sauté de boeuf au vin rouge

sauté de boeuf au vin rouge
sauté de boeuf au vin rouge accompagné d’une pomme de terre vapeur

Pour ce sauté de boeuf au vin rouge, toutes les cuissons sont faites à la poêle ou en casserole pour la sauce.

Comme très souvent nous sommes partis d’une ancienne recette pour ce plat de cuisine au vin, Il était prévu 2 litres de vin rouge pour préparer la sauce avec les carottes 😂Nous en avons mis un peu moins. Vous l’avez compris, comme toujours nous l’avons adapté au goût moderne.

C’est vrai que la recette d’un sauté de boeuf n’est pas fréquent sauf dans la cuisine chinoise. Mais, là, on parle de cuisine française… On pencherai plus facilement pour un sauté de veau !

Raison de plus de tester notre recette. D’ailleurs c’est ce que devraient faire très certainement Sandrine Jenny, Manuella Lewat et Coco Cocotte qui nous ont demandé la recette dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq.

Voici donc notre recette de sauté de boeuf au vin rouge pour 4 personnes.

sauté de boeuf au vin rouge
sauté de boeuf au vin rouge

Ingrédients pour du sauté de boeuf au vin rouge

  • 600 à 800 g de rumsteak de boeuf
  • 50 cl de vin rouge corsé si possible
  • 1 kg de carottes (nous avons utilisé des carottes de couleur) + 100 g
  • 3 échalotes
  • 50 g de beurre « normal »
  • 300 g d’oignons (idéalement des oignons grelots)
  • 200 g de lardons
  • 15 g de beurre clarifié (ou du beurre) + 10 g
  • Sel et poivre
  • croutons de pain
  • 1 gousse d’ail
  • 10 brins de persil

Préparation d’un sauté de boeuf au vin rouge

  • Éplucher et laver l’ensemble des carottes
  • Peler et émincer finement les échalotes
  • Faire cuire dans une casserole d’eau bouillante salée 100 g de carottes 30 minutes environ
  • Réduire la carotte en purée
  • Verser le vin dans une casserole et le faire bouillir puis le flamber
  • Ajouter les échalotes et laisser réduire 6-7 minutes
  • Incorporer la purée de carotte pour lier l’ensemble
  • Ajouter le beurre petit à petit en fouettant
  • Filtres dans une passoire (tamis) fine cette sauce et la réserver au chaud
  • Découper le reste de carottes en bâtonnets
  • Peler les oignons
  • Dans une sauteuse ou une casserole, mettre à fondre 15 g de beurre clarifié
  • Glacer les carottes et les oignons (ils ne doivent pas prendre couleur donc à feu doux)
  • Dans une poêle à sec faire dorer les lardons et réserver
  • Frotter les croutons avec la gousse d’ail et les faire griller au four (attention, cela carbonise vite !)
  • Couper la viande en cube (en « gros » cube selon comment vous l’aimez)
  • Assaisonner la (sel et poivre)
  • Dans la même poêle, mettre 10 g de beurre clarifié et poêler les morceaux de viande en les cuisant selon votre goût : bleu, rosé, bien cuit… 
  • Réserver les morceaux de viande recouvert d’un morceau de papier aluminium
  • Déglacer la poêle de cuisson des viandes avec 2 cuillers à soupe d’eau de manières à obtenir un jus (en grattant le fond avec une spatule en bois)
  • Incorporer la sauce au vin
  • À moins de servir à l’assiette, déposer les morceaux de viande dans un plat creux
  • Ajouter les carottes, oignons et lardons
  • Napper avec la sauce chaude
  • Ajouter les croûtons et saupoudrer de persil haché

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

sauté de boeuf au vin rouge
Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest 😉
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *