Recette du chinois (gâteau chinois)

Gâteau chinois ou dit chinois. Schneckenkuchen pour les Alsaciens

Gâteau chinois ou dit chinois. Schneckenkuchen pour les Alsaciens

Non, le chinois n’est pas un chinois de cuisine (la passette), ni une personne résidant en Chine dans notre cas. Le chinois dont nous allons vous donner la recette est une pâtisserie, plus particulièrement une viennoiserie constituée d’une brioche fourrée de crème pâtissière ou aux amandes : le gâteau chinois. Nous avons choisi la version à la garniture aux amandes 🙂

Mais saviez-vous que le nom de cette pâtisserie viendrait de l’incompréhension du dialecte Alsacien. En effet, le chinois est originaire d’Alsace. Il s’appelle là-bas Schneckenkuchen (gâteau en escargots). Mais reconnaissons que ce n’est pas facile à prononcer ni à comprendre pour les gens de « l’intérieur » comme dirait les Alsaciens 😉 Donc, oui, pour le reste de la France, c’est du « chinois » et le nom qui serait resté 🙂 C’est aussi certainement pour cela que l’on trouve parfois l’expression du gâteau dit chinois 🙂

Anne Piludu nous indique depuis notre page Facebook qu’elle voudrait la recette.

Comme convenu avec vous (on publie nos images et vous nous demandez les recettes que nous publions), voici la recette du gâteau chinois pour 6-8 personnes.

Intérieur du gâteau chinois

Intérieur du gâteau chinois

Ingrédients du gâteau chinois

  • 500 g de farine
  • 1,5 cuiller a café de levure de boulanger + un sucre morceaux
  • 3 œufs + 1 (4 au total)
  • 70 g de sucre + 125 g
  • 125 g de beurre à température ambiante + 125 g de beurre fondue
  • 25 cl de lait
  • 1,5 cuiller à café de sel
  • 125 g d’amande en poudre
  • 15 g de cannelle
  • 4 cuillères à soupe de sucre glace
  • Un peu de jus de citron
gâteau chinois avant la dernière levée

gâteau chinois avant la dernière levée

Préparation d’un chinois

  • Placer la levure dans un petit bol avec le sucre et une cuiller à soupe d’eau tiède
  • Mettre le bol dans un endroit chaud puis laisser monter la levure
  • Dans le bol du pétrin, mettre la farine, les 70 g de sucre et le sel et commencer à mélanger
  • Ajouter 3 œufs, le beurre coupé en petits morceaux puis la levure mousseuse tout en continuant de mélanger
  • Au fur et à mesure, ajouter le lait petit à petit jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène (il n’est pas nécessaire de mettre tout le lait)
  • Pétrir pendant 10 à 15 minutes
  • Recouvrir le bol du pétrin d’un torchon humide dans un endroit chaux à l’abri des courants d’air et laisser lever 1 à 2 heures
  • Mélanger l’amande, les 125 g de sucre et la cannelle dans une terrine
  • Faire fondre le beurre (soit au micro-ondes, soit dans une casserole) puis l’ajouter au mélange
  • Battre l’oeuf restant en omelette et l’ajouter également à la garniture aux amandes
  • Mélanger la garniture de façon à ce qu’elle soit homogène 
  • Beurrer un moule à manqué
  • Fleurer un plan de travail (Fariner) 
  • Pétrir vigoureusement la pâte à nouveau et l’abaisser en un rectangle d’un demi-centimètre d’épaisseur
  • Déposer la garniture sur la pâte (jusqu’à 2/3 cm des bords seulement car en roulant le chinois, la garniture s’étale)
  • Rouler la pâte sur elle-même comme pour un cigare
  • Couper le rouleau en tronçons de 5 à 7 cm
  • Placer ces tronçons (face découpée sur le dessus) dans le moule à manqué de façon à former un cercle avec la ranger extérieure puis finir par le « trou central »
  • Laisser lever dans les conditions précédentes encore au moins 1 heure
  • Préchauffer le four à 180° C  (Th. 6)
  • Enfourner pour 1 h à 1h 30 de cuisson (tester la cuisson à l’aide d’un couteau en le plantant dans le gâteau. Si il ressort « sec » –attention la garniture aux amandes reste humide—, il est cuit ! Si au bout de  30 minutes de cuisson, le chinois a atteint une belle coloration, mettre un papier aluminiums au dessus. 
  • Dans un bol, mettre le sucre glace et quelques gouttes de citron jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse et homogène, ni trop dur, ni trop liquide…
  • Faire des « fils » à la cuiller de glaçage sur les différentes « parts » du chinois
  • Laisser refroidir dans le moule
  • Démouler la gâteau chinois à froid

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
2 Responses
  1. ascia says:

    quelle horreur même pas copiée et réussie

  2. laura says:

    mmmh très bon le chinois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *