soupe au pistou

le pistou et la soupe au pistou

le pistou et la soupe au pistou

On entend régulièrement parlé de la soupe au pistou lorsque l’on évoque le sud de la France au niveau culinaire. Donc, pour nous, habitantes du Nord de la France, il était impossible de ne pas tenter de réaliser nous aussi une soupe au pistou.

Première surprise, le terme pistou désigne le pilon du mortier en provençal (on pensait que c’était un aliment) donc il se prépare au mortier !

Seconde surprise, c’est un potage de légumes… des légumes frais d’été

Bon, pour notre recette, c’est l’une des nombreuses recettes de soupe au pistou. Comme pour la plupart des recettes célèbres chaque famille (l’un des intérêts des cahiers de cuisine familiaux), chaque cuisinier possède sa recette.

Donc ne nous demandez pas si c’est une  soupe au pistou traditionnelle ou marseillaise ou de NiceC’est une soupe au pistou de Provence 😉

Donc, voici notre recette de soupe au pistou à la demande de Monique Adahounvo et Belvie Garchelia Itoua depuis le groupe Le monde de la cuisine dans Facebook (page Facebook de la cuisine de mémé Moniq). Cette recette est simple à préparer !

Attention : ne pas oublier de mettre à tremper les haricots blancs la veille.

la soupe au pistou

la soupe au pistou

Ingrédients de la soupe au pistou

  • 3 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 1 petit poireau
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  • 1 courgette
  • 50 g de céléri
  • 50 g de haricots blancs
  • 50 g d’haricots verts
  • 1 tomate
  • 2 pommes de terre moyenne
  • Sel
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuiller à soupe de basilic
  • 1 cuiller à soupe d’huile d’olive

Préparation de la soupe au pistou

  • Éplucher et laver tous les légumes
  • Préparer 3 bacs : l’un pour le poireau, l’oignon, la carotte, courgette et céleri. Le second pour les pommes de terre et les haricots blancs égouttés et le 3e pour les haricots verts et la tomate
  • Tailler les légumes, sauf la tomate et les haricots, en paysanne, en petites tranches de légumes d’environ 1 à 2 mm d’épaisseur généralement triangulaire (par exemple, pour la carotte,  elle est coupé en 2 dans le sens de la longueur, puis chaque par de nouveau en 2 toujours dans le sens de la longueur avant d’être débité en morceau d’1 à 2 mm d’épaisseur)
  • Découper les haricots verts en petits cylindres de quelques millimètres
  • Éplucher la tomate avant de l’épépiner puis la découper en petits cubes
  • Chauffer à feu vif 2 cuillers à soupe d’huile dans une marmite
  • Ajouter le contenu du 1er bac, celui avec le poireau, l’oignon, la carotte, courgette et céleri
  • Faire cuire ces légumes à feu vif 5 minutes environ en mélangeant régulièrement
  • Verser 1,5 litre d’eau et saler
  • Joindre les pommes de terre avec les haricots blancs à la soupe
  • Réduire le feu (pour obtenir une petite ébullition)  et laisser cuire 25 minutes
  • Compléter avec les haricots verts et la tomate
  • Laisser cuire encore 10 minutes
  • Vérifier l’assaisonement
  • le pistou
le pistou

le pistou

  • Dans un mortier, piler l’ail avec le basilic (nous avons triché en utilisant un presse ail)
  • Ajouter la cuiller à soupe d’huile d’olive restante petit à petit
  • Le pistou est prêt
  • Juste avant de servir la soupe, mélanger tout le pistou au potage à moins que de laisser les hôtes de la table l’ajouter directement dans leur assiette
  • bon appétit 😉

 

About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

Category: Cuisine, Recettes, salé  Tags: , , ,
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
3 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *