Tag-Archive for » rutabaga «

gratin de légumes d’hiver

Last updated by at .

gratin de légumes d’hiver
gratin de légumes d’hiver

Nous sommes parti d’un constat, désormais il y a beaucoup de légumes racines. et autres cuits au four mais peu voir pas de gratin de légumes d’hiver (pomme de terre, carotte, patate douce, rutabaga et navet boule d’or comme dans notre exemple).

Alors, oui… on milite aussi pour le retour des gratins de légumes en dehors du gratin de chou-fleur ! 

Ce gratin de légumes d’hiver ne semble pas laisser indifférent puisque plusieurs personnes nous ont demandé la recette dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq.

Voici donc notre recette de gratin de légumes d’hiver pour 4 personnes.

gratin de légumes d'hiver
gratin de légumes d’hiver

Ingrédients pour un gratin de légumes d’hiver

  • 600 g de pommes de terre
  • 250 g de carottes
  • 400 g de rutabagas (chou navet)
  • 150 g de navets boule d’or
  • 500 g de patates douce
  • 40 g de beurre
  • 40 g de farine
  • 650 ml de lait
  • Noix de muscade
  • Sel et poivre
  • 35 g de chapelure
  • 60 g de Comté ou autre fromage emmental, gruyère, parmesan…  râpé

Préparation d’un gratin de légumes d’hiver

  • Éplucher, laver et sécher tous les légumes
  • Couper les légumes en fines tranches (moins de 2 mm) et répartir dans différents bacs les légumes
  • Sécher les tranches de pomme de terre
  • Disposer en les séparant les légumes dans un cuit vapeur et laisser cuire 12 minutes environ selon les légumes
  • Faire fondre le beurre dans une casserole
  • Ajouter la farine en remuant et laisser cuire 1 minute
  • Verser le lait en une seule fois (pour l’autre école, petit à petit) puis continuer de remuer jusqu’à épaississement
  • Saler, poivrer et muscader en mélangeant
  • Préchauffer le four à 200° C (Th. 6-7)
  • Graisser un moule à gratin carré de 20 cm de côté environ (rien n’interdit le moule ovale ou rectangulaire !)
  • Étaler une couche de pomme de terre dans le fond du plat et napper de la sauce béchamel
  • Ajouter successivement les carottes, les navets et les rutabagas sans oublier de napper de la sauce béchamel entre chaque couche
  • Terminer par une couche de patates douce
  • Mélanger de la chapelure avec le fromage et saupoudrer du mélange
  • Laisser cuire environ 45 minutes (le dessus doit être doré)

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.Paragraphe

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

velouté de rutabaga au sirop d’érable

velouté de rutabaga au sirop d'érable

velouté de rutabaga au sirop d’érable ou velouté de chou-navet au sirop d’érable

C’est en fin d’année dernière que nous avions préparé ce surprenant mais délicieux velouté de rutabaga au sirop d’érable.

Pour nous, c’est l’occasion de faire un petit point sur les légumes anciens ou légumes oubliés comme le rutabaga… En réalité, ils sont anciens pour beaucoup de personnes, mais dans la famille, ils n’ont jamais disparu. Notez au passage que le rutabaga s’appelle aussi chou-navet ! 

Enfants, nous mangions du radis noir (et également du sirop de radis noir quand on avait mal à la gorge), du chou-navet, des panais, des topinambours, etc.

Sinon, le grand-père maternel de Papa cultivait des panais, le rutabaga chez mémé Moniq (notre grand-mère) était indispensable dans le couscous…

Et dans le jardin que Papa avait entrepris au tournant du siècle, on trouvais des topinambours, des ails rocamboles, du persil tubéreux, du pourpier, de l’arroche rouge… et il a même testé de semer du quinoa à l’époque (merci Kokopelli dit-il 😉

C’est une incontournable connaissance de la cuisine de mémé Moniq David Rénier qui a demandé la recette dans l’un de nos comptes Facebook, suivi en cela par Lisa-Marie Maciusonis Jolé et Nabila de SimpleetGourmand dans le groupe Facebook Fait maison et discussions en tous genres.

En tout cas, cette recette est rapide… beaucoup plus rapide à préparer qu’à écrire 😉

Voici donc notre recette de velouté de rutabaga au sirop d’érable ou velouté de chou-navet au sirop d’érable pour 4 personnes.

Ingrédients pour un velouté de rutabaga à l’érable

  • 400 g de rutabaga
  • 250 g de pommes de terre
  • 1 poireau
  • 100 g de céleri rave
  • 1 oignon
  • 1 cuiller à soupe d’huile
  • 1,5 l de bouillon de volaille
  • Sel et poivre
  • 50 ml de sirop d’érable

Préparation d’un velouté de rutabaga à l’érable

  • Éplucher le rutabaga, les pommes de terre et le céleri rave, les laver et les découper en gros cubes
  • Nettoyer un poireau et découper le blanc en rondelles
  • Peler et émincer l’oignon
  • Mettre à chauffer l’huile dans une cocotte
  • Jeter les légumes et l’oignon dans la cocotte et les faire suer à feu doux quelques minutes
  • Verser le bouillon, saler et poivrer
  • Porter  à ébullition, baisser le feu et laisser cuire à couvert 20 minutes
  • À l’aide d’une écumoire, déposer les légumes dans une casserole sur feu doux et ajouter le sirop d’érable
  • Mixez et ajouter du jus de cuisson pour obtenir le velouté souhaité
  • Servir chaud

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – YouTube – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉