Tag-Archive for » confiture «

confiture d’oranges sanguines

Last updated by at .

confiture d’oranges sanguines

confiture d’oranges sanguines

Toutes petites nos parents avaient réalisé de la confiture d’oranges sanguines dont nous avons beaucoup entendu parlé ! Comme nous avions des fruits qui s’abimaient trop rapidement, l’occasion était trop belle de préparer de nouveau cette confiture où les tranches d’oranges sanguines sont en suspension dans sirop écarlate.

La diffusion de l’image a eu son effet notamment dans la page Facebook de mémé Moniq où Stephanie Vandamme, Cricri Gante, Marielle Richard et Christine Moreau nous ont demandé la recette (on espère juste que les oranges de Marielle ont su attendre notre recette 😉

De même, dans le groupe Déco, Récup, Cuisine, Couture & Co (vente interdite ) de Leila Ouedromene, Jean-louis Cartier, Cathy Evrard ou Nathalie Regnier ont complété le tableau des demandes de cette recette de confiture.

Voici donc notre recette de confiture d’oranges sanguines pour 2 bocaux

Ingrédients pour de la confiture d’oranges sanguines

  • 1 kg d’oranges sanguines non traitées
  • 1/2 jus de citron
  • 600 g de sucre pour confiture (sucre crystal ou semoule)
  • 15 cl d’eau de vie (facultatif)

Préparation de la confiture d’oranges sanguines

  • Laver soigneusement les oranges et les éponger
  • Couper les 2/3 des fruits en rondelles en jetant les extrémités dépourvues de pulpe
  • Mettre les rondelles dans une terrine et ajouter le sucre
  • Presser les oranges restantes et ajouter le jus dans la terrine avec le jus de citron
  • Mélanger et laisser reposer une nuit 
  • Verser le contenu de la terrine dans une casserole et porter à ébullition
  • Laisser cuire 10 minutes environ, sur feu vif, en tournant délicatement, jusqu’à ce qu’une goutte de sirop de cuisson des oranges plongée dans un verre d’eau froide forme une petite boule (les rondelles doivent être tendres et translucides)
  • Ajouter éventuellement l’eau de vie
  • Répartir les rondelles et le sirop dans les bocaux
  • Couvrir les pots de confiture

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

miel de pissenlit ou cramaillote

miel de pissenlit ou cramaillote au choix

miel de pissenlit ou cramaillote au choix

La cramaillote aussi appelée miel de pissenlit est une confiture de fleurs de pissenlit. Une sorte de gelée au goût de miel d’origine Franc-Comtoise (le pissenlit se disant cramaillot en Franc-Comtois) et à la consistance du miel d’acacia.

La difficulté de cette recette est de trouver des endroits « propres » pour ramasser les fleurs : pas au bord de la route, pas au bord des chemins et pas trop non plus dans des prairies suceptibles d’avoir reçu des traitements chimique. 

le 30 mars on demandait dans les rÉseaux qui prépare de la cramaillote, aujourd'hui nous

le 30 mars on demandait dans les rÉseaux qui prépare de la cramaillote, aujourd’hui nous

Depuis que nous avons employé certaines substance dans la prairie de la maison de campagne… nous n’avons plus notre réserver à pissenlit sur place ! C’est donc avec une grande joie que nous avons découvert un « plan » à 2 pas de la maison à Lille au milieu de jardins ouvriers ! 

 

Dès la parution dans le Snapchat de l’une d’entre nous (pour mémoire 3 comptes représentent la cuisine de mémé Moniq dans Snapchat)  de la préparation de notre cramaillote, alihargrove nous a demandé la recette de ce miel de pissenlit ! 

Voici notre recette de miel de pissenlit ou cramaillote pour quelques petits pots.

cramaillotte ou miel de pissenlits, excellent sur une tranche de pain

cramaillotte ou miel de pissenlits, excellent sur une tranche de pain

Ingrédients du miel de pissenlit

  • 400 g de belles fleurs de pissenlit, sans les tiges, fraîchement recoltées
  • 60 cl d’eau (+ pour la 2e cuisson)
  • 600 g de sucre
  • 1 citron

Recette de la cramaillote

  • Faire bouillir l’eau
  • Ajouter les fleurs de pissenlit et les faire cuire 30 minutes
  • Filtrer le mélange pour ne récupérer que la « décoction » de pissenlits
  • Compléter la décoction avec de l’eau, pour obtenir 60 cl de liquide
  • Ajouter le sucre et le jus de citron
  • Remettre sur le feu pour 30 minutes
  • Le mélange doit épaissir (il est « cuit » si l’on verse une goutte sur une petite cuillère, la gelée se fige)
  • Remplir des pots à confiture, au préalable ébouillantés, de ce miel
  • Déguster comme de la confiture ou du miel sur du pain au petit déjeuner par exemple

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

restes de purée de marron en confiture de marron

une bonne couche de confiture de marron maison sur une tranche de pain

une bonne couche de confiture de marron maison sur une tranche de pain

Noël est agréable au niveau gustatif (pas seulement)… mais parfois il y a des restes. C’est le cas avec une demi boite de purée de marron. Nous avons chercher quoi en faire… Une confiture de marron pardi 😉 Pas besoin de préparer la purée de marron 😉

Il est vrai, vous auriez pu dire que nous qui n’arrêtons pas de vanter les vertus du 100 % fait

maison nous aurions pu préparer notre purée de marron ! Ce n’est pas faux… et on vous donnera la recette à la fin 😉 

Toutefois, dans les réseaux et médias sociaux certaines personnes sont intéressées par notre recette comme Melanie Caron depuis la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq 😉 

Voici donc comment réaliser de la purée de marron à partir d’un reste de purée de marron 😉

un reste de purée de marron transformé en confiture de marron

un reste de purée de marron transformé en confiture de marron

Ingrédients pour de la confiture de marron à partir d’une purée de marron

  • Purée de marrons (en réalité des châtaignes) 
  • Sucre (1/2 poids de sucre que celle de marrons)
  • Eau (la moitié de la quantité de sucre)
  • Vanille (1 gousse par kilo environ)

Préparation de la confiture de marron à partir d’une purée de marron

  • Versez l’eau, le sucre et la (les) gousses de vanille divisées en 2 dans une casserole
  • Porter à ébullition sur feu moyen
  • Lorsque le sirop est prêt ajouter la purée de marron
  • Remuer bien en écrasant au besoin la purée de marron à la fourchette
  • Laisser cuire une dizaine de minutes (attention aux projections des petits «volcans»  qui brûlent mais qui indique la «bonne» cuisson).
  • Laver puis ébouillanter quelques minutes dans de l’eau les pots
  • Égoutter les pots sur un linge propre
  • Verser la confiture dans les pots
  • Refermer-les et laisser refroidir
  • Se conserve comme les confitures mais comme c’est un reste transformé, nos 2 pots ont disparu en 2 jours ! 
une crêpe à la confiture de marron

une crêpe à la confiture de marron

Préparation de la purée de marron

  • Entailler les châtaignes à l’aide d’un petit couteau pointu
  • Les mettre dans une casserole et couvrir d’eau froide
  • Faire bouillir une dizaine de minutes
  • Sortir les marrons 1 à 1 de l’eau et les éplucher (coque et la seconde peaux) au fur et à mesure
  • Faire chauffer jusqu’à ébullition une grande casserole d’eau
  • Plonger les châtaignes décortiquées
  • Laissez cuire 20 minutes (les châtaignes s’écrasent facilement quand elles sont cuites)
  • Écraser au presse purée en laissant éventuellement quelques morceaux (selon ce que vous désirez en faire)
  • Pour un accompagnement salé, ajouter 50 g de beurre, 3 cuiller à soupe de crème fraîche épaisse, du sel et du poivre à cette purée

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !