skruzdėlynas ou gâteau fourmilière lituanien

gâteau fourmilière lituanien ou skruzdėlynas
gâteau fourmilière lituanien ou skruzdėlynas

En Lituanie, le skruzdėlynas ou gâteau fourmilière lituanien est un gâteau de fête : on le réalise pour les anniversaires par exemple.

On peut assez facilement trouver des gâteaux fourmilière dans les supermarchés lituaniens… mais en France, c’est un peu plus compliqué ! Et puis, dans tous les cas, c’est meilleur fait maison 😉

C’est une recette un peu longue, on ne va pas vous mentir… mais le jeu en vaut la chandelle ! Ce dessert en mettra plein la vue à vos convives, car il est tout en hauteur.

Une bonne idée est de s’y mettre à plusieurs : l’un découpe les bandes de pâte pendant que l’autre les fait cuire et le montage peut se réaliser très facilement à plusieurs.

Souvent on le prépare de la veille pour le lendemain, voire pour le jour d’après : certaines bandes de pâtes se seront ramollies et le gâteau fourmilière ou skruzdėlynas sera un agréable mélange de croquant et de fondant (encore faudra-t-il savoir y résister pendant 2 jours 😉 

Revenons juste un instant sur le nom de ce gâteau : skruzdėlynas, ou littéralement une fourmilière. Vous le comprendrez rapidement : les grains de pavots sont ici des fourmis. 🙂

Dans le groupe Facebook cuisine pâtisserie et boulangerie pour toutes et tous Regine Sissako, Martine Carrasco et Josephine Giambusso nous ont demandés la recette. Et dans le groupe Facebook Fait maison et discussions en tous genres, c’est Fadhela Boughedaoui qui a été intriguée par cette pâtisserie des pays Baltes !

Voici donc notre recette pour un très gros skruzdėlynas ou gâteau fourmilière lituanien (Ne pas hésiter à réduire les quantités).

gâteau fourmilière lituanien ou skruzdėlynas
gâteau fourmilière lituanien ou skruzdėlynas

Ingrédients pour un (gros) skruzdėlynas ou gâteau fourmilière lituanien

  • 500 g de farine
  • 400 g + 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de sucre vanillé
  • 400 g de miel
  • 4-5 œufs
  • 100 g + 2-3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 100 g de beurre
  • 5 cl de vodka (facultatif)
  • 8 cuillères à soupe d’eau
  • 1 pincée de sel
  • graines de pavot
  • huile pour friture

Préparation du skruzdėlynas ou gâteau fourmilière lituanien

  • Dans un bol, déposer 1 cuillère à soupe de sucre
  • Casser les œufs dans le même bol, puis mélanger énergiquement avec un fouet
  • Incorporer les 100 g de crème fraiche épaisse, puis une pincée de sel, le sucre vanillé, et la vodka si souhaité.
  • Bien mélanger le tout
  • Ajouter ensuite la farine petit à petit en pétrissant avec les mains : la pâte ne doit pas coller aux mains mais ne doit pas non plus être trop compacte (elle doit rester souple)
  • L’étape amusante pour les enfants : lancer la boule de pâte 2-3 fois contre la table, plier la boule en 2 dans le sens de la longueur et l’étendre en poussant avec les paumes des mains.
  • Réitérer l’opération 10-15 fois (et même plus si vous en avez le courage)
  • Laisser reposer la pâte 1 h au réfrigérateur
  • Fariner le plan de travail
  • Couper un morceau de pâte et commencer à l’étendre avec un rouleau à pâtisseries, retourner la pâte et continuer à l’étendre, le plus finement possible
  • Utiliser une roulette à pâtisserie pour découper des losanges de pâte d’environ 5 cm de côté (inutile d’être extrêmement précis : même si les losanges sont un peu difformes, ce n’est pas grave)
  • Faire chauffer l’huile de friture (dans une friteuse, un casserole à fond large, etc.)
  • Pour tester la chaleur de l’huile, y plonger un morceau de pâte : des bulles doivent apparaître, l’huile bouillonne.
  • Une fois que l’huile est chaude, faire cuire toutes les bandes de pâte au fur et à mesure. Elles doivent être dorées (ne pas oublier de les retourner à mi-cuisson).
  • Retirer les bandes de pâte de l’huile avec une écumoire avant de les déposer sur une assiette recouverte de papier absorbant.
  • Une fois toute la pâte cuite, il faut préparer la « colle »
  • Dans une grande casserole, mettre les 400 g de sucre restants, le miel, le beurre, les 2-3 cuillères à soupe de crème fraîche et l’eau
  • Déposer la casserole sur feu moyen-doux et faire chauffer la préparation en remuant constamment
  • Au bout d’une dizaine de minutes, la « colle » doit s’épaissir et prendre une couleur de caramel. Si ce n’est pas le cas, la cuire davantage
  • Préparer une assiette plate ou un plat pour le montage du gâteau fourmilière
  • Utiliser une cuillère pour répartir de la « colle » sur les deux faces d’une bande de pâte
  • Déposer la bande de pâte sur l’assiette
  • Continuer avec une autre bande et ainsi de suite en les superposant (au début on les met les unes à côté des autres, et puis on monte en hauteur)
  • Régulièrement, parsemer le gâteau de graines de pavot (entre chaque « étage », chaque couche de bandes)
  • Si la « colle » se solidifie, y ajouter un peu d’eau et la faire chauffer

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *