gaufres flamandes fourrées à la cassonade

gaufres flamandes à la cassonade

gaufres flamandes à la cassonade

Difficile lorsque l’on réside dans le Nord, et particulièrement si l’on habite Lille de ne pas réaliser de temps  à autres des gaufres flamandes fourrées à la cassonade. D’ailleurs, dans la région on devrait plutôt dire des gaufres fourrées à la vergeoise et même certains parlent de gaufre fourrée lilloise (je pense qu’il y a un lien avec une célèbre pâtisserie locale 😉

Rien à voir avec la recette des gaufrettes de nouvel an ou gaufres sèches de l’Avesnois que nous avons partagé en janvier dernier sauf que ce sont des gaufres du nord toutes les 2. On peut aussi ajouter dans la série des gaufres, nos explications pour préparer de véritables gaufres du Nord, cousine des gaufres de Bruxelles 😉 Vous l’avez certainement compris, on aime les gaufres à la maison 😉

Ces gaufres flamandes à la cassonade autrement dit à la vanille ont eu des effets sur ce blog en nombre de visites (pour la 1er fois, nous avons dépassé les 1 400 visiteurs sur une journée), sur Facebook où désormais la page de la cuisine de mémé Moniq compte plus de 3 000 j’aimes… mais aussi, c’est la première fois que nous avons autant de demandes pour une recette.

D’ailleurs, nous ne citerons pas l’ensemble des demandeurs comme nous le pratiquons d’ordinaire. La longue litanie d’une trentaine de nom entrecoupée de noms de réseaux sociaux n’a rien d’intéressant 😉 Donc, on s’abstient, mais comme à notre habitude, chaque demandeur sera averti en personne de la mise en ligne de cette recette 😉

Suite à la publication de notre photo dans les réseaux sociaux, beaucoup de monde se pose la question de savoir où trouver les gaufrier à gaufrettes nécessaire pour cette recette… Ces plaques existent dans le commerce et il est possible de les commander par internet. Il suffit d’effectuer cette recherche «plaques gaufrettes» dans Google 😉

Et là, maintenant, on se dépêche de publier notre recette de gaufres flamandes fourrées à la cassonade que vous attendez avec impatience 😉 Notez dès à présent que depuis cette version de gaufres à la vanille il est facile de basculer vers une version cassonade au rhum 😉
 
tas de gaufres flamandes à la cassonade

tas de gaufres flamandes à la cassonade

Ingrédients pour des gaufres flamandes fourrées à la cassonade

  • 270 g de farine
  • 20 g de poudre de lait
  • 75 g de beurre + 100 g à température ambiante
  • 1 oeuf
  • 1 cuiller à café de levure de boulanger déshydratée
  • 4 cl de lait
  • 80 g de sirop de glucose
  • 100 g de vergeoise (cassonade)
  • 50 g de sucre glace
  • 2 cuillers à café d’extrait de vanille

préparation des gaufres flamandes fourrées à la cassonade

  • Dans un petit bol, mettre la levure avec un morceau de sucre et le lait tiède
  • Faire « mousser » la levure sur le coin d’un radiateur
  • Mélanger dans un pétrin la farine et la poudre de lait avec les 75 g beurre en petit morceau, l’oeuf et la levure « montée »
  • Commencer à pétrir la pâte en ajoutant le sirop de glucose afin d’obtenir une pâte élastique, lisse, homogène et un peu collante (ne pas ajouter de farine)
  • Couvrir le récipient d’un linge humide et laisser reposer et lever la pâte 1 heure minimum dans un endroit chaud sans courant d’air (mais mieux vaut 2-3 h de levée
  • Diviser alors la pâte en 16 boulettes
  • Mettre le gaufrier à chauffer et graisser les plaques (les pulvérisateurs de graisse sont idéaux 😉
  • Mettre une boulette de pâte sur chaque forme de la plaque à gaufrette (pour nous : 4)
  • Maintenir fermer pendant toute la cuisson le gaufrier
  • Cuire une grosse minute les gaufres (elles sont cuites dès qu’elles sont dorées)
  • Couper en 2 les gaufrettes dans le sens de l’épaisseur
  • Enfermer les gaufrettes immédiatement dans un sac plastique et le fermer
  • Préparer ainsi toutes les gaufrettes et les laisser refroidir dans le sac plastique
  • Dans une terrine, mélanger la vergeoise (cassonade), les 100 g de  beurre, le sucre glace et la vanille jusqu’à obtenir une crème homogène
  • « tartiner » une bonne couche de l’appareil (du mélange) de cassonade à l’intérieur des gaufrettes (on réunit les 2 faces)
  • Refermer la gaufrette comme un sandwich.
  • Replacer les gaufres dans le sac plastique permet de garder le moelleux (mais on peut aussi les placer dans une boite en métal) Elles se conservent ainsi une semaine… mais il y a de fortes chances qu’elles soient mangées avant 😉

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l’origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Evin sur son nuage says:

    Amusant votre idée de sac plastique.
    Durant toute mon enfance, j’ai fait ces galettes à la cassonade avec ma maman.
    On préparait le mélange de cassonade chaud.
    On coupait les galettes et on les fourrait immédiatement.
    Il fallait donc être deux ! Maman coupe la galette et moi je la fourre, et hop même chose pour la deuxième.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *