Tag-Archive for » biscuit «

S’more ou biscuit-sandwich à la guimauve

Last updated by at .

S'more ou biscuit-sandwich à la guimauve

S’more ou biscuit-sandwich à la guimauve

Pour l’une d’entre nous, la découverte des s’mores, c’était chez sa première correspondante allemande, en 2013. Le père de la correspondante est américain. 😃 Puis, elle en a de nouveau mangé aux USA. Et pour cause, c’est avant tout dans ce pays et au Canada qu’on déguste des s’mores.

S’more est une contraction de « some more » (un peu plus) qui peut paraître assez contradictoire car les s’mores deviennent très vite une adiction !

Gourmandise convoitée des randonneurs, campeurs et autres amateurs d’activités outdoor, elle est très simple à réaliser, ne nécessitant seulement 3 ingrédients. C’est LE dessert à réaliser autour d’un feu de camp. Et puis sans feu de camp, un barbecue peut aussi faire l’affaire. 😉 Il est déconseiller de le faire à la flamme du gaz par contre.

De plus, qui résisterait devant l’envie de manger un s’more ? Chocolat, chamallow et graham cracker, le trio parfait ! Le chamallow (guimauve) est rôti au feu, ce qui permet au chocolat de fondre lorsqu’on combine les ingrédients. C’est à s’en lécher les babines ! Et pour ceux qui se disent « Mais moi je ne trouve pas de graham crackers en France« , optez pour l’option Petit Beurre. 😉

Chez nos amis anglophones, faire un s’more est tout un art : on trouve des articles sur « Comment obtenir le s’more parfait » ou même des astuces qui changent la vie pour améliorer les s’mores…  ou encore des infographies.

L'art et la science du s'more

L’art et la science du s’more

 

L'anatomie du s'more

L’anatomie du s’more

Mais d’ailleurs, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (Car oui, c’est assez difficile de faire plus simple que le s’more… 😉)
Les s’mores inspirent et tous les moyens sont bon pour en retrouver le goût lorsqu’on n’a pas de feu de camp à disposition. Nous avions déjà réalisé une tarte façon s’mores. Mais outre atlantique, on ne s’en lasse pas :

  • S’morito : crêpe ou wrap recouvert de marshmallow fluff, de sirop de chocolat et de graham crackers écrasés
  • S’more Dip : faire fondre chocolat et chamallows avec un peu de lait, remuer, manger en plongeant des graham crackers dedans (on peut placer la préparation dans un plat et la recouvrir de mini chamallows avant de manger le tout)
  • Ou encore, S’morewich (même principe que le s’more, mais on remplace les graham crackers par du pain) : 1 chamallow et quelques carrées de chocolat entre 2 tranches de pains, on passe au toaster à sandwich (LE TRUC POUR FAIRE LES TORIOTES) et on savoure…

De plus il existe mille et un moyens d’améliorer un s’more. On peut utiliser un cracker différent (au miel, à la cannelle, au chocolat, au beurre d’arachide, etc.) ou carrément un biscuit différent (cookie, Oreo, bretzels apéritifs, shortbread, gaufrette, croissant, etc.) et même un chocolat différent (allez au rayon chocolat de votre supermarché, on en trouve de toutes sortes et pour tous les goûts, qui a dit que l’on devait obligatoirement utiliser du chocolat noir ?). On peut aussi substituer le chocolat par de la pâte à tartiner chocolat et noisettes.

Et puis on peut ajouter toutes sortes d’ingrédients : beurre d’arachide, morceaux de fraises, lemon curd, confiture de lait, beurre de pomme… On trouve aussi des versions au fromage (brie par exemple), au bacon grillé (oui, ça sent les USA sur ce coup… 😜) ou à l’alcool (whiskey, Baileys Irish Cream, bière, bourbon).

En bref, votre imagination est la seule limite. Et si vous ne vous sentez pas trop d’humeur créative, mais que vous avez envie de varier, Backpacker recense 6 variations sur la recette de base :

  • Johnny Appleseed : graham crackers à la pomme et à la cannelle, chamallox et tranche de pomme
  • Minty Fresh : graham cracker au chocolat, chamallow et Andes Chocolate Mints (une confiserie consistant en une sorte de carré de chocolat fourré à la menthe)
  • Kindergarten Classic : graham cracker au miel, beurre d’arachide, chamallow et chocolat
  • Tropical : graham cracker, mangue séchée, chamallow, copeaux de noix de coco séchée
  • Mexican S’more : grahal cracker, piment en poudre, cannelle, chamallow, chocolat
  • Inside-Out : on grille le chamallow avant de le rouler dans une assiette pleine de sirop de chocolat et de graham crackers (alors qu’il est toujours sur le pique à brochette)

Bon, on vous a assez fait rêvé là… D’ailleurs Espace_lisa_mai nous a demandé la recette dans le compte Instagram de mémé Moniq.

Voici donc notre recette de s’more pour 1 s’more ou biscuit-sandwich à la guimauve.

S'more avant cuisson

S’more avant cuisson

Ingrédients pour 1 s’more ou biscuit-sandwich à la guimauve

Préparation du s’more

  • Planter un pique à brochette dans le chamallow
  • Poser le carré de chocolat sur l’un des crackers
  • Faire griller le chamallow sur le barbecue ou le feu de camp en le tenant par le pique a brochette. Attention à ne pas se brûler. Ne pas hésiter à tourner le chamallow régulièrement pour obtenir une cuisson uniforme.
  • La cuisson du chamallow est une question de goût : certains le prenne très clair, d’autres l’aime très sombre… le temps de cuisson varie donc entre 1 et 4 minutes. De plus on peut choisir de le cuire au-dessus des braises ou dans la flamme. Dans ce cas, il faut retenir que les braises chauffent, tandis que les flammes brûlent.
  • Poser le chamallow sur le carré de chocolat puis placer le second cracker au dessus du chamallow
  • Enlever le chamallow du pique a brochette.
  • Manger immédiatement (attention à ne pas se bruler tout de même)

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

biscuits aux noisettes

biscuits aux noisettes

biscuits aux noisettes

Cette recette de petits biscuits aux noisettes est d’origine allemande. Là-bas on appelle ces biscuits aux noisettes des macarons, mais cela n’a rien à voir avec les macarons français.

Ces biscuits ne doivent pas être être compacts, à cette fin il ne faut faire cuire qu’une seule tôle à la fois dans le four.

Pour obtenir le résultat escompté, les blancs d’oeufs doivent être battus en une masse bien ferme, faute de quoi les biscuits ne gonfleront pas à la cuisson.

« Oui j’aimerais bien les recettes svp » nous dit Marie-Thérèse Gaugin dans la page Facebook de mémé Moniq.

Donc, voici notre recette de biscuits aux noisettes (pour une vingtaine de biscuits).

Si vous voulez intensifier le goût de noisette, préparez la recette avec des noisettes entières et en poudre que vous ferez légèrement griller dans le four à 150° ( Th. 5). Il faudra bien les laisser refroidir avant de procéder à la suite de la recette.

les petits biscuits aux noisettes sur la grille

les petits biscuits aux noisettes sur la grille

Ingrédients pour des biscuits aux noisettes

  • 150g de noisettes moulues
  • 25 noisettes entières pour le décor
  • 150g de sucre glace
  • 3 blancs d’oeuf
  • une pointe de cannelle

Préparation de biscuits aux noisettes

  • Préchauffer le four à 150° ( Th. 5)
  • Verser les blancs d’oeufs dans le bol d’un robot avec un peu de sel et les monter en neige à la vitesse maximale
  • Incorporer délicatement le sucre glace et la cannelle préalablement mélangés pour une meilleure homogénéité
  • Ajouter ensuite les noisettes moulues sans écraser les blancs d’oeufs (Le mieux est de procéder avec une fourchette ou un fouet)
  • Garnir 2 tôles avec du papier cuisson
  • Faire une bonne vingtaine de petits tas à l’aide de 2 cuillères à café en les espaçant suffisamment pour qu’ils ne se collent pas les uns aux autres lors de la cuisson
  • Décorer en plaçant une noisette entière au milieu de chaque biscuit
  • Enfourner et cuire environ 25 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien secs. (Attention, s’ils cuisent trop peu, ils restent humides et s’ils cuisent trop longtemps, ils seront dur)
  • Une fois cuits, laissez-les refroidir sur la tôle avant de les retirer en glissant un couteau sous eux.

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

crackers au parmesan

crackers au parmesan

crackers au parmesan

On se dit souvent qu’il serait utile à la maison d’avoir régulièrement une réserve de crackers pour accompagner des tartinades par exemple… Ces crackers au parmesan seraient idéaux 😉

D’ailleurs, nous ne sommes pas les seules à penser que cela serait idéal au vu du nombre de demandes pour la recette ! Dès la publication de l’image dans Snapchat les réactions ne se sont pas fait attendre… Kathelyne demandait la recette (NDLR : elle a triché car elle a pu goûter les crackers en question).

Par contre, les différents internautes dans Facebook n’ont pas eu cette chance, comme Sandrine Mesnildrey,  Valérie Bourgot, Marie Nigro ou Florence Cappelaere qui nous ont demandé la recette depuis la page Facebook de mémé Moniq.

Carole Cappellini du groupe Facebook Douceurs & co ; Jeannine Adelinet,Evelyne Fortin, velyne Fortin et Dominique Salvado dans le groupe fait maison et discussions en tous genresAnne-marie Riso Coucourron et MiMi Lis dans le groupe La cuisine en amateur ; Niki DM dans le groupe fait maison spécial cuisine ou encore Laurence Jalard et Sylvie St Louis qui réclament toute la recette n’ont pas elles non plus pu déguster nos crackers au parmesan.

On espère avoir oublié personne… aussi on se dépêche de diffuser la recette de nos biscuits avant que quelqu’un ajoute sa demande 😉

Voici donc notre recette de crackers au parmesan

crackers au parmesan en cours de préparation

crackers au parmesan en cours de préparation

Ingrédients pour des crackers au parmesan

  • 200 g de farine
  • 60 g de parmesan râpée
  • 1 cuiller à café de sel
  • 13 cl de lait + un peu pour la dorure
  • 30 g de beurre

Préparation de crackers au parmesan

  • Sortir préalablement le beurre à température ambiante
  • Peser et mélanger la farine, le parmesan et le sel dans une terrine
  • Formes un puits dans la farine et ajouter le lait
  • Couper le beurre en petits morceaux et l’incorporer à la pâte
  • Pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène lisse
  • Laisser reposer la pâte 1 heure au réfrigérateur
  • Préchauffer le four a 180° C (Th. 6)
  • Farinez le plan de travail
  • Étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur 1-2 millimètres d’épaisseur
  • À l’aide d’un emporte-pièce ou à l’aide d’un couteau ou d’une roulette coupe-pâte, découper les biscuits  
  • Déposer les crackers sur des tôles de four  garnie de papier sulfurisé jusqu’à épuisement de la pâte
  • Piquer les crackers à l’aide d’une fourchette
  • Avec un pinceau badigeonner les crackers de lait
  • Enfournée pour 10/15 minutes de cuisson en surveillant qu’ils ne brulent pas !

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !