Archive for the Category » Préparation «

beef jerky ou bœuf séché

Last updated by at .

bœuf séché en cours de deshydratation

bœuf séché en cours de deshydratation

Le beef jerky est… du bœuf séché américain ! Il est très courant aux USA, notamment comme snack (en randonnée par exemple).

Lors de notre périple en Scandinavie à Noël dernier, nous avons eu l’occasion d’en trouver, et de goûter ! Et oui, là-bas, même les petites stations services au milieu de nul part en vendent.

En France, c’est une autre histoire pour en trouver… Nostalgie quand tu nous tiens : nous avons cherché des recettes pour en réaliser nous-même.

Second problème auquel nous nous heurtons, la plupart des recettes nécessitent de la fumée liquide (produit qui semble très courant aux États-Unis, mais pas trop chez nous).

Alors, nous avons poursuivi nos recherches et avons finalement trouvé LA recette qui était réalisable. L’avantage ? Des produits que l’on trouve facilement dans nos magasins. Dans l’ensemble, la recette n’est pas très chère : seul le prix du bœuf et des quelques ingrédients de la marinade (+ le prix de l’électricité pour le déshydrateur, le four ou le micro-ondes).

 

nptre deshydrateur

notre deshydrateur

Mais du coup la viande est crue si elle est séchée diront certains ? Pas tout à fait… Cela revient à une cuisson très lente à très basse température.

Notre avis : une très bonne recette de snack qui change, qui se conserve un bon moment, et qui est très rapide à réaliser ! Pas vraiment le gout du beef jerky original (bah oui, on n’a pas la fumée…), mais ça vaut tout de même le détour : un jour plus tard, il n’en reste rien. 

Comme nous avons vu que 61degrés‏ dans Twitter s’intéressait à notre boeuf séché, nous lui avons proposé notre recette de beef jerky ou bœuf séché.

Le temps de séchage dépend évidemment de nombreux facteurs : taille des morceaux, épaisseur des morceaux, environnement extérieur (humidité de l’air notamment), etc.

Beef jerky ou bœuf séché

Beef jerky ou bœuf séché

Ingrédients du beef jerky

  • 300 g de bœuf (un beau morceau maigre — pas trop gras —, type filet)
  • 125 ml de sauce soja
  • 125 ml de jus d’orange fraichement pressé (le jus de 1 à 2 oranges environ)
  • 1 cuillère à café de gingembre râpé (Ne pas oublier d’éplucher le gingembre avant de le râper. À défaut, un peu de gingembre en poudre fera l’affaire.)
  • 2 gousses d’ail épluchés et hachées ou pressées (ce n’est pas très grave si certains morceaux sont un peu gros : c’est pour la marinade, on ne le consomme pas)
  • 1 cuillère à soupe de sucre brun (nous avons mis de la vergeoise blonde, mais la cassonade fonctionne également)

Préparation du bœuf séché

  • Placer le morceau de bœuf dans un sac congélation et le placer 2 h au congélateur ce qui permettra de le couper finement
  • Dans une terrine de taille moyenne, mélanger tous les ingrédients restants (sauce soja, jus d’orange, gingembre, ail et sucre) e réserver au frais pendant 2 h.
  • Découper la viande en tranches fines de 3 à 6 mm d’épaisseur (s’armer pour cela d’une planche à découper, d’un bon couteau et, si vous souhaitez protéger vos petits doigts de la fraicheur glaciale du congélateur, d’un torchon propre 😉 ) Niveau longueur/largeur des morceaux, c’est selon le goût. Il faut juste prendre en compte le fait que la viande se rétracte pendant le séchage.
  • Placer la viande dans la marinade, bien mélanger et laisser reposer 8 heures au réfrigérateur
  • Au bout des 8 heures de marinade, il était 23 h pour nous… Donc nous allons vous donner notre technique si vous souhaitez dormir entre la marinade et le séchage : sortir tous les morceaux de viande de la marinade et les mettre dans un bol / sur une assiette avant de le remettre au réfrigérateur.
  • Pour le séchage, il existe plusieurs possibilités : au déshydrateur, au four ou au micro-ondes.
    • Déshydrateur et four reviennent au même (mêmes temps et températures) : 1 h à 75°C, puis 5 h à 7 h à 70°C (si vous ne pouvez pas régler aussi précisément : 6 h à 8 h à environ 70°C feront l’affaire).
    • Pour le micro-ondes, nous n’avons jamais tenté. Mais voici la technique que @61degres nous a expliqué dans Twitter est la suivante : régler le micro-ondes sur 500 W et effectuer des passages de 3 minutes jusqu’à ce que la viande soit sèche.
  • Stocker la viande une fois sèche  dans une boîte hermétique à température ambiante

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

crème glacée à la vanille autrement dit glace à la vanille

crème glacée à la vanille ou glace à la vanille

crème glacée à la vanille ou glace à la vanille

Pour une crème glacée à la vanille comme pour toute réalisation d’une glace, il est nécessaire de posséder une sorbetière ! De plus, c’est la saison pour la ressortir puisque la météo se réchauffe et les glaces, les milk shake… sont de retour.

Cette recette de crème glacée maison contient des œufs. Cependant, dans cette recette on ne fait pas chauffer le mélange pour l’épaissir. C’est pratique, cela permet de gagner du temps. Ainsi la préparation de cette glace à la vanille est très rapide (il y a seulement le temps dans la sorbetière qui est un peu long… et encore).

Soyons honnête, la publication de cette recette n’était pas prévu. Nous n’avons même pas publié d’image dans les réseaux sociaux… hormis, celle qui a réaliser cette glace à la vanille maison qui a publié une image en cours de préparation dans son compte Snapchat (vous savez l’un des 3 comptes qui représente mémé Moniq 🙂 et c’est liddiaashr qui a demandé «Hmm est-ce que je peut avoir la recette s’il vous plait».

Ne laissons pas fondre l’envie de la recette et publions notre recette de crème glacée à la vanille autrement dit de notre glace à la vanille maison

Ingrédients de la crème glacée à la vanille

  • 2 jaunes d’œufs
  • 50 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 20 cl de lait
  • 20 cl de crème fraiche liquide
  • Une sorbetière

Préparation de la glace à la vanille

  • Dans une terrine, mélanger les jaunes d’œufs
  • Ajouter le sucre et le sucre vanillé et mélanger jusqu’à ce que la mélange blanchisse
  • Verser et intégrer le lait au mélange
  • Dans une autre terrine, fouetter la crème (on vous conseille l’usage du batteur électrique ou du robot). La crème doit être épaisse (comme de la chantilly, car à la différence de la crème chantilly, la crème fouettée ne contient pas de sucre), mais attention à ne pas trop la battre, sinon la crème se transforme en beurre !
  • Ajouter la crème fouettée dans la préparation précédente
  • Mettre le tout dans la sorbetière pendant 30 min-1 heure selon votre modèle de sorbetière
  • Lorsque la glace est prise, la placer dans un récipient et la conserver au congélateur

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

gaufres de liège : pâte et préparation

gaufres de Liège

gaufres de Liège

Soyons honnêtes, entre les gaufres de liège et les véritables gaufres du Nord (des gaufres de Bruxelles), notre préférence va vers la légèreté des secondes, mais cela ne nous empêche pas de temps à autre de déguster des gaufres de Liège, qui est plus épaisse et qui contient du sucre perlé.

D’ailleurs, nos publions la recette de la pâtes à gaufres de liège car dans le groupe Facebook Douceurs & co, c’est Salinda Izaora qui nous demande la recette des gaufres de liège à la raclette. Et, pour réaliser cette recette vous aurez besoin de préparer des gaufres de Liège et donc au moins de la pâte ! 

Ces gaufres de liège peuvent se manger « nature » ou recouvertes de confiture, de pâte à tartiner, de miel, de sirop d’érable, de beurre de cacahuètes ou de sirop de Liège (mélasse de jus de pommes et/ou de poires)

Voici notre recette de gaufres de Liège pour 4 personnes que vous pouvez accompagner de salade et de jambon sec 😉 

Ingrédients pour des gaufres de Liège

  • 370 g de farine
  • 10 cl de lait 
  • 15 g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 2 cuiller à soupe levure de boulanger déshydratée
  • 1/2 cuiller à café de sel
  • 100 g de beurre en morceaux
  • 1 cuiller à soupe de miel
  • 15 g de sucre
  • 200 g de sucre perlé

Préparation des gaufres de Liège

  • Dans une tasse, mettre la levure avec un sucre et un peu d’eau chaude
  • Faire « mousser » la levure sur le coin d’un radiateur
  • Dans un pétrin, mettre la farine, le sel, le miel et le sucre et commencer à pétrir à vitesse lente
  • Ajouter le lait, le sucre, les œufs et la levure y fois qu’elle a monté
  • Pétrir pendant une dizaine de minutes pour obtenir une pâte homogène
  • Continuer de pétrir à vitesse lente pour incorporer les perles de sucre
  • Couvrir le bol du pétrin d’un linge humide et laisser lever pendant environ 1 heure 30 dans un endroit chaud sans courant d’air
  • Mettre le gaufrier à chauffer
  • Former une boule puis la diviser en 16 boulettes de même taille
  • Graisser légèrement les plaques (nous utilisons de l’huile de cuisson en pulvérisateur)
  • Poser une boulette de pâte sur chaque empreinte des plaques du gaufrier
  • Refermer le gaufrier et laisser cuire 1 à 2 minutes (parfois plus selon la « chauffe » de votre appareil
  • Renouveler l’opération jusqu’à la fin des boulettes
  • Servir les gaufres bien chaudes.

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !