Tag-Archive for » alimentation «

cuisine bio ou organic food dans Pinterest

Last updated by at .

le tableau Pinterest cuisine bio

le tableau Pinterest cuisine bio – https://fr.pinterest.com/mememoniq/cuisine-bio-organic-food/

Dans le Pinterest de La cuisine de mémé Moniq, nous avons mis en place un tableau  intitulé cuisine bio / organic food. Aussi avant d’aller plus loin, il serait bon de réfléchir sur la notion de cuisine bio.

Des amalgames autour du bio

En effet, tout le monde parle du bio, mais trop souvent à notre goût le bio est confondu avec les « ver… » :vegan, végétariens, végétaliens… Et ce n’est pas parce que l’on ne mange pas de viande par exemple que l’on cuisine bio pour autant ! Même si très souvent les « ver… s’alimentent bio (ne serait-ce que pour établir leurs menus, ils ont besoin bien souvent de produits que l’on ne trouve qu’en mode bio).

En effet, les recettes « sans » : sans blé, sans œufs, sans lait, sans viande, sans gluten, etc. sont avant tout des régimes alimentaires particuliers devenus bio par l’utilisation d’ingrédients bio.

D’un autre côté, on assimile souvent le bio à la diététique alors que se sont des univers différents. On peut préparer une recette de nos grands-mères avec des produits bio et les quantités de graisse utilisées à l’époque, nous cuisinons bio mais pas diététique ! Vous saisissez la nuance ? Donc dites vous que bio ne signifie pas obligatoirement diététique.

La cuisine bio, çà consiste en quoi ?

La cuisine bio est une cuisine naturelle, pas obligatoirement une alimentation de régime qui ne sont bien souvent que des modes

Et, surtout, cuisiner bio, cela suppose d’utiliser des aliments produits sans chimie : légumes, viandes, fruits, fromages, céréales… Bon, là, nous sommes en train de faire l’apanage des boutiques bio 😉

Mais en réalité, cuisiner bio pour nous, ce n’est pas nécessairement bouleverser notre façon de s’alimenter, ni devenir végétarien (ou autre régime spécifique), ni tout acheter en boutique bio. On est persuadé que l’on peut cuisiner bio déjà en cuisinant réellement, avec un retour aux recettes de famille

Un boeuf bourguignon est bio s’il est préparé avec des ingrédients bio.

Et puis, nous l’avouons, nous ne sommes pas 100 % bio à la maison ! Mais, nous compensons également en essayant de produire nous-même tous les produits.

Car pour nous cuisiner bio, ce n’est pas juste utiliser des ingrédients bio, mais aussi suivre le rythme des saisons et donc manger les légumes, fruits, viandes… frais de saison, tout en tenant compte de l’endroit où l’on vit pour s’intéresser aux produits locaux.

C’est là également que l’alimentation bio doit garder selon nous une grande ouverture d’esprit. Rien n’empêche de se régaler d’un plat qui vient de l’autre bout du monde. Car cuisiner bio, c’est aussi savoir conserver les produits ou éventuellement ses récoltes, découvrir de nouveaux ingrédients et de nouvelles techniques de préparation des aliments, etc.

Pour nous, la cuisine bio c’est manger sain tout en se régalant, autrement dit une cuisine 100 % naturelle et 100 % fait maison…avec des aliments de qualité, frais, de saison… on se répète !

Nous n’avons pas mis des aliments bio, car le bio n’est qu’une norme. D’ailleurs, l’expression bio désigne un produit ou une denrée issus de l’agriculture biologique. Le mode de production agricole est naturel et n’utilise aucun produit chimique de synthèse, comme les pesticides, les herbicides chimiques, les fertilisants artificiels ou les hormones de croissance.

Mais, comment pourrions nous appeler les produits de notre verger à la campagne ? les produits du jardin de notre grand-père (le mari de mémé Moniq) ?

Rejoignez notre tableau cuisine bio / organic food

Nous avons donc mis en place un tableau cuisine bio ou organic food dans Pinterest.  

Pour nous aider à diriger ce tableau, nous avons fait appel à Marie-Ange Fremeau beaucoup mieux placer que la cuisine de mémé Moniq pour parler de la cuisine bio 😉 Voir l’article de 20 minutes Le bio s’installe à la cantine qui évoque le travail de Marie-Ange Fremeau. 

Ce tableau est collaboratif…C’est-à-dire que vous pouvez vous aussi nous aider à animer ce tableau en ajoutant vos contenus. Seule condition, respecter la définition de la cuisine bio que nous indiquons et ne pas publier de recettes 😉 Pour les recettes, vous avez le tableau Cuisine française – French food.

Au plaisir de vous croiser sur l’un ou l’autre des tableaux prochainement 😉

Que peut-on manger après extraction des dents de sagesse

que manger après l'extraction de dents de sagesse

que manger après l’extraction de dents de sagesse ?

Si vous nous suivez dans les réseaux sociaux et comme nous vous avions averti, en fin de semaine dernière, nous avons subits toutes les deux une opérations des dents de sagesse… Le chirurgien a extrait nos 4 dents de sagesse… Nous sommes rentrées à la maison dès jeudi soir et nous ne pensions pas avoir besoin de rechercher des recettes pour nous nourrir !

Pas simple à priori l’alimentation suite à cette opération ! Nous sommes toujours confrontés au problème pour quelques jours encore visiblement !

que manger au retour de l’hôpital suite à l’opération des dents de sagesses

nos premiers repas suite à l'extration des dents de sagesse. Noter la présence de la compote de pomme maison et du jelly

nos premiers repas suite à l’extration des dents de sagesse. Noter la présence de la compote de pomme maison et du jelly

Après la journée passée à l’hôpital… de retour à la maison, la première chose a été de trouver des glaçons et poches de gels à glisser dans la « chaussette » que nous a laissée l’infirmière… afin de refroidir la zone. Donc poches de glace sur les joues pour soulager la douleur.

Astuce découverte après coup… (en prévoir d’avance un jeu de 3 x 2 —normal si vous avez les 2 côté d’opérés donc les 2 joues) :

  • imbiber d’eau une petite serviette ou un petit morceau de tissus
  • l’essorer
  • glisser dans un sac congélateur
  • placer au congélateur

Mais, là, on s’éloigne de l’alimentation et des menus et repas après l’opération des dents de sagesse.

La grande règle pour le jour de l’intervention : rien de chaud, que du froid qui ne nécessite pas d’être mâché ! On va rapidement résumer : glace, glace, glace… C’est un peu exagéré, mais c’est un peu cela…

Pour boirene pas utiliser de paille, car le mouvement d’aspiration peut causer des soucis pour la cicatrisation.

Menus des jours suivants l’extraction des dents de sagesse

Bon, le lendemain… on continue avec la glace… mais fur et à mesure on peut varier les plaisirs, donc les plats, les goûts, les textures en évitant quand même les viandes de boeuf, agneau, porc… même mixées (on ne parle pas du jambon 😉 ainsi que les petits aliments comme le riz qui peuvent se loger dans la plaie et provoquer des complications.  Les épices sont également déconseillés.

Bon, mais comment et quoi manger suite à cette intervention  ?

Pour synthétiser :

  • les 2-3 premiers jours, il faut manger liquide et froid,
  • les 4-5 jours suivants tiède et moelleux
  • enfin, reprendre une alimentation normale.
yaourt à la grecque au miel

yaourt à la grecque au miel

Des idées de plats pour les 4-5 jours suivants l’arrachage des dents de sagesse :
  • glace et sorbets (ex. glace à la vanille ou sorbet de pommes),
  • milkShake (ex. milk shake à la banane et aux épices (cannelle, cardamome ou Milk shake Carambar
  • smoothies maison (ex. carotte pêche),
  • yaourts (voir faire des yaourts sans yaourtière au four par exemple),
  • yaourts à boire,
  • fromage blanc,
  • soupe froide de type gaspachos,
  • soupes, potages, veloutés moulinés très finement, tamisés et lisses,
  • Danettes, crème Mont Blanc…,
  • lait concentré sucré en tube,
  • compote de fruits ou fruits mixés y compris avec de la glace… (ex. compote pomme-bananecompote de pommes au miel ou compote de pomme au spéculos)
  • purée de légumes — on peut faire une exception au 100 % fait maison, la purée de pomme de terre en flocons n’a pas de morceau par rapport à celle maison et il est possible d’ajouter un oeuf comme dans la purée maison, autre utilité de cette purée en flocon, elle permet d’épaissir facilement les soupes (purée de pommes de terre, carottes, courgettes, tomates, aubergine, panais, patate douce comme la purée de patate douce avec du lait de coco et du curry proposée par Stef en commentaires, etc.) ou légumes mixés comme de la ratatouille 
  • Malgré tout, cela devient vite un peu rengaine… On a l’impression de toujours manger les mêmes choses. Enfin, on parle pour nous : version bouillie pour bébé… car certaines personnes arrivent à manger normalement rapidement.

Ce n’est pas temps le goût qui dérange mais la texture qui donne l’impression d’être toujours la même et ce, même si vous faites preuve d’imagination (ou ceux qui s’occupent de vous) !

Milk skake banane beurre de cacahuètes

Milk skake banane beurre de cacahuètes

En effet, la glace, le yaourt ou le fromage blanc par exemple peuvent êtres des bases… à laquelle on ajoute du miel ou du sirop ! Sur la base d’un milkShake ou d’un smoothies maison, ce pourra être l’alliance mixer au robot du lait ou du yaourt avec de la banane (sans les graines si possible), ou des pêches ou abricots stérilisés. Autre variante :  chocolat et peanut butter, etc.

Mais ce qui manque vraiment, c’est l’envie de croquer… Un ras le bol du tout liquide ou semi-liquide s’instaure et l’envie de pouvoir mâcher normalement de nouveau se fait chaque jour de plus en plus forte.

Voici quelques plats qui peuvent aider à retrouver cette sensation de « mâcher »

La purée est l'une des première préparation que nous avons cuisiné

La purée est l’une des première préparation que nous avons cuisiné

Pendant notre convalescences, nous nous sommes également inspiré de cet article 24 Foods You Can Eat After Getting Your Wisdom Teeth Out.

Mais, ce n’est pas ce article qui nous a fait penser à la jelly anglaise (enfin, les nôtres viennent d’Australie ou d’Allemagne 😉 Voici la liste des propositions de l’article ce qui vous donnera également des idées. Nous avons réalisés certaines de ces recettes afin de retrouver une alimentation digne de ce nom 😉

  • Smoothies vert crémeux  – nous l’avons réalisé
  • Compote de pommes maison – réalisée mais sans cannelle. En remarque, on peut dire qu’il faut bien faire cuire les pommes… et mixer les premiers jours n’est pas suffisant, il faut passer la compote au chinois
  • Mousse chocolat avocat – on a hésité… mais, il on a eu peur d’être surprise par le goût et comme c’est à la mode, on s’est posé la question de savoir si cela avait ajouté pour cette raison ! Mais on garde l’idée en tête et on teste prochainement 😉
  • Yaourt grec au miel – évidemment, même sans le voir dans l’article, on avait eu l’idée
  • MilkShake au beurre d’arachide – on vous donne même notre recette : du lait (éventuellement lait de soja), banane, 3 cuiller à soupe de peanut butter (sans morceaux), cubes de glace
  • Gélatine miel mandarine
  • Mousse de beurre d’arachide (peanut butter)
  • Purée de pomme de terre – l’un des premiers plat que nous avons cuisiné
  • Soupe de carottes rôties – on c’est contenté d’une soupe de carottes
  • Truffe noire et fromage gruau – euh, faut pas déconner… de la truffe dans notre état, c’est comme donner de la confiture à des cochons, donc pas pour nous !
  • Soupe de tomates aux croûtons grillés au fromage – Passe pour la soupe… mais les croûtons ! On ne pense pas que cela aurait été possible de les manger… donc, aucune de nous deux n’a testé cette soupe
  • Pudding moka crémeux – sans les morceaux de chocolat… on a hésité
  • Pumpkin Spice Swirl Maple-Date Cream of Wheat est indiqué comme épicé… donc, non !
  • Polenta crémeuse basique
  • Houmous lisse – oui… cuisiné également
  • Baba Ghanouj
  • Cottage cheese fait maison (fromage frais caillé)
  • Mango avec une vinaigrette au basilic – vu la difficulté de trouver de véritables mangos dans notre région… pas facile à réaliser… et pas certain qu’on l’aurait réalisé…
  • Crème de poulet – dommage, cette proposition était en bas de liste !
  • Oeufs brouillés mous à la Ricotta – on c’est contenté des oeufs brouillés sans fromage
  • Soupe de nouilles
  • Cheesecake au Nutella
  • Sorbet à la citronelle basilic
  • Smoothie pudding de mangue et banane

Mixé ou en entier, le même repas pour toute la famille (guide et recette)

C’est une mise à jour mai 2017.

Mixé ou en entier, le même repas pour toute la famille

Mixé ou en entier, le même repas pour toute la famille

Nous venons de découvrir le livre Mixé ou en entier, le même repas pour toute la famille (guide et recette) de Ortho édition (merci à cette maison d’édition pour ce cadeau ;-).

Comme il est dit en couverture, cet ouvrage sur la déglutition de 86 pages cartonnées et plastifiées (afin de pouvoir l’utiliser en cuisine) au format 21 x 29,7 cm, après cas comme les opérations ORL dont font partie l’extraction des dents de sagesse qui amènent à manger mixé, quelques « secrets » de cuisinière pour tout mixer… une vingtaine de recettes simples et faciles, congelables ou non, sont proposées en 2 versions : une « normale » et une mixée, afin que tout le monde mange le même plat à table !

Ce qui diffère d’une recette présentation solide à la version mixé est parfois l’ajout d’un potage, de lait, de légumes, de riz… selon les recettes.  

C’est là l’idée intéressante de ce livre : proposer que le « malade » ait le même repas que les autres membres de la famille…  Seule la forme change. Notez que ces recettes mixées fonctionne également pour les enfants en bas-âges qui mangent des « petits-pots » 😉

Voici la liste des recettes proposées : 

  • Mousse de betteraves
  • Soupe à la courgette
  • Tartiflette au saumon
  • Epinard au curry et à la crème et poisson pané
  • Blanquette de veau
  • Boeuf bourguignon
  • Sauté de porc à l’ancienne
  • Lapin à la moutarde
  • Gratin de chou-fleur aux pommes de terre
  • Tajine de poulet aux olives
  • Couscous
  • Hamburger maison
  • Pizza quatre fromages
  • Milk-shake à la fraise
  • Smoothie à la mangue
  • Tiramisi à la fraise
  • Crumble aux fruits rouges
  • Charlotte à la poire
  • Panna cotta nectarine et framboise
  • Tarte poire, amandes, chocolat
  • Fondant au chocolat
  • Crêpes

Vous trouverez ce livre Mixé ou entier, le même repas pour toute la famille – Guide et recettes d’Isabelle Ponnelle, Mathilde Briot-Boudou, orthophonistes. Bouchra El Haimer, Chef cuisinière. Olivier Briot, Photographies. Maxime Ponnelle, Illustrations 

 ISBN : 9782362350917 directement chez l’éditeur ou dans toutes bonne librairie au prix de 32,00 €. 

Et vous, d’autres idées pour alimenter les « pauvres » opérés des dents de sagesse ?

 

La cuisine de mémé Moniq en Allemagne

Tout savoir de la cuisine Bavaroise et allemande

Tout savoir de la cuisine Bavaroise et allemande

Vous avez certainement remarqué que ces derniers temps nous sommes un peu moins rigoureuse… Bien sur, il y a eu #jesuischarlie qui nous a occupé avec la création et l’animation du tableau Pinterest éponyme… d’autant plus, que je suis « seule » à la maison…

En effet, dans le cadre de ses études, l’une de nous 2 effectue un séjour de 3 mois en Allemagne (un programme Brigitte Sauzay), en Bavière plus précisément … Elle vous raconte cela au fil des jours dans un carnet de voyages  : 3 mois en Allemagne.

Évidemment, ce n’est pas pour autant qu’elle ne participe plus à mémé Moniq mais d’une autre manière 🙂 En effet, elle contribue à l’animation régulièrement de la cuisine de mémé Moniq, avec l’ajout des photos concernant la cuisine, l’alimentation… d’outre-Rhin dans un album dans notre page Facebook : Cuisine et alimentation en Bavière (Allemagne).

En supplément, nous vous proposons de répondre à toutes vos questions sur la cuisine et l’alimentation Bavaroise et Allemande… Notre envoyé spécial ce fera un plaisir de vous répondre 😉