Archive for the Category » Rhône-Alpes «

Valence à Aix en Provence via Avignon

Déjà hier, nous avons rencontré le chant des cigales… aujourd’hui, leur chant nous a accompagné toute la journée, ainsi que la présence des palmiers.

Les cimenteries accompagnent notre départ.

Les premiers figuiers de barbarie apparaissent.

Nous avons fait détour par les gorges de l’Ardèche.

Nous nous faisons la remarque que la plupart des villes qui sont jumelées le sont avec des villes allemandes.

Les maisons sont de plus en plus basses à la campagne… maintenant, elles dépassent rarement la végétation.

Nous traversons la région viticole du Côtes du Rhône.

Les rangs de vignes ne sont pas rigoureusement parallèles et les pieds des vignes semblent différents : on a l’impression qu’il n’y a qu’une tige verticale.

Tout le long du chemin, des agriculteurs vendent leur productions de pêches, d’abricots, de tomates, de melons (nous passons par Cavaillon)…

Nous empruntons le même trajet que le tour de France cycliste… cette fois quelques heures avant son passage.

Les châteaux sont encore plus nombreux. Cependant, beaucoup sont en ruines comme celui de Croussol.

Les ifs ou des cyprès bordent la route.

Les nougats de Montélimar sont très bons ;-) en attendant les calissons d’Aix en Provence.

En Provence, car nous avons quitté l’Auvergne pour être dans la région Provence-Alpes-Côte d’azur (PACA), à Noël, il y est traditionnel de servir 13 desserts. Les santons de Provence décorent la crèche.

En Avignon, la ville du pont… on a goûté une glace à la lavande. C’est original mais bon. C’était le dernier jour du festival d’Avignon : le festival du théatre le plus important de France.

Dans la plupart des restaurant et des cafés, il est facile de comprendre que des salles climatisées existent (il faisait encore aujourd’hui plus de 30 °).

Les bâtiments portent le nom de bastide ou de mas.

La route ressemble à de longues allées ombragées, et au loin on aperçoit le massif du Luberon.

De Thiers à l’Ardèche

Notre route du jour au départ de Thiers passait par Lyon, Saint-Etienne, Annonay pour arriver dans la région de Valence, à Tournon sur Rhône plus exactement donc à travers l’Auvergne et la région Rhône-Alpes.

Dans notre hôtel de Thiers, notre chambre la n° 3 (celle où aurait dormi François Truffaut) depuis la fenêtre indiquait que nous étions au premier étage. Par contre, la chambre n° 6 qui est l’une des chambres voisine avait deux étages en dessous d’elle. Thiers est à flanc de montagne.

De nombreux châteaux émaillent notre parcours.

Nous traversons le pays de la cerise : Brevenne ! Autre région traversée, la région du Beaujolais. Depuis notre passage en Alsace, régulièrement, nous voyons des vignes sur le bord de la route !

Nous empruntons aussi la Nationale 7 (RN 7), la « route de vacances » avant l’arrivée des autoroutes.

Un problème qui revient régulièrement dans notre voyage : les panneaux indicateur de direction sont parfois cachés par les arbres. Les villes et autres administrations pourraient faire un peu attention aux touristes qui ne connaissent pas le chemin.

Nous avons également traversé le parc Naturel du Pilat.

C’est à Saint-Etienne que la première ligne de chemin de fer fut construite en France en direction de Paris.

Le lierre ou la vigne-vierge sont de plus en plus fréquents sur les façades.

Pour monter sur le plateau de Gergovie, nous avons monté et descendu des pentes à 18 %. Les pentes de 7% pour arriver à Annonay (la patrie des Frères Montgolfier) nous impressionnent peu. Un obélisque est d’ailleurs érigé dans la ville en l’honneur des deux frères.

L’odeur de la terre, alors que le temps est à l’orage, est particulière. On a l’impression que l’odeur de la région est différente de l’odeur de la campagne dans le Nord de la France.

Nous commençons à voir des ponts en pierre et les maisons maintenant sont principalement en pierre. En bordure des rivières, en contre bas des ponts, des baigneurs profitent du soleil et de l’eau qui semble fraîche.

Les champs de pêchers et d’abricotiers ont commencé à apparaître dans le paysage.