Tag-Archive for » soupe «

soupe vietnamienne aux crevettes ou bún tôm

Last updated by at .

préparer une soupe vietnamienne aux crevettes ou potage asiatique aux crevette et citronnelle
Soupe vietnamienne aux crevettes ou potage asiatique aux crevette et citronnelle

Nous avons découvert après la publication de notre image de soupe vietnamienne aux crevettes que ce serait un Bún tôm grâce à un commentaire…

 C’est quoi un bún tôm ? 

Si nous avons tout compris, le bún tôm, plat traditionnel vietnamien, serait une variante de bo bun. Ici, le boeuf traditionnel est remplacé par des crevettes ou « tôm ». Bun étant du vermicelle de riz.

Seulement le bas blesse à un endroit… le bo bun (une autre recette de bo bun 😉 est une salade et là, nous avons préparé un potage !

On vous laisse nous apporter vos lumières en commentaires 😉

En tout cas, Bún tôm ou soupe vietnamienne aux crevettes, cette recette a intrigué plus d’une personne.

Dans le compte Instagram de la cuisine de mémé Moniq tout d’abord où gegedelapHooo, pohomecooking et everydayfreshfoodx nous écrivent : «oui la recette svp !».

Et cela suit dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq par les demandes de Chris’v Balzer Joubert, Josiane Barbera, Samra Tabet et Teriipaia Tania pour obtenir cette recette de soupe vietnamienne crevettes citronnelle.

Voici donc notre recette de soupe vietnamienne aux crevettes, éventuellement bún tôm pour 4 personnes.

Notez qu’il est possible de préparer cette recette évidemment au wok 😉

Ingrédients pour de la soupe asiatique aux crevettes

  • 12 grosses crevettes genre gambas (crues de préférence avec leur carapaces)
  • 20 g de gingembre frais
  • 1 cuiller à café de poivre en grain
  • 2 gousses d’ail
  • 1 citronnelle (10 cm de la partie blanche)
  • 1 piment rouge frais (facultatif)
  • 80 à 100 g de vermicelles de riz fins (cheveux d’anges de riz )
  • 1 jus de citron
  • 3 à 5 cuillers à soupe de sauce nuoc-mâm
  • 1 tige d’oignon vert
  • Coriandre
  • Menthe fraîche

Préparation d’une soupe vietnamienne aux crevettes et citronelle

  • Découper le gingembre en tranches fines
  • Écraser l’ail sans l’éplucher à l’aide d’un couteau
  • Nettoyer la citronnelle et hacher la finement
  • Laver, sécher et couper en tranches fines le piment
  • Décortiquer les crevettes et retirer les têtes
  • Mettre les carapaces et les têtes dans une casserole et réserver les crevettes
  • Ajouter dans la casserole le gingembre, le poivre, l’ail, la citronnelle et la moitié du piment (facultatif pour ce dernier)
  • Verser environ 1,5 litre d’eau
  • Porter à ébullition puis baisser le feu pour laisser frémir à feu moyen 20 minutes
  • Filtrer le bouillon
  • Nettoyer la casserole et remettre le bouillon dedans
  • Ajouter les crevettes et couvrir la casserole
  • Laisser mijoter 3-4 minutes (elles doivent changer de couleur)
  • Mettre de l’eau à chauffer pour la cuisson du vermicelle
  • Consulter votre paquet pour voir leur préparation
  • Laver, sécher et découper la tige verte d’oignon. Idem pour la coriandre qu’il faudra effeuiller au préalable et ne pas oublier de couper la nervure centrale des feuilles de menthe.
  • Ajouter au potage le jus de citron puis ajouter progressivement la sauce nuoc-mâm (selon votre goût — ne pas hésiter à goutter !)
  • Répartir le vermicelle dans les bols de service ainsi que les crevettes
  • Verser du bouillon chaud pour compléter
  • Garnir de vert d’oignon, de coriandre, de menthe et éventuellement de piment

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

cuisiner une soupe vietnamienne aux crevettes ou potage asiatique aux crevettes et citronnelle
Vous aimez cette recette ? N’hésitez pas à la partager y compris sur Pinterest 😉

Soupe à la choucroute

faire de la soupe à la choucroute
Soupe à la choucroute

Cette recette de soupe à la choucroute nous vient tout droit de Lituanie.

Là-bas, elle est dégustée au petit-déjeuner lors des lendemains de mariages : il paraît que c’est un excellent remède contre la gueule de bois… Nous n’avons pas testé 😉 Bien évidemment, on peut préparer cette soupe à tout moment, pour le déjeuner ou le dîner.

En Lituanie, le chou tient une place prépondérante dans l’alimentation, au même titre que la betterave ou la pomme de terre. Et la fermentation est un procédé très courant : on fermente le chou, mais aussi les betteraves ou les pommes par exemple.

Dans le chou à choucroute lituanien, il y a souvent de la carotte. D’ailleurs, nous avons déjà partagé une recette de choucroute à la carotte lituanienne.

Mais aussi étonnant que cela puisse paraître à un Français, le chou fermenté (chou à choucroute) est un ingrédient comme un autre en Lituanie : on ne l’emploie pas uniquement pour faire de la choucroute.

On utilise le chou fermenté pour fourrer des chaussons (pirojki), pour faire des salades, pour confectionner certains goulashs (soupe d’origine hongroise) ou ragoûts, en accompagnement de saucisses fumées ou de poulet…

Petite note sur le carvi, utilisé dans cette recette. Cette épice est très commune dans la cuisine lituanienne. Et ce n’est pas pour rien si on le surnomme le cumin des près, car son goût est très similaire à celui du cumin. Si jamais vous ne possédez pas de carvi, vous pouvez donc le remplacer par du cumin.

En Lituanie, les soupes se dégustent en général bien chaudes. C’est un plat complet qu’on ne mange pas uniquement en entrée. Pour un repas plus consistant, les Lituaniens l’accompagnent de pommes de terre en robe de champs.

Sur la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq, Jeannine Walschaerts nous a demandé la recette. Et dans le groupe Le Panier à idées : créations, cuisine, déco…., Michelle Pigot et Anne-marie Rosenfelder ont aussi été intéresséee.

Voici donc notre recette de soupe à la choucroute pour 4 personnes.

Ingrédients de la soupe à la choucroute

  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 3-5 pommes de terre (selon leur taille)
  • 130 g de lardons fumés
  • 1,5 l à 2 l de bouillon de légumes (selon la quantité de soupe désirée)
  • 300 g de chou à choucroute
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
  • 1 cuillère à café de grains de carvi (ou de cumin)
  • Sel, poivre

Préparation de la soupe à la choucroute

  • Éplucher les oignons, les émincer finement
  • Éplucher les carottes et les pommes de terre, les laver à l’eau froide
  • Couper les carottes en cubes d’environ 1 cm de côté
  • Détailler les pommes de terre en cubes d’environ 1 cm de côté
  • Dans une grande cocotte, faire revenir les lardons. Inutile d’ajouter de l’huile ou du beurre, la graisse des lardons devrait suffire
  • Ajouter les oignons : ils doivent devenir tendres
  • Incorporer les carottes et les pommes de terre et laisser cuire quelques minutes en remuant régulièrement. Au besoin, ajouter un peu d’huile d’olive pour éviter que ça n’attache
  • Mouiller avec le bouillon
  • Dès que le bouillon bout, ajouter les herbes et épices (thym, laurier, carvi, sel et poivre) et le chou à choucroute
  • Dans une tasse, mélanger le concentré de tomates avec un peu du jus de la soupe : la préparation obtenue doit être relativement liquide
  • Ajouter la tomate à la soupe et bien mélanger
  • Couvrir la cocotte de son couvercle et laisser mijoter 20 à 30 min (vérifier la cuisson du chou et d’un morceau de pomme de terre)
  • Rectifier l’assaisonnement au besoin
  • Servir bien chaud dans des bols ou des assiettes creuses

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

recette de la soupe à la choucroute
Soupe à la choucroute

aigo-bouido ou bouillon à l’ail lié à l’œuf

aigo-bouido ou bouillon à l’ail lié à l’œuf
aigo-bouido ou bouillon à l’ail lié à l’œuf

Aigo-bouido provençal ou bouillon à l’ail lié à l’œuf est une soupe mais aussi un remède dans le passé (encore maintenant pour ceux qui croient aux vertus de l’ail comme plante médicinale).

D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle l’aigo-bouido se décomposer en 2 version : la version légère réservée aux malades : soupe d’ail, thym, sauge que l’on verse sur des croutons de pain imbibés d’huile d’olive et une version riche (plus d’ail et lié à l’oeuf) que l’on servait en entrée lors des réveillons de Noël avant les 12 desserts 😉 

Dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq, Mara Berlow et Marie-jeanne Perez nous demande la recette de ce bouillon à l’ail. Aurelia Luye de Courtois est passée par Le groupe de la cuisine de Mémé Moniq pour le faire.

Voici donc notre recette de bouillon à l’ail lié à l’œuf pour 4 personnes.

Ingrédients pour du bouillon à l’ail lié à l’œuf (aigo-bouido)

  • 10 à 15 gousses d’ail
  • 1 feuille de laurier
  • 2 ou 3 feuilles de sauge
  • ½ cuiller à café de thym ou 3-4 branches
  • sel
  • 1 oeuf
  • 2 jaunes d’oeuf
  • Parmesan râpé
  • Poivre
  • 2-3 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • Croûtons de pain sec

Préparation de l’aigo-bouido (bouillon à l’ail lié à l’œuf)

  • Dans une casserole, porter 1 l d’eau à ébullition avec les herbes (laurier, sauge et thym) et les ails écrasées (mais avec les pelures)
  • Saler et couvrir le récipient
  • Laisser frémir 40 minutes
  • Filtrer dans une casserole pour retirer les herbes
  • Retirer la pelure des ails et mixer avec le bouillon
  • Rectifier l’assaisonnement en sel si besoin
  • Garder sur feu doux
  • Mélanger à la fourchette (ou un petit fouet) dans une terrine l’oeuf et les jaunes, le fromage et un peu de poivre
  • Délayer lentement avec l’huile puis avec une louche de bouillon sans cesser de battre
  • Incorporer ce mélange dans le bouillon
  • Passer le feu à modérer et faire légèrement épaissir la soupe sans cesser de mélanger
  • Servir sur les croutons dans la soupière ou dans les assiettes

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.Paragraphe

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉