Comment faire un gravity cake – gâteau suspendu, le dernier gâteau à la mode ?

notre gravity cake

notre gravity cake

Après les cupcakes, les mug cakes, les woopies et gâteaux magiques, Il était évident vu le buzz sur Pinterest que pour les gravity cake, traduit en français en gâteau suspendu (on ne trouve pas cela joli… on préfère gravity cake, donc, il était évident que nous aillons tenter l’expérience un jour… C’est chose faite !

Au passage, on se demande qui a lancé cette mode 😉

Le gravity cake est un impressionnant gâteaux sur lesquels un pot, une canette de boisson gazeuse, un petit seau ou plus généralement un paquet de bonbons en suspension, de façon magique, donne l’illusion de déverser une cascades de bonbons, de chocolats ou encore du lait.

On doit avouer qu’à l’idée de faire notre gravity cake, on n’en menait pas large… car cela semblait difficile à réaliser. On peut vous rassurer… Non, ce n’est pas difficile à réaliser. Seul du temps et un peu de patience sont nécessaires.

Intérieur d'un gravity cake

Intérieur d’un gravity cake

Dans les minutes qui ont suivi la publication des images dans les médias sociaux, sur Instagram et Foodreporter notamment les commentaires ont été nombreux… et c’est Tata Tricot alias Audrey, une voisine 😉 qui nous a demandé la recette pour un anniversaire.

Donc, voici comment faire un gravity cake ou si vous préférer la recette du gâteau suspendu 😉

Ingrédient pour un gravity cake

  • un gâteau: nous avons utilisé un gâteau moelleux au chocolat, mais un quatre quart, une génoise, un cake, un gâteau au yaourt, un gâteau au chocolat… bref, un gâteau haut et ferme d’une petite vingtaine de centimètres de diamètre
  • Un tige de bois (on a utiliser une brochette), une paille coudée, une tige en plastique, un fil de fer, une baguette chinoise… qui doit dépasser d’au moins 8 cm en fonction de la hauteur votre gâteau (sans compter la partie coudée de quelques centimètres)
  • 1 ou 2 paquets de Fingers (selon le diamètre de votre gâteau)
  • 1 gros paquet (400 g) de Malteser (remplaçable par des Smarties, des M&M’s, des KitKat Balls… ou voire même en mélanger 2 sortes).
  • 100 à 200 g de chocolat (selon la grosseur du gâteau)
  • de la crème fraîche
  • Le sachet de Malteser vide pour ce qui va «flotter» donc à adapter selon votre choix.

Éventuellement de la colle, du coton, du papier absorbant, du papier d’aluminium, des « boules » de polystyrène (voir préparer un gravity cake)

l'attache du sachet d'un gravity cake

l’attache du sachet d’un gravity cake

Certain préfère utiliser du caramel ou de la pâte à sucre  pour effectuer le collage sur la tige !

Si vous voulez représenter un liquide, l’usage de la pâte à sucre est nécessaire.

Préparer un gravity cake

  • Commencer par faire cuire le gâteau de votre choix et laisser le refroidir.
  • Mettre en forme la « tige ». Pas de soucis avec une paille coudée, mais dans notre cas, avec la pique de brochette, nous avons du pratiquer un coup de cutter pour faciliter le pliage (voir schéma).
  • Accrocher le sachet vide sur la tige (c’est le choix que nous avons fait de le placer de suite en le collant à l’aide d’une colle instantanée). Il est possible de donner du gonflant à votre sachet en le bourrant avec du coton, du papier d’alu, de papier absorbant ou des objets en polystyrène. On peut aussi le stabiliser en ajoutant un peu de papier aluminium grossièrement froissé sur le bout de la tige.
  • Faire fondre 150 g de chocolat au bain-marie et ajouter un peu de crème fraîche. La ganache est prête.  Elle ne doit pas être trop liquide afin que les décorations adhèrent dessus et assez ferme pour qu’elles ne s’enfoncent pas trop non plus.
  • Recouvrir le gâteau de ganache et lisser avec une spatule.
  • Disposez les Fingers tout autour du gâteau. Éventuellement laisser un espace libre pour laisser s’échapper les bonbons… si vous choisissez une version débordante… Oui, vous pouvez même les faire déborder sur le côté du gâteau 🙂
  • Disposer les bonbons depuis l’extérieur jusqu’au centre du gâteau.
  • Faire fondre le reste de chocolat (environ 100 g) avec un peu d’eau. La colle est réalisée. Attention à ce que ce ne soit pas trop liquide.
  • Recouvrir largement la paille de « colle » et planter ce support dans le gâteau, partie coudée en l’air. Nous avons choisi de le mettre au centre, mais selon votre mise en scène à vous de le placer à l’endroit où vous le voulez.

C’est maintenant qu’il faut s’armer de patience…

  • En partant du gâteau et en remontant vers la paille, monter votre fontaine. Parmi les astuces, penser à utiliser les bonbons du dessous comme support. Nous avons également utilisé une poche à douille (un sac congélation pour nous afin de pouvoir gérer un fin fil de colle) cela permet de remplir les espaces vides entre la tige et les bonbons en améliorant l’adhérence de ceux que l’on dépose.
collage des bonbons dans un quality cake

collage des bonbons dans un quality cake

  • L’opération s’effectue étage par étage, parfois en devant laisser prendre ou sécher ! Pour « réactiver » la colle, en cas de besoin, un passage de quelques secondes au micro-ondes est parfois nécessaire.

Les possibilités sont infinies… Tout est permis, surtout de s’amuser. A vous de jouer !

On espère bien que vous nous montrerez vos résultats en laissant un commentaire dirigeant vers votre oeuvre 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l’origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
2 Responses
  1. Tata tricot says:

    Wahou ! Super !
    Merci encore de me citer , c’est sympa! En tout cas, je dois en faire un test avant l’anniversaire histoire de ne pas me planter le jour J! 😉

  2. binary options trading in usa says:

    Purchasing a number of options contracts is one
    method to probably revenue extra from an anticipated worth move.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *