crème de brocolis à la noisette

crème de brocolis à la noisette

crème de brocolis à la noisette

Une crème de brocolis à la noisette, voilà qui est original et nous permet de cuisiner un excellent potage pour notre lundi soir !

La recette est simple (comme souvent en cuisine, souvent, ce ne sont pas les recettes les plus complexes à réaliser qui sont les meilleures)  et sont coût de revient est très attrayant.

Aussi, Anne Emilie Nolan depuis le groupe fait maison spécial cuisine de Facebook nous demande la recette de cette soupe au brocolis et aux noisettes.

Ni une, ni 2, voici notre recette de crème de brocolis à la noisette 😉

Ingrédients pour de la crème de brocolis à la noisette

  • 1 brocoli
  • 1 oignon
  • 50 cl de lait
  • 1 cuiller à café d’huile de noisette + 2 cuillers à soupe d’huile de noisette
  • sel, poivre
  • noisettes grillées

Préparation de la crème de brocolis à la noisette

  • Laver, couper l’extrémité du pied et détailler le brocoli en bouquets et en morceaux pour le pied
  • Mettre dans le panier vapeur d’un autocuiseur les bouquets et morceaux de brocoli et mettre de l’eau dans le fond de l’autocuiseur
  • Cuire une dizaine de minutes, les pieds étant plus « durs »
  • Éplucher et émincer l’oignon
  • Dans une cocotte ou une grande casserole mettre la cuiller à café d’huile de noisette à chauffer
  • Faire suer l’oignon
  • Ajoute le lait, le brocoli mais en réservant quelques bouquets pour la présentation
  • Laisser cuire 15 minutes à petits bouillons
  • Hors du feu, ajouter les 2 cuillers d’huile de noisette
  • Saler et poivrer selon goût
  • Mixer le potage
  • Parsemez des bouquets de brocoli réservés et des noisettes soit dans la soupière, soit dans les assiettes

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Pour l’instant, nous le laissons en stand bye suite à de nombreux problèmes)…

About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
3 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *