bretzels sucrés aux amandes du Bretzelsonndeg

préparer pâtisserie bretzels sucrés aux amandes
bretzels sucrés aux amandes

Si vous n’êtes pas Luxembourgeois, il y a peu de chances que vous connaissiez les bretzels sucrés aux amandes du Bretzelsonndeg : les Letzebuerger Bretzel.

Coutume du Bretzelsonndeg ou dimanche des bretzels

Avant tout, cela est propre au Luxembourg.

Depuis au moins le XVIIIe siècle, le 4e dimanche de Carême (3ème dimanche avant Pâques), les hommes offrent un Letzebuerger Bretzel (bretzels sucrés aux amandes) à la femme (fille) sur laquelle ils ont des visées.

Si la dulcinée accepte ce présent, l’homme recevra lors du jour de Pâques un œuf décoré suite à une visite chez la belle.

Ah oui, une exception, les années bissextile, comme cette année, les rôles sont inversés.

Autre particularité de cette année, le 22 mars 2020, nous étions en plein dans la crise du coronavirus (Covid19).

Mais pourquoi le bretzel vous direz-vous ? C’est assez simple, il représente les bras entrelacés de 2 amoureux. D’ailleurs, le mot Bretzel est dérivé du mot bras (du latin «bracchium »).

Ce sont habiboulange et AMyriam Molly Leyman Steinhauser qui rapidement nous ont demandé la recette de cette pâtisserie dans le compte Instagram de la cuisine de mémé Moniq. La seconde la cherche depuis longtemps 😉

Ensuite, dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq, Dominique Madi nous écrit : «Bonjour j’aimerais bien la recette merci».

Voici donc notre recette de bretzels sucrés aux amandes (env. 8 à 10 bretzels)

Ingrédients pour des bretzels sucrés aux amandes (Letzebuerger Bretzel)

  • 450 g de farine
  • 2 cuillères à café de levure de boulanger déshydratée
  • Un morceau de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 75 g de sucre en poudre
  • 250 ml de lait
  • 15 g de beurre + 200 g de beurre pour le feuilletage
  • 3 cuillères à soupe de confiture d’abricot
  • Amandes effilées

Prépararion des bretzels sucrés aux amandes (Letzebuerger Bretzel)

  • Mettre 200 g de beurre dans un sac congélation
  • Former un carré de beurre de 15×15 cm environ à l’aide d’un rouleau à pâtisserie
  • Réservez ce carré de beurre au réfrigérateur
  • Placer près d’une source de chaleur la levure dans une tasse avec 1 morceau de sucre et 1 cuiller à soupe d’eau tiède
  • Mettre tous les ingrédients secs (la farine, le sucre et le sel) dans une un jatte ou le bol d’un robot
  • Faire fondre 15 g de beurre au micro-ondes ou sur le feu
  • Pétrir le contenu du bol à vitesse lente et ajouter le beurre et la levure mousseuse
  • Ajouter le lait en commençant au fur et à mesure du pétrissage (quand la pâte forme une belle boule, et se décolle des parois, il y a assez de lait – attention l’ajout de lait se mesure après quelques minutes de pétrissage)
  • Continuer de pétrir à vitesse moyenne pendant 10 minutes
  • Recouvrir le bol d’un linge humide et laisser lever 1 h minimum dans un endroit chaud sans courant d’air
  • Placer la pâte au réfrigérateur 30 minutes
  • Sur un plan de travail préalablement fariné ou sur un tapis à pâtisserie, étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie
  • Obtenir une forme rectangulaire de 1 cm d’épaisseur environ
  • Déposer le carré de beurre de 200 g au centre de la pâte
  • Rabattre le tiers supérieur sur la pâte, puis le tiers inférieur au-dessus
  • Étaler au rouleau le « carré » de bas en haut afin d’obtenir un rectangle
  • Le premier tour de feuilletage est terminé
  • Tourner la pâte à 90º, soit 1/4 de tour vers la droite
  • Rabattre le tiers supérieur sur la pâte, puis le tiers inférieur au-dessus
  • Étaler au rouleau le « carré » de bas en haut afin d’obtenir un rectangle
  • Envelopper la pâte dans du film alimentaire et placer la au frigo 30 minutes
  • Recommencer les opérations à partir de Tourner la pâte à 90º, soit 1/4 de tour vers la droite, rabattre et étaler… le 2e tour est terminé
  • Envelopper la pâte dans du film alimentaire et placer la au frigo 30 minutes
  • Sortir la pâte du frigo et répéter deux nouveaux tours de feuilletage (Étaler au rouleau le « carré » de bas en haut afin d’obtenir un rectangle. Rabattre le tiers supérieur sur la pâte, puis le tiers inférieur au-dessus…)
  • Remettre 30 minutes au frigo la pâte dans le film alimentaire puis refaire 2 tours pour finir avec une pâte d’environ 1 cm d’épaisseur
  • Remettre 30 minutes au minimum au frigo (une nuit ne pose pas de problèmes)
  • Dans le rectangle de pâte obtenu, découper des bandes d’un gros centimètre de large et former des bretzels
  • Déposer les bretzels sur une plaque à four garnie de papier sulfurisé
  • Laisser monter les bretzels au moins 30 minutes à température ambiante
  • Préchauffer le four à 180° C (Th. 6)
  • Enfourner pour 10 à 15 minutes de cuisson
  • Mélanger la confiture d’abricot avec une cuillère à soupe d’eau dans une petite casserole
  • Mettre à chauffer afin que la confiture fonde complètement
  • Après 10 à 15 minutes de cuisson, quand les bretzels commencent à dorer, badigeonner les bretzel de confiture liquide et les parsemer d’amandes effilées
  • Remettre au four pour 10 minutes de cuisson
  • Placer les bretzels sur une grille à la sortie du four pour qu’ils refroidissent.

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

comment faire des bretzels sucrés aux amandes
Vous aimez cette recette ? N’hésitez pas à la partager y compris sur Pinterest 😉
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.