Tag-Archive for » pomme de terre «

poêlée de calamars aux pommes de terre (ou encornets)

Last updated by at .

encornets (calamars) aux pommes de terre dans l-assiette

encornets (calamars) aux pommes de terre dans l-assiette

Le calamar ou l’encornet a les faveurs de la maison. La preuve avec cette recette de poêlée de calamars aux pommes de terre simple et rapide à préparer.

C’est l’occasion de préciser que calamar, calmar, supion ou chipiron en basques correspondent au même céphalopode.

Francoise Sourou et Anne Piludu nous demandent notre recette d’encornets pommes de terre depuis la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq.

Voici donc notre recette de fricassée de calamars pardon de notre poêlée de calamars aux pommes de terre que d’autres appellerons poêlée d’encornets aux pommes de terre 🙂 En tout cas, la recette est pour 4 à 6 personnes.

Poêlée  d'encornets aux pommes de terre

Poêlée d’encornets aux pommes de terre

Ingrédients pour une poêlée de calamars aux pommes de terre

  • 750 g de pommes de terre à chair ferme (à salade…)
  • 600 à 700 g  d’anneaux d’encornets (ou calamars)
  • 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • Persil
  • 1 à 2 cuiller à soupe de jus de citron
  • sel et poivre
Poêlée de calamars aux pommes de terre

Poêlée de calamars aux pommes de terre

Préparation d’une poêlée d’encornets aux pommes de terre

  • Éplucher et laver les pommes de terre
  • Cuire les pommes de terre à la vapeur dans un autocuiseur avec un fond d’eau salée (12 minutes à la mise en action de la soupape)
  • Après les avoir laissé tiédir, couper les pommes de terre en rondelles d’1 cm d’épaisseur environ
  • Dans une poêle (antiadhésive de préférence, sinon augmenter la quantité d’huile – 2 à 3 cuillers à soupe au moment de l’ajout des pommes de terre) mettre l’huile à chauffer
  • Verser les calamars dans la poêle et cuire jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de jus dans la poêle (avec des calamars qui étaient congelés, il est possible de venir au dessus d’un évier vider le surplus de liquide)
  • Ajouter les rondelles de pommes de terre
  • Faire dorer l’ensemble
  • Laver et ciseler les feuilles de persil
  • Peler et émincer l’ail et ajouter le dans la poêle
  • Arroser du jus de citron et répartir le persil
  • Saler et poivrer

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

galettes Suisses ou rapées de Saint-Etienne

galettes Suisses ou rapées de Saint-Etienne

galettes Suisses ou rapées de Saint-Etienne

Nous recherchions un féculent pour accompagner notre recette de rôti de dindonneau au citron confit. Notre dévolu s’est porté sur de simples galettes suisses (rapées de Saint-Etienne). Nous ne cherchions pas une recette très enrichies… juste qu’elle soit simple, avec très peu d’ingrédients (il y en avait déjà suffisamment dans le rôti. Des pommes de terre cuite à l’eau améliorées en quelque sorte 😉

Ce « prélude » aux röstis a été réclamé par Fleur de Printemps depuis la page Facebook de mémé Moniq où elle avait déjà demandé la recette du rôti de dindonneau au citron confit 🙂

Au passage, non, ce n’est pas des röstis mais plutôt des rapées de Saint-Etienne (Merci Rémi). C’est le titre de la revue très ancienne (avant 1960 🙂 qui nous a induit en erreur… Ils ne connaissaient visiblement pas les rapées de Saint-Etienne à l’époque 😉

Bref, galettes suisses ou rapées de Saint-Etienne, le tout est que ce soit dorée à l’intérieur moelleux. Pour cela , voici notre recette pour 4 personnes.

Rôti de dindonneau au citron confit et galettes suisses

les galettes suisses accompagnent le rôti de dindonneau au citron confit (recette dans le message précédent) 

Ingrédients pour des galettes suisses ou rapées de Saint-Etienne

  • 3 grosses pommes de terre
  • 3 cuillers à soupe de fromage râpé (Emmental, Gruyère… )
  • 2 oeufs
  • Sel, poivre

Préparation des galettes suisses ou rapées de Saint-Etienne

  • Râper les pommes de terre à la râpe à fromage
  • Si les pommes de terre « rendent » trop d’eau, éliminer-la
  • Ajouter le fromage et mélanger avec les pommes de terre
  • Battre les oeufs en omelette puis les ajouter à la préparation juste avant de faire cuire les galettes
  • Saler et poivrer le mélange
  • Dans une poêle, verser de l’huile pour cuisson (ne pas lésiner sur la dose car cela risque d’attacher, 2-3 mm est correct 😉 À l’époque il écrivait : «Mettre beaucoup de matière grasse dans la poêle» 😉 
  • Une fois l’huile à température, déposer 2-3 cuillerées  de la préparation et aplatisser-les en les arrondissant pour obtenir des galettes d’ 1 cm d’épaisseur environ
  • Laissez cuire à feu moyens 10 minutes par face

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

Part de quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

Part de quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

Faire d’une croûte de pommes de terre une quiche… l’idée nous a tout de suite intéressée et au final nous avons une quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre. La pâtisserie salée du vendredi soir ne comprendra pas de farine et d’ailleurs ne sera pas une pâtisserie à proprement parlée… c’est la surprise du jour 😉 

Autre avantage de cette quiche de légumes, elle peut servir à la fois pour une entrée ou comme accompagnement d’une viande par exemple ! Selon la manière dont vous l’utiliser, la recette correspond à 6 ou 12 personnes 🙂

Nombreux sont les internautes intéressés par cette recette au travers de nos présences dans les médias sociaux. Thierry Bazarnik demande où se trouve la recette dans le groupe Facebook Faim de loup : gourmand et surtout curieuxBeatrice Sol indique qu’elle veut bien la recette dans le groupe mes recettes / ma passion pour la cuisine et Zeinabou Harouna Bello voudrait la recette avec plaisir dans le groupe Le Monde de la Cuisine 😉

Faisons donc plaisir, publions la recette de cette quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre.

À première vue, pas beaucoup de différence entre notre quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre et une autre quiche

À première vue, pas beaucoup de différence entre notre quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre et une autre quiche

Ingrédients pour une quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

  • 1 kg de pommes de terre à frites
  • 1 oignon
  • 1 oeuf + 3
  • 40 g de beurre
  • 50 g de farine
  • Sel, poivre
  • 800 g de poireaux
  • 250 g de ricotta
  • 80 g de parmesan râpé
  • Noix de musacade

Préparation de la quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

  • Préchauffer le four à 200° C (Th. 6-7)
  • Peler et émincer l’oignon
  • Éplucher les pommes de terre
  • À l’aide d’une râpe à gros trous, râper les pommes de terre
  • Sécher les pommes de terre râpées dans un torchon (attention de bien sécher le centre du tas 🙂
  • Dans une terrine, mélanger les pommes de terre avec la farine,  l’oeuf, l’oignon, du sel et du poivre
  • Tapisser le fond d’un moule à manqué de papier sulfurisé beurré sur sa face apparente
  • Mettre les pommes de terre dans le moule et remonter les sur les bords
  • Bien tasser les pommes de terre
  • Placer des billes de plombs ou un moule beurré un peu plus petit dans le moule
  • Enfourner et faire cuire la coque 20 minutes
  • Nettoyer et laver les poireaux
  • Émincer les blancs de poireaux
  • Mettre dans une casserole de l’eau salée (environ 1 l) et porter à ébullition
  • Y jeter les poireaux et faire cuire 10 minutes
  • Égoutter les poireaux dans une « passette » et à l’aide d’une cuiller à soupe presser pour éliminer le plus de liquide
  • Dans une nouvelle terrine, mélanger les poireaux avec la ricotta, les oeufs, le parmesan, la muscade râpée, du sel et du poivre
  • Retirer les billes ou le moule à manqué plus petit
  • Verser les poireaux dans la coquille de pommes de terre
  • Enfourner et cuire 30 minutes
  • Laisser refroidir avant de démouler
  • Servir tiède

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !