cugnole ou coquille de Noël

coquille de Noël, cougnole, cugnole, cognolle, quéniole ou queniolle, cuniole

coquille de Noël, cougnole, cugnole, cognolle, quéniole ou queniolle, cuniole

Si les Alsaciens ont leurs manneles, dans le Nord de la France et en Belgique nous avons la cugnole ou coquille de Noël… Nous n’avons pas encore vue de gâteau possédant autant de noms : coquille de Noël, cougnole, cugnole, cognollequéniole ou queniolle, cuniole…  Chaque sous-région à son propre vocable mais la pâtisserie reste identique.

La quéniole ou cuniole est une brioche dont la forme, un « pain » à 2 têtes, rappelle celle de l’enfant Jésus emmailloté. On la trouve nature (comme celle que nous avons réalisé, mais aussi aux raisins secs, aux pépites de chocolat ou aux grains de sucre.

Généralement, on mange de cette pâtisserie locale de la Saint-Nicolas et de Noël

Traditionnellement, dans les écoles élémentaires, quand le père Noël passe, en même temps que le cadeau de l’année, chaque enfant se voit remis sa cugnole ou sa coquille de Noël. C’était le cas quand nous étions enfants (comme nous étions sur Lille nous avions notre coquille de Noël), mais aussi à l’époque où notre père était dans l’Avesnois à l’école primaire, il recevait une cougnole 😉

Comme le père Noël ne passe plus chaque année nous préparons une ou plusieurs cognolle ou cougnole à la maison désormais.

La photo que nous avons partagé de cette coquille de Noêl, cougnole, cugnole, cognollequéniole ou cuniole au choix a été remarquée et bien avant de publier l’image dans des groupes, Mauricette DebuyserDaniele Debontridder, Gregoire Lynda ou encore Virginie Fillion Delette nous demandaient la recette depuis la page Facebook de mémé Moniq ou sur l’une de nos pages perso. Mais  la demande existe dans des groupe comme mes recettes / mapassionpourlacuisine avec la demande de Caroline Bertin par exemple.

Aussi, nous sommes contentes de vous donner notre recette de cugnole ou coquille de Noêl, pour une grosse cougnole ou cognolle (mais rien ne vous empêche de diviser la pâte en 2 ou 3 pour en faire des plus petites 😉

Ingrédients pour une quéniole

  • 500 g de farine
  • 25 cl de lait
  • 20 g de levure fraîche de boulanger ou 2 cuiller à café de levure sèche
  • 120 g de beurre
  • 2 jaunes d’œuf + 1
  • 4 cuillers à soupe de sucre
  • 1 pincée de sel

Préparation de la cuniole

  • Mettre dans une tasse mettre la levure
  • Ajouter un morceau de sucre et 3 cuiller à soupe d’eau
  • Poser la tasse dans un endroit « chaud’ (idéalement au dessus d’un radiateur) et laisser gonfler la levure sans y toucher
  • Faire fondre le beurre dans une casserole ou au micro-ondes selon vos habitudes
  • Dans la cuve d’un robot équipé d’un pétrin, mettre la farine, le sucre puis le lait, le beurre, les jaunes d’œuf et le sel
  • Pétrir à vitesse lente avec le crochet pendant 10 minutes
  • Ajouter en cours de route la levure lorsqu’elle est montée
  • Recouvrir le bol du pétrin d’un linge humide
  • Placer le bol recouvert de son linge dans un endroit chaud, à l’abri des courants d’air pendant au moins 45 minutes (notre coquille a levé pendant toute une nuit 🙂
  • Malaxer la pâte en lui donnant quelques coups de poing pour expulser l’air… et reformer une boule
  • Former 2 petites boules (pour la tête et les jambes)
  • Poser la grosse boule ovale (le corps) sur une plaque farinée (ou sur un tapis de cuisson comme nous) et déposer la tête et les jambes à chaque extrémité (ne pas chercher à coller les uns aux autres)
  • Couvrir la plaque d’un linge et laisser monter 1 h au chaud, sans courant d’air
  • Préchauffer le four à 200° C (Th. 6-7)
  • Enfourner et cuire 20 minutes
  • Préparer dans une tasse du jaune d’oeuf (c’est ce que nous avons pris), du blanc ou du jaune et du blanc d’oeuf battu avec un peu d’eau pour dorer la brioche
  • À l’aide d’un pinceau dorer la pâtisserie dans le four
  • Refermer la porte du four et laisser encore cuire 15 minutes
  • Dès la sortie du four, mettre la cugnole sur une grille

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *