Archive for the Category » Franche-comté «

Saint-Claude à Autun

L’itinéraire était de Saint-claude à Autun en passant par Bourg en Bresse, Mâcon et Le Creusot.

Les maisons parfois ont des tuiles arrondies et la forme des toits évolue.

Le long de la route, on a rencontré beaucoup de radars. André et Julien n’en rencontraient pas, de même qu’ils ne rencontraient pas de motos (nous en avons croisées beaucoup).

L’habitat en début de parcours est dispersé.

À Bourg en Bresse, la ville est décoré de statues de poules. Normal, nous sommes dans la région du poulet de Bresse. La plupart des villes où nous passons ont des rues étroites où des cars ne peuvent pas passer !

À la campagne, soit les moissonneuses batteuses fauchent les champs, soit les foins sont déjà faits. Les rouleaux de paille sont prêts à être mis sur un camion.

Les routes nationales ou départementales sont souvent bordées d’une rangée d’arbres d’un côté ou des deux côtés.

En Bourgogne, de nombreux édifices ont des toits en tuiles vernissées !

L’une des spécialités culinaires de Le Creusot ce sont les casses, des poêles en fonte garnies de différents mets.

Nous sommes hébergés chez l’habitant et l’accent Bourguigon est très facilement reconnaissable. Les habitants de beaucoup de régions possèdent un accent et/ou un patois particulier, parfois même une langue comme en Alsace.

Autun est à la limite du Morvan et des monts du charolais. Aussi, les vaches que nous voyons en général dans les prés sont des vaches à viande.

Nous commençons à trouver des endroits couverts de châtaigniers.

Vichy n’est pas très loin et les bonbons vichy sont d’anciens médicaments pour les curistes. Les bonbons désormais sont faits sans sucre.

Besançon à Saint-Claude

Le parcours passait aujourd’hui par Besançon – Salin les bains – Lons le Saulnier – Les Rousses – Gex – Saint-Claude

Les clochers selon les régions sont typiques. Les clochers d’Alsace ne ressemblent pas aux clochers du Jura par exemple. De même les matériaux de construction changent : hier, le grès rose dans les Vosges, la pierre dans le Jura.

De nombreux potiers proposent leur production au long de la route.

À partir de Salin les bains, de plus de plus de maisons ont des balcons.

La région de Salin les bains est thermale, mais on y mange aussi des frites à la cancoyotte (fromage semi-liqquide).

L’une d’entre nous dit «j’avais l’impression que les paysages de campagne, de montagne et de forêt dans les livres étaient truqués, mais je les vois ici !»

Louis Pasteur est né à Arbois et Rouget de Lisle (auteur de la Marseillaise) à Lons le Saulnier.

Dans la région d’Arbois, les flancs des montagnes sont couverts de vignes. Le vin du Jura est réputé : vin jaune, vin de paille…

On reconnaît facilement les montages vieilles et jeunes : les Vosges et le Jura. Dans le massif des Vosges (l’ensemble des montagnes des Vosges), les sommets sont arrondis, dans le Jura ce sont des pics.

Entre deux massifs montagneux (assemblée de montagnes), nous sommes dans les vallées. Nous passons régulièrement par les vallées pour notre route.

Morez est la capitale de la lunetterie.

Des villes portent parfois le nom d’un fromage comme Morbier, Gex… Mais attention, Beur n’est pas du beurre :-) Nous croisons au passage de nombreuses fromageries et fruitières.

Nous sommes passés au plus haut de notre parcours d’où nous avons aperçu le sommet le plus élévé de France : Le Mont Blanc. Nous étions au col de la Faucille… avant d’arriver à Gex.

Dans les champs de nombreuses hautes gentianes jaunes poussaient.

Nous connaissons bien le col de la Faucille car nous y passont des vacances d’hiver. On ne reconnaissait presque plus rien car l’hiver tout est sous la neige. On vous expliquera les différences : présence des stalactite et stalagmite dans un prochain billet.

Les routes dans les cols sont en lacets.

Nous commençons à voir dans certains village des banderoles avec des fanions au dessus des rues.

Saint-Claude est spécialisé dans la fabrication des pipes. Depuis la racine de bruyère, l’artisan découpe grossièrement la forme de la pipe (ébauchon) qu’il passe au four et laisse sécher pendant un an. Il tourne ensuite le foyer de la pipe, taille la pipe dans sa forme définitive auquel on ajoute un tuyau (ceci nous a été expliqué chez Pipe…Rit)

Strasbourg à Besançon

Voici notre petit rapport quotidien. Notre itinéraire passait aujourd’hui par Strasbourg – Schirmeck – Celles – Épinal – Vesoul et pour finir Besançon.

Dans plusieurs scieries, les tronc d’arbres qui attendaient dehors étaient arrosés.

Le Struthof est le seul camp de concentration en France. C’était un camp d’extermination pendant la seconde guerre mondiale. Les allemands tuaient les juifs et les opposants à Hitler dans une chambre à gaz puis passaient les corps au four crématoire. Pour que les gens entrent dans la chambre à gaz, on leur faisait croire qu’ils allaient prendre une douche.

Nous sommes passés par un nouveau col, le col du Donon.

Il n’y a pas de mélange de couleurs dans les images d’Épinal. Par exemple, on utilise la couleur orange, mais on ne mélange le rouge et le jaune lors de l’impression pour l’obtenir.

Les vrais bonbons des Vosges sont fabriqués dans les Vosges. Les bonbons que l’on trouve en général sous le nom Bonbons des Vosges sont fabriqués en dehors des Vosges. Regardez sur le paquet…

La Moselle traverse Épinal.

Tout autour de la route, tout était vert ; les prés, les forêts…

Nous remarquons qu’il y a beaucoup de fontaines dans les ville et les villages.

Nous quittons la Lorraine par les Vosges pour entrer dans la Franche-comté. La Franche-comté est à cheval sur les Vosges et le massif du Jura.

Nous remarque qu’effectivement la Franche-Comté est une région très boisée. Elle est d’ailleurs la région la plus boisée de France (près de 45 % de la surface de la France-comté est boisée).

À Besançon, nous avons vu des montres créées spécialement pour le tour de France, qui faisait étape la veille dans la ville. Rien à voir avec les horloges comtoises.

Dans la ville de naissance de Victor Hugo, sur les pizza, on peut trouver des rondelles de saucisses de Morteau.

La ville a été fortifiée par Vauban et une citadelle domine la ville.