Tag-Archive for » gelée «

Autour de la gelée de sureau

Last updated by at .

gelée de sureau

gelée de sureau

Cela commence à être la fin de la période de récolte des grappes de petits fruits noirs du sureau noir, un arbuste de 3 à 5 m. Donc vous pouvez encore préparer de la gelée de sureau ou autre gelées comme la gelée sureau-mûres ou encore de la confiture de prune au sureau.

Disons le de suite, le sureau noir n’est pas toxique après cuisson à la différence du sureau hièble ou yèble mais il est très difficile de les confondre. Par contre, éviter le manger les fruits crus !

Pour cueillir les grappes, munissez vous de ciseaux, c’est plus pratique.

Le seul soucis de cette gelée : Le jus de sureau tâche. Passer immédiatement le vêtement sous l’eau et essuyez rapidement les tâches !

Dans le compte Instagram de mémé Moniq, fanette_di.y nous dit : «Gelée de sureaux 😍😍 ça fait plus de 30 ans que je n’en ai pas mangée !?! La recette svp sur le site 😍»

Donc, nous publions rapidement la recette de la gelée de sureau afin que fanette ait encore le temps d’en préparer cette année.

Voici donc notre recette de gelée de sureau.

Toutefois, avant de préparer la gelée, il faut déjà obtenir le jus de sureau.

Obtenir du jus de sureau

Il existe 2 technique à notre connaissance.

  • Celle de l’extracteur de jus à la vapeur est la plus simple car il suffit de déposer les grappes entières dans le haut de l’extracteur de jus de fruits.
  • Pour les « malchanceux », il faudra commencer par égrener les grappes de sureau (en retirant au passage, les baies vertes ou desséchées) puis rincer les baies rapidement dans une passoire sous l’eau courante.
    Mettre les baies dans une casserole avec un demi-verre d’eau et faites chauffer le tout 10 minutes environ pour faire éclater les fruits.
    Passer au chinois ou filtrer à travers une étamine pour obtenir le jus de sureau

Ingrédients pour de la gelée de sureau

  • 1 litre de jus de sureau
  • 600 g de sucre
  • 2 citrons

Préparation de la gelée de sureau

  • Presser les 2 citrons
  • Verser le jus de sureau ainsi que le sucre et le jus de citron dans une bassine à confiture
  • Porter à ébullition et poursuivre la cuisson en réduisant le feu pendant environ 20 à 30 minutes environ.
  • Mélanger régulièrement
  • Vérifier si la gelée est prise en versant une goutte sur une assiette, elle ne doit plus être totalement liquide mais sirupeuse.
  • Prolonger la cuisson si besoin
  • Stériliser les pots et éventuellement leur couvercle en les ébouillantant ou par un séjour au four
  • Remplir les pots de confiture à l’aide d’une louche et éventuellement fermer le couvercle puis retourner les pots avec couvercle ou non selon vos habitudes.
  • Pour ceux qui utilise des pots sans couvercle, laisser refroidir et couvrir de cellophane
confiture prunes sureau

confiture prunes sureau

Ingrédients et préparation de la gelée de sureau aux prunes rouges

  • 1 kg de prunes rouges dénoyautées
  • 400 ml de jus de sureau
  • 880 g de sucre
  • 2 citrons

 

  • Après avoir lavé et dénoyauté les prunes, les couper en 4 ou en davantage de morceaux en fonction de leur taille.
  • Mettre dans une bassine à confiture les prunes, le jus de sureau, le jus de citron et le sucre puis laisser reposer une nuit au frais pour faire davantage de jus
  • Laisser cuire 20 à 30 minutes ou jusqu’à ce que la confiture soit bien prise
  • Mettre la confiture en pot

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

gelée de lilas

gelée de lilas

gelée de lilas

Comme pour la recette de sucre de lilas ou sucre au lilas, nous avions promis de préparer et diffuser notre recette de gelée de lilas au plus tard ce week-end, le temps qu’il reste encore du lilas sur les arbres.

Nous avons commis l’erreur d’appeler cela confiture de lilas dans les réseaux sociaux mais visiblement cela est fréquent sur Internet.

le lilas est-il comestible !

Tout de suite nous répondons à la question : le lilas est-il comestible ! En consultant sur Internet le Centre anti-poison du CHU de Lille, il est indiqué que le lilas n’est pas dangereux. Toutefois, pour plus de sécurité (on n’a pas envie d’être accusé d’empoisonneurs) et apparemment certaines variétés de lilas sont toxiques.

Donc, visiblement les fleur de lilas commun comme celui que nous utilisons n’est pas toxiques, d’autres oui ! 

La recette du sucre au lilas

Comme pour la recette précédente de sucre au lilas, nous ne listerons pas les personnes qui ont souhaité obtenir la recette. Ici encore, ce serait plus long que la recette elle-même. Nous nous contenterons des endroits où les demandes ont eu lieu : 

Notons tout de suite que cette recette de gelée est réalisée avec de l’agar-agar car il n’y a aucun ajout de pectine et les fleurs n’en produisent pas !

Voici donc notre recette de gelée de lilas qui fonctionne également pour les gelée d’autres fleurs comme le sureau par exemple.

Comme toutes les confiture, la gelée de lilas se conserve dans un endroit sec

Ingrédients pour de la gelée de lilas

  • 75 g de fleurs de lilas blanc ou violet (poids de fleurs détachées de la grappe sans partie verte si possible)
  • 1,5 l d’eau
  • Sucre (poids égal à celui de l’eau après infusion et filtrage)
  • 3 cuiller à café rases d’agar-agar 

Préparation de la gelée de lilas

  • Verser l’eau dans une casserole et ajouter les fleurs
  • Faire chauffer la casserole sur feu moyen jusqu’à frémissements et laisser frémir 15 minutes 
  • Retirer du feu, couvrir et de laisser infuser 12 heures au frais
  • Filtrer à travers un passette 
  • Verser le jus dans une casserole ou une bassine à confiture
  • Laver et stériliser vos pots
  • Ajouter le sucre (la moitié du poids de liquide) et l’agar-agar
  • Mettre à chauffer en mélangeant régulièrement et faire chauffer sur feu moyen
  • Maintenir à frémissement 3 minutes environ
  • Mettre en pots, à l’aide d’une louche (si vous utilisez des pots à bouchon vissé genre « bonne maman », retourner le pot le temps de la prise

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

miel de pissenlit ou cramaillote

miel de pissenlit ou cramaillote au choix

miel de pissenlit ou cramaillote au choix

La cramaillote aussi appelée miel de pissenlit est une confiture de fleurs de pissenlit. Une sorte de gelée au goût de miel d’origine Franc-Comtoise (le pissenlit se disant cramaillot en Franc-Comtois) et à la consistance du miel d’acacia.

La difficulté de cette recette est de trouver des endroits « propres » pour ramasser les fleurs : pas au bord de la route, pas au bord des chemins et pas trop non plus dans des prairies suceptibles d’avoir reçu des traitements chimique. 

le 30 mars on demandait dans les rÉseaux qui prépare de la cramaillote, aujourd'hui nous

le 30 mars on demandait dans les rÉseaux qui prépare de la cramaillote, aujourd’hui nous

Depuis que nous avons employé certaines substance dans la prairie de la maison de campagne… nous n’avons plus notre réserver à pissenlit sur place ! C’est donc avec une grande joie que nous avons découvert un « plan » à 2 pas de la maison à Lille au milieu de jardins ouvriers ! 

 

Dès la parution dans le Snapchat de l’une d’entre nous (pour mémoire 3 comptes représentent la cuisine de mémé Moniq dans Snapchat)  de la préparation de notre cramaillote, alihargrove nous a demandé la recette de ce miel de pissenlit ! 

Voici notre recette de miel de pissenlit ou cramaillote pour quelques petits pots.

cramaillotte ou miel de pissenlits, excellent sur une tranche de pain

cramaillotte ou miel de pissenlits, excellent sur une tranche de pain

Ingrédients du miel de pissenlit

  • 400 g de belles fleurs de pissenlit, sans les tiges, fraîchement recoltées
  • 60 cl d’eau (+ pour la 2e cuisson)
  • 600 g de sucre
  • 1 citron

Recette de la cramaillote

  • Faire bouillir l’eau
  • Ajouter les fleurs de pissenlit et les faire cuire 30 minutes
  • Filtrer le mélange pour ne récupérer que la « décoction » de pissenlits
  • Compléter la décoction avec de l’eau, pour obtenir 60 cl de liquide
  • Ajouter le sucre et le jus de citron
  • Remettre sur le feu pour 30 minutes
  • Le mélange doit épaissir (il est « cuit » si l’on verse une goutte sur une petite cuillère, la gelée se fige)
  • Remplir des pots à confiture, au préalable ébouillantés, de ce miel
  • Déguster comme de la confiture ou du miel sur du pain au petit déjeuner par exemple

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !