Tag-Archive for » gâteau «

cheesecake aux pommes et crumble lituanien

Last updated by at .

cheesecake lituanien aux pommes et crumble, son nom Trupinis obuolių ir varškės pyragas
cheesecake aux pommes et crumble lituanien, le Trupinis obuolių ir varškės pyragas

Habituellement, nous n’aimons pas trop les cheesecakes à la maison (oups, il ne fallait pas le dire ? 🤫). Mais nous avons quand même essayé cette recette de gâteau cheesecake aux pommes et crumble lituanien, le trupinis obuolių ir varškės pyragas, populaire en Lituanie.

Nous avons été agréablement surpris : enfin un gâteau type cheesecake qui nous plaît !

Les pommes dans cette recette ne sont pas surprenant : les Lituaniens raffolent de pommes, que ce soit dans les recettes salées ou sucrées.

Le varškė est un type de lait caillé que nous ne trouvons pas en France (c’est l’équivalent lituanien du tvorog ou творог russe) : à moins de se rendre dans une épicerie russe, on le remplace par de la ricotta qui fait très bien le job.

Le gâteau est composé d’une pâte qui sert aussi à réaliser le crumble, d’une crème au fromage et de pommes. La quantité de sucre brun utilisée peut être modifiée selon l’aigreur des pommes. Une fois cuit, le gâteau peut se manger chaud, tiède ou froid.

Attention, le moule doit être relativement grand pour pouvoir tout contenir. L’idéal est un grand moule à manqué à charnière afin de pouvoir facilement démouler le gâteau (sans charnière, ce sera beaucoup plus compliqué).

Cette recette nous a été demandée sur la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq : par Masbou, Corinne Faber, Petite Duss et Claire Masbou. Dans le groupe Facebook fait maison spécial cuisine, c’est Dominique Madi qui a été intéressée.

Alors si vous aussi vous souhaitez amener un peu de Lituanie chez vous, voici notre recette de gâteau cheesecake lituanien aux pommes et crumble ou trupinis obuolių ir varškės pyragas.

Ingrédients pour un cheesecake aux pommes et crumble lituanien

  • 1 kg de pommes
  • 280 g de farine
  • 200 g de sucre (150 g + 50 g)
  • 60 g de sucre roux (type cassonade ou vergeoise)
  • 500 g de ricotta (ou fromage du même type)
  • 180 g de beurre froid
  • 3 œufs
  • jus de citron
  • 2 cuillères à café de cannelle
  • sel

Préparation du cheesecake aux pommes et crumble lituanien

  • Dans une jatte, mélanger la farine avec une pincée de sel
  • Râper le beurre (ou le découper en tout petits morceaux avec un couteau) et l’incorporer à la farine en mélangeant délicatement du bout des doigts : la pâte doit être sablonneuse, mais il ne doit pas y avoir de gros morceaux de beurre
  • Mélanger 50 g de sucre et 1 cuillère à café de cannelle
  • Ajouter le sucre à la cannelle dans la pâte et mélanger à nouveau
  • Placer la pâte au réfrigérateur
  • Dans une autre jatte, battre les œufs à l’aide d’un fouet
  • Ajouter la ricotta aux œufs, puis les 150 g de sucre restants et une pincée de sel
  • Battre la préparation jusqu’à obtention d’un appareil homogène, mettre de côté
  • Une par une, éplucher les pommes, enlever le trognon et émincer finement
  • Placer les lamelles de pommes dans une troisième jatte, les asperger de jus de citron et mélanger pour éviter qu’elles ne noircissent
  • Préchauffer le four à 180 °C
  • Préparer un grand moule à manqué : le beurrer et le chemiser de papier sulfurisé
  • Diviser la quantité de pâte en deux : une grosse moitié et une petite moitié
  • Répartir la grosse moitié de pâte dans le fond du moule de manière à former un fond de tarte (bien appuyer sur la pâte, il ne doit pas y avoir de trous, et au besoin ajouter un peu de la petite moitié)
  • Verser la crème au fromage au-dessus, égaliser à l’aide d’une spatule
  • Poser délicatement les lamelles de pommes sur la crème, les plus patients s’amuseront à faire une jolie rosace 🙂
  • Mélanger le sucre brun avec la cuillère à café de cannelle restante.
  • Répartir le sure à la cannelle sur les pommes
  • Terminer en émiettant la pâte restante sur le dessus de gâteau afin de réaliser le crumble
  • Enfourner pendant 1 h 15 environ
  • Attendre le refroidissement du gâteau pour le démouler

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

cheesecake aux pommes et crumble lituanien, le Trupinis obuolių ir varškės pyragas
Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à la partager y compris sur Pinterest 😉

amandier à la vergeoise et aux fruits secs et confits

amandier à la vergeoise et aux fruits secs et confits
amandier à la vergeoise et aux fruits secs et confits

L’amandier à la vergeoise et aux fruits secs et confits est une variante d’amandier, ce gâteau fondant aux amandes que l’on appelle aussi parfois namandier.

Le namandier semble avoir une origine mais ce n’est pas le cas de l’amandier. En tout cas, on peut remarquer que ce gâteau est rapide à préparer et qu’il est très moelleux.

Dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq, la diffusion de l’image de notre amandier à la vergeoise et aux fruits secs et confits a eut son petit succès.
En effet, Benoit Grandsare, Maryse Dupont, Coco Cocotte, Cathy Guebey et Lolotte Des Batignoles Leblanc nous ont dit être intéressés par la recette.

De même, Sandra Cabaço nous demande dans l’ex. groupe Déco, Récup, Cuisine, Couture & Co (vente interdite ) : «C’est possible davoir votre recette svp ?».

Voici donc notre recette d’amandier à la vergeoise et aux fruits secs et confits pour 6 à 8 personnes.

C’est un gâteau qui peut se manger tiède ou froid avec ou sans crème anglaise !

Pour ceux qui souhaiterait un amandier encore plus simple, nous avons déjà mis en ligne une recette d’amandier.

Ingrédients pour un amandier à la vergeoise

  • 100 g d’amende en poudre 
  • 100 g de vergeoise blonde
  • 3 oeufs + 1 blanc d’oeuf 
  • 35 g de Maïzena 
  • 80 g de beurre à température ambiante + pour graisser un moule
  • 40 g de raisins secs
  • 200 g de fruit confit (pour nous, écorce d’orange et de citron)
  • 60g d’amandes effilées

Préparation d’un gâteau amandier à la vergeoise

  • Dans un bol, verser les raisins secs et les couvrir d’eau tiède
  • Préchauffer le four à 160° C (thermostat 5-6)
  • Verser dans une terrine la vergeoise blonde, la poudre d’amandes et le blanc d’œuf
  • Mélanger bien le tout à l’aide d’une cuiller en bois
  • Battre les œufs en omelette dans un bol et les ajouter au fur et à mesure au contenu de la terrine
  • Incorporer la Maïzena au mélange
  • Couper le beurre en petits morceaux et l’ajouter à la pâte
  • Mélanger afin d’obtenir une pâte homogène
  • Égouttez les raisins et les ajouter ainsi que les fruits confits (au besoin les couper en petits morceaux)
  • Au choix, ajouter les amandes effilées à la pâte ou tapisser le fond et les côtés du moule beurré de ces amandes effilées
  • Beurrer le moule à génoise
  • Découper et placer un papier sulfurisé pour garnir le fond du moule si vous n’avez pas choisi la formule « fond d’amandes effilées »
  • Versez la préparation dans le moule
  • Enfourner pour 25 à 30 minutes de cuisson environ
  • Tester la cuisson à l’aide d’un couteau (le planter dans le gâteau, il doit ressortir sec)
  • Démouler dès la sortie du four

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

amandier à la vergeoise et aux fruits secs et confits
Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à le partager y compris sur Pinterest 😉

gâteau de Saint-Genix ou brioche aux pralines roses

gâteau de Saint-Genix ou brioche aux pralines roses
gâteau de Saint-Genix
ou brioche aux pralines roses

Connaissez-vous le gâteau de Saint-Genix ou brioche aux pralines roses ? L’une d’entre nous allez savoir pourquoi connaissait cette pâtisserie : le gâteau de Saint-Genix, aussi connu sous le nom de brioche de Saint-Genix ou tout simplement saint-genix.

C’est une brioche garnie de pralines roses, spécialité gastronomique de la ville de Saint-Genix-sur-Guiers en Savoie nous apprend Wikipédia.

Ce sont Tiffany Mirial et Agnes Emmenegger dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq qui demandent cette recette de pâtisserie car elles ont visiblement envie de l’essayer 😉 

Voici donc notre recette de gâteau de Saint-Genix ou brioche aux pralines roses.

Gâteau de Saint-Genix ou brioche aux pralines roses
gâteau de Saint-Genix
ou brioche aux pralines roses

Ingrédients pour un gâteau de Saint-Genix ou brioche aux pralines roses

  • 130 g de pralines roses concassées
  • 250 g de farine
  • 2 cuillères à café de levure deshydratée
  • 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • 150 g de beurre + un peu pour le moule
  • 3 œufs + un jaune pour la dorure
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre + un morceau
  • Une cuillère à café de sel

Préparation d’un gâteau de Saint-Genix ou brioche aux pralines roses

  • Placer près d’une source de chaleur la levure dans une tasse avec 1 morceau de sucre et 1 cuiller à soupe d’eau tiède
  • Couper le beurre en morceaux
  • Dans le bol du pétrin mettre la farine, le sucre et le sel
  • Ajouter les œufs un a un puis la levure mousseuse et le beurre au fur et à mesure en mélangeant
  • Tout en pétrissant ajouter l’eau de fleur d’oranger
  • Continuer de pétrir à vitesse moyenne pendant 10 minutes
  • Recouvrir le bol d’un linge humide et laisser lever 2 h dans un endroit chaud sans courant d’air
  • Graisser un moule type moule à manquer et déposer la boule de pâte
  • Malaxer la pâte (il est aussi possible de Malaxer la pâte en ajoutant la moitié des pralines) et diviser le pâton en 2 partie
  • Étaler une moitié de la pâte dans le fond du moule et répartir la moitié des pralines dessus
  • Recouvrir les pralines de pâtes
  • Former des trous à l’aide des doigts sur tout le dessus de la pâte
  • Garnir les trous des pralines restantes
  • Recouvrir le gâteau d’un linge humide et laisser lever 30 minutes à l’abri des courants d’air
  • Préchauffez le four à 180° C (Th. 6)
  • Enfourner la brioche pour 35 minutes de cuisson (Tester la cuisson en plantant un couteau, la lame doit ressortir sèche)
  • Laissez refroidir et démouler la brioche (attention si vous démoulez à chaud les pralines fondent et vous risquez de renverser le sucre des pralines et de vous brûler

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

gâteau de Saint-Genix ou brioche aux pralines roses
Vous avez aimé cette recette ?
N’hésitez pas à le partager sur Pinterest 😉