quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

Part de quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

Part de quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

Faire d’une croûte de pommes de terre une quiche… l’idée nous a tout de suite intéressée et au final nous avons une quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre. La pâtisserie salée du vendredi soir ne comprendra pas de farine et d’ailleurs ne sera pas une pâtisserie à proprement parlée… c’est la surprise du jour 😉 

Autre avantage de cette quiche de légumes, elle peut servir à la fois pour une entrée ou comme accompagnement d’une viande par exemple ! Selon la manière dont vous l’utiliser, la recette correspond à 6 ou 12 personnes 🙂

Nombreux sont les internautes intéressés par cette recette au travers de nos présences dans les médias sociaux. Thierry Bazarnik demande où se trouve la recette dans le groupe Facebook Faim de loup : gourmand et surtout curieuxBeatrice Sol indique qu’elle veut bien la recette dans le groupe mes recettes / ma passion pour la cuisine et Zeinabou Harouna Bello voudrait la recette avec plaisir dans le groupe Le Monde de la Cuisine 😉

Faisons donc plaisir, publions la recette de cette quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre.

À première vue, pas beaucoup de différence entre notre quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre et une autre quiche

À première vue, pas beaucoup de différence entre notre quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre et une autre quiche

Ingrédients pour une quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

  • 1 kg de pommes de terre à frites
  • 1 oignon
  • 1 oeuf + 3
  • 40 g de beurre
  • 50 g de farine
  • Sel, poivre
  • 800 g de poireaux
  • 250 g de ricotta
  • 80 g de parmesan râpé
  • Noix de musacade

Préparation de la quiche aux poireaux à la croûte de pommes de terre

  • Préchauffer le four à 200° C (Th. 6-7)
  • Peler et émincer l’oignon
  • Éplucher les pommes de terre
  • À l’aide d’une râpe à gros trous, râper les pommes de terre
  • Sécher les pommes de terre râpées dans un torchon (attention de bien sécher le centre du tas 🙂
  • Dans une terrine, mélanger les pommes de terre avec la farine,  l’oeuf, l’oignon, du sel et du poivre
  • Tapisser le fond d’un moule à manqué de papier sulfurisé beurré sur sa face apparente
  • Mettre les pommes de terre dans le moule et remonter les sur les bords
  • Bien tasser les pommes de terre
  • Placer des billes de plombs ou un moule beurré un peu plus petit dans le moule
  • Enfourner et faire cuire la coque 20 minutes
  • Nettoyer et laver les poireaux
  • Émincer les blancs de poireaux
  • Mettre dans une casserole de l’eau salée (environ 1 l) et porter à ébullition
  • Y jeter les poireaux et faire cuire 10 minutes
  • Égoutter les poireaux dans une « passette » et à l’aide d’une cuiller à soupe presser pour éliminer le plus de liquide
  • Dans une nouvelle terrine, mélanger les poireaux avec la ricotta, les oeufs, le parmesan, la muscade râpée, du sel et du poivre
  • Retirer les billes ou le moule à manqué plus petit
  • Verser les poireaux dans la coquille de pommes de terre
  • Enfourner et cuire 30 minutes
  • Laisser refroidir avant de démouler
  • Servir tiède

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l’origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *