Assaisonner
  • Enfourner 20-25 minutes
  • Servir chaud
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *