Gnocchis à l’ortie

Ninou nous a demandé comment faire des Gnocchis aux orties dans Foodreporter, aussi comme promis, nous livrons la recette.

Gnocchis à l'ortie

Cela nous amuse de trouver des recettes avec des légumes anciens. Enfin, si l’on peut parler de légumes anciens pour l’ortie. Pourtant, dans le passé, elle était considéré comme tel !

Après avoir testé la soupe d’ortie et une tarte, cette fois, nous avons découvert cette recette originale de gnocchis.

 

Ingrédients des gnocchis à l’ortie

  • 500 g de feuilles d’ortie
  • 200 g de ricotta (si vous voulez faire votre ricotta maison)
  • 100 g de parmesan rappé
  • 2 oeufs
  • 250 g de farine
  • 50 g de chapelure
  • 200 g de coulis de tomate
  • 3 cl d’huile d’olive
  • sel
  • quelques feuilles de marjolaine (facultatif)

Recette des gnocchis à l’ortie

  • Détacher les feuilles d’ortie de la tige (avec des gants !)
  • Nettoyer et laver les feuille d’ortie.
  • Les faire blanchir puis les égoutter et essorer les afin qu’il n’y ait plus d’eau.
  • Les couper grossièrement.
  • Mettre à chauffer à ébullition une grande casserole d’eau salée
  • Dans une terrine, mélanger la ricotta, les orties, le parmesan, les oeufs et la farine.
  • Obtenir une pâte compacte (on peut ajouter 2-3 cuillers à soupe de farine en cas de besoin).
  • Préchauffer le four à thermostat 6-7 (180 – 210°).
  • Avec les mains mouillées ou avec deux cuillers à café, former des quenelles : de petits gnocchis que l’on passe dans la chapelure.
  • Au fur et à mesure, les « plonger » dans l’eau bouillante (attention aux éclaboussures).
  • Dès que les gnocchis remontent à la surface ils sont cuits, repêcher les à l’aide d’une écumoire et les déposer sur une assiette recouverte de papier absorbant.
  • Répartir les gnocchis dans un plat à gratin en alternant gnocchis et coulis de tomate, un filet d’huile d’olive et des feuilles de marjolaine.
  • Mettre dans le four quelques minutes afin de « roussir » le dessus !
  • Servir chaud.
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *