Archive for the Category » Mijoteuse «

sauté de veau aux pommes de terre et aux olives

Last updated by at .

sauté de veau aux pommes de terre et aux olives
sauté de veau aux pommes de terre et aux olives

C’est vrai que la viande de veau et les olives vertes, cela fonctionne bien. Donc, on ne prenait pas un gros risque avec notre plat de sauté de veau aux pommes de terre et aux olives.

Dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq, Marie-jeanne Perez nous a demandé la recette. Et au sein du groupe Fait maison et discussions en tous genres c’est Pascaline Lorente et dans Déco, Récup, Cuisine, Couture & Co (vente interdite ), Coco Cocotte !

Voici donc notre recette de sauté de veau aux pommes de terre et aux olives pour 4 personnes.

Notez qu’il est possible de facilement transformer cette recette pour un slow cooker (mijoteuse) pour environ 5 à 6 heures de cuisson en version haute.

sauté de veau aux pommes de terre et aux olives
sauté de veau aux pommes de terre et aux olives

Ingrédients pour du sauté de veau aux pommes de terre et aux olives

  • 600 g de sauté de veau coupé en morceau
  • 1 kg de pommes de terre vapeur
  • 2 oignons
  • 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuiller à soupe de farine
  • 150 g d’olives vertes dénoyautées ou non
  • 2 branches de romarin
  • Sel et poivre
  • 1 pincé de piment en poudre (facultatif)

Préparation du sauté de veau aux pommes de terre et aux olives

  • Peler et émincer les oignons
  • Éplucher et laver les pommes de terre
  • Rincer les olives et les égoutter
  • Dans une cocotte, mettre l’huile à chauffer et faire revenir les oignons
  • Puis faire dorer la viande sur toutes les faces
  • Saupoudrer la viande de farine et couvrir d’eau à fleur (juste au niveau des morceaux de viande)
  • Mélanger l’ensemble et ajouter pomme de terre, romarin et olives
  • Saler et poivrer avant de couvrir et laisser cuire 45 minutes à feu doux
  • Saupoudrer de piment avant de servir

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

gigot d’agneau aux lentilles

gigot d’agneau aux lentilles
gigot d’agneau aux lentilles

Il est rare que nous mangions de l’agneau à la maison… Mais cette recette de gigot d’agneau aux lentilles est l’exception ! Nos parents l’avaient découvert au début des années 2000 de mémoire dans un document sur la cuisine en collectivité !

Nous avons préparé cette recette au slow cooker (mijoteuse) mais il n’est pas difficile de convertir la cuisson en cocotte au four (on vous fournira les explications).

La recette a été demandé dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq par Ludo Cochonou qui écrit : «recette de la sauce peut être?». Seulement la sauce se fait pendant la cuisson… donc la recette entière est nécessaire 😉

Une autre demande dans le groupe Fait maison et discussions en tous genres par Marie-jeanne Perez est plus traditionnelle 😉

Voici donc notre recette de gigot d’agneau aux lentilles pour 8 personnes (attention généralement nous préparons pour 4 personnes ! Oui, nous recevions)

gigot d’agneau aux lentilles
gigot d’agneau aux lentilles

Ingrédients pour du gigot d’agneau aux lentilles

  • 1 gigot d’agneau d’environ 1 kg
  • 3 oignons standards
  • 15 g de beurre + 30 g de beurre clarifié
  • 800 ml de bouillon de volaille
  • 300 g de lentilles vertes
  • 1 cuiller à soupe de concentré de tomate
  • 50 ml de « Viandox » (jus de viande)
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1/2 cuiller à café de fécule
  • Env. 20 oignons sauciers (petits oignons)
  • Sel et poivre

Préparation du gigot d’agneau aux lentilles

  • Peler les gros oignons
  • Placer le gigot dans la cuve de la mijoteuse (ou dans une cocotte) avec le beurre, les gros oignons et 200 g de bouillon
  • Saler et poivrer
  • Mettre le couvercle en place et laisser mijoter 3–4 h en mode Low. (au four 1 h 30 à 150° C – Th. 5)
  • Retirer les oignons
  • Mettre le jus de cuisson dans une casserole et le faire réduire (il doit rester un verre)
  • Mettre 20 g du beurre clarifié dans la cocotte et faire dorer le gigot de tous les côtés
  • Ajouter le jus réduit, 400 ml de bouillon, le Viandox et la sauce tomate
  • Mettre le couvercle en place et laisser mijoter 3–4 h en mode Low. (au four 1 h 30 à 150° C – Th. 5)
  • Une demi heure avant la fin de cuisson, verser les lentilles dans une casserole avec 3 fois leur volume d’eau froide
  • Laisser cuire 20 à 25 minutes et égoutter les lentilles
  • Peler les oignons sauciers
  • Dans une casserole, mettre les derniers 10 g de beurre clarifié et le faire fondre
  • Ajouter les oignons sauciers, les saupoudrer de sucre puis verser quelques cuillers à soupe de bouillon
  • Cuire à feu doux en mélangeant régulièrement mais les oignons doivent rester entier
  • Une fois les oignons tendre, augmenter le feu pour les colorer en les remuant constamment
  • Une demi heure avant la fin de la cuisson, ajouter les oignons dans la cocotte
  • Délayer la fécule dans 2 cuillers à soupe de bouillon froid et lier la sauce avec cette préparation de fécule (mélanger la sauce)
  • Présenter le gigot avec les lentilles et les oignons dans un plat, la sauce dans une saucière à côté

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

boeuf bourguignon (mijoteuse, au four… )

boeuf bourguignon

boeuf bourguignon

Le boeuf bourguignon est à l’origine un plat dominical qui fait désormais partie de la cuisine traditionnelle française. Le boeuf bourguignon, plat originaire de la Bourgogne, est un ragoût de boeuf au vin rouge de Bourgogne avec une garniture de champignons, de petits oignons et de lardons.

C’est l’un des plats que nous proposons aux étrangers qui viennent à la maison manger un repas traditionnel français en social dining ou food surfing. Parfois, nous leur proposons une carbonade flamande à la place 😉

C’est dans le groupe Facebook de la cuisine de mémé Moniq, à ne pas confondre avec notre page Facebook, que Dominique Buysens, Michel Api et Micheline Labbé sont curieuses de découvrir notre recette ! 

Mais, avouons le, de toute façon nous devions publier notre recette de boeuf bourguignon car nos convives nous l’ont demandé et nous leur avons promis 😉

Voici donc notre recette de boeuf bourguignon pour 4 personnes.

Un débat existe : est-il ou non nécessaire de faire mariner la viande la veille ? Nous indiquerons la marinade mais elle n’est pas toujours nécessaire 😉

boeuf bourguignon dans la mijoteuse

boeuf bourguignon dans la mijoteuse

Ingrédients pour du boeuf bourguignon

  • 800 g de viande à bourguignon (c’est ce que nous demandons à notre boucher sinon gîte, paleron ou macreuse de boeuf) coupé en morceaux de 40 à 50 g
  • 2 oignons
  • 3 carottes
  • 1 gousse d’ail
  • 1 feuille de Laurier
  • 1 bouquet garni
  • 1 cuiller à café de grains de poivre
  • 1/2 cuiller à café de quatre épices
  • 3/4 l de vin de rouge (du Bourgogne de préférence)
  • 150 g de lardons
  • 2 cuillers à soupe d’huile ou de beurre clarifié 
  • 1 cuiller à café de fond de veau deshydraté
  • 40 g de farine
  • 150 g de champignons de Paris
  • persil haché
  • sel 

Préparation d’un boeuf bourguignon

Marinade :  la veille mettre les morceaux de viande à mariner à couvert au frais avec le vin,  l’oignon (dont 1/2 avec les clous de girofle et l’autre émincé en rondelles),  les carottes épluchées et couper en rondelles, le laurier, la gousse d’ail écrasée, le bouquet garni, le poivre et le 4 épices.

Si vous n’avez pas réalisé la marinade, la préparation est la même que si la viande a mariné mis à part que pour la marinade, il faut séparer et égoutter la viande, les légumes et le vin séparément

  • Rissoler les lardons à sec dans une sauteuse ou une poêle.
  • Dans une sauteuse ou une cocotte si c’est pour une cuisson au four ou en cocotte ou encore un autocuiseur, faire fondre le beurre clarifié ou chauffer l’huile
  • Saisir les cubes de boeuf sans superposer les morceaux dans la sauteuse (il faudra peut-être faire 2 tournées) 
  • Placer les morceaux de viande dans la mijoteuse (réserver dans les autres système de cuisson)
  • Verser les carottes et autres légumes de la marinade (sinon voir dans la marinade ce qu’il faut ajouter) dans la sauteuse (ou cocotte… ) et laisser suer sans coloration
  • Pour ceux qui cuisine dans la mijoteuse, ajouter les légumes et les lardons à la viande pour les autres, la viande et les lardons au légumes
  • Saler et saupoudrer de farine et mélanger
  • Si vous cuisinez avec une mijoteuse, il est possible de déglacer la poêle avec un fond de vin en grattant le fond de la sauteuse. On ajoute ce déglaçage à la mijoteuse
  • Ajouter le jus de la marinade ou le vin dans le matériel de cuisson et le fond de veau
  • Couvrir la mijoteuse et cuire en position doux pendant 6 à 8 heures. Si vous cuisiner au four ou sur gazinière ou plaque, couvrir la cocotte et laisser cuire 2-3 heures à petit feu (petite ébullition)
  • Nettoyer si besoin les champignons
  • Dans le poêlon, faire revenir les champignons 8 à 10 minutes et réserver
  • 1 heure avant la fin de la cuisson, ajouter les champignons dans la mijoteuse et 1/2 h en cocotte
  • Pour la cuisson en autocuiseur, compter 1 h 15 environ et il faudra préparer les champignons pour les ajouter dans le plat de présentation
  • Retirer les morceaux de viande des plats de cuisson, filtrer la sauce
  • Placer la sauce dans une casserole et la réduire si besoin et éventuellement la rectifier avec un peu de fécule diluée dans de l’eau froide.
  • Éventuellement remettre les « légumes » dans la sauce
  • Servir chaud avec une purée, des frites, des pommes de terre, des pâtes fraîches… 

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉



Rendez-vous sur Hellocoton !