Archive for the Category »textes «

La Neue et Alte Pinakothek de Munich

La Alte Pinakothek (XIIIe au XVIIIe siècle) et la Neue Pinakothek (XVIIIe-XIXe siècle) forme avec la Pinakothek der Moderne (XXe siècle) un gigantesque complexe muséographique à Munich, en Allemagne.

Neue Pinakothek de Munich

L’institution fut fondée en 1853 par le roi Louis Ier de Bavière, au départ pour abriter sa propre collection privée. Le bâtiment original fut détruit au cours de la Seconde Guerre mondiale, et l’édifice actuel a ouvert ses portes en 1981. Il est l’œuvre de l’architecte Alexander Freiherr von Branca.

Les galeries sont essentiellement dédiées à l’art européen du XVIIIe et du XIXe siècle.

Il contient des oeuvres impressionniste, Romantique…

On y trouve par exemple le célèbre Déjeuner dans l’atelier d’Édouard Manet.

Et des œuvres de :

  • Francisco Goya,
  • Jacques-Louis David,
  • Thomas Gainsborough,
  • Joshua Reynolds,
  • John Constable,
  • Caspar David Friedrich,
  • Eugène Delacroix,
  • William Turner,
  • Wilhelm Leibl,
  • Max Liebermann,
  • Camille Pissarro,
  • Giovanni Segantini,
  • Georges Seurat,
  • Paul Signac,
  • Alfred Sisley,
  • Pierre-Auguste Renoir,
  • Édouard Manet,
  • Claude Monet,
  • Paul Cézanne,
  • Paul Gauguin,
  • Vincent van Gogh,
  • Carl Spitzweg,
  • Hans von Marées,
  • Gustav Klimt,
  • Henri de Toulouse-Lautrec
  • Lovis Corinth.

Alte Pinakothek

Ses galeries sont essentiellement dédiées à l’art européen du XIIIe au XVIIIe siècle.

L’institution fondée au XVIe siècle par le duc Guillaume IV de Bavière, qui commanda des scènes historiques aux peintres les plus réputés de son temps.

Le bâtiment de 1826 fut très endommagé au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il est l’œuvre de l’architecte Leo von Klenze, pour accueillir les collections de peinture des Wittelsbachs. La collection est plutôt Renaissance, Baroque…

On y trouve par exemple :

  • la peinture allemande du XIVe-XVIIe siècle ,
  • la peinture hollandaise du XIVe-XVIIe siècle ,
  • la peinture flamande du XIVe-XVIIe siècle ,
  • la peinture italienne du XIIIe-XVIIe siècle ,
  • la peinture française du XVIIe et XVIIIe siècle ,
  • la peinture espagnole du XVIe-XVIIIe siècle.

Description d’un kiwi

fruit Kiwi

fruit Kiwi

Le kiwi à des petits « poils » marron. Avec des sortes de feuille d’un côté. Et de l’autre côté il y a des petits fils.
Je remarque que plus on s’approche des deux extrémités, on dirait que les petits « poils » sont plus blonds .
On dirait qu’il a des petites « rides » si je veux enlever les petits « poils » alors sa pique. Mais pas quand je le prend dans ma main.
Ça doit être comme les orties qui piquent quand on les trouve dans les champs. On peut faire de la soupe avec les orties et ca ne pique pas.
Si je coupe le kiwi en deux ca va être vert. Il y aura aussi des petits « pépins » qui se mangent avec le « coeur blanc ». Il y a des sortes de trait qui partent du centre. Ensuite, il y a les pépins.
C’est plus foncé que le vert qui est après. Sur les bordures, le vert est plus foncé, le jus est aussi plus foncé.
Y-a-t-il de la chlorophylle ? Car souvent quand c’est vert, c’est de la chlorophylle. Par exemple les feuilles des plante, chewing-gum… Il n’est peut-être pas mûr ? Car les fruits quand ils ne sont pas mûrs, sont verts. Comme les tomates, les pommes, les prunes…
Est-ce-que ça se mange chaud ? Je ne sais pas. Mais, sans doute que oui. Car on peut faire des bananes flambées, des tomates farcies, de la compote de pommes cuites, des airelles cuites…
Des airelles, ce sont des sortes de petite cerise sans noyau pour les plus grosses et pour les plus petites ce sont des sortes de groseilles.
Tout cela m’a donné faim.

Source image : wikipedia

Category: textes  Tags: , ,  One Comment