Archive for the Category » Épices et condiments maison «

Beurres ou purées d’oléagineux : amandes, cacahuètes, noisettes, noix de cajou… 

Last updated by at .

beurre d'amande maison, une purée d’oléagineux

beurre d’amandes maison, une purée d’oléagineux

On connait tous au moins de nom le beurre de cacahuètes. Le beurre d’amandes est une alternative. En réalité, l’idée de réaliser ce beurre d’amande maison nous est venu suite à l’achat d’un pot de purée de noix de cajou ! Pourquoi ne pas faire nous même ces purées d’oléagineux (riches en matières grasses ont les qualifie parfois de beurre).

La question que l’on est en droit de se poser est : «cela sert à quoi ces beurres et purée d’oléagineux comme le beurre d’amande ?».

Ces purées d’amandes, de noisettes…  sont des préparations de base avec lesquelles il est possible de faire des tartinades sur du pain, des toasts, des crêpes… , de remplacer le beurre et la crème fraîche, de les ajouter à des vinaigrettes ou des sauces, pour agrémenter un potage, fabriquer des laits végétaux (recette : 1 bonne cuiller à soupe de purée dissoute dans un bol d’eau tiède, cependant nous n’avons pas encore testé même si nous avons préparé du lait d’amande pour une autre recette ! )

L’un des avantages du fait maison pour ces beurres ou purées d’oléagineux est le coût au kilo qui bien sûr est moindre (c’est la réflexion que nous nous sommes fait lors de l’achat de la purée de noix de cajou).  Un autre, inutile de courir au magasin en cas de besoin quand le pot est vide, il vous suffit de piocher dans les réserves d’amandes, de noix…, sans parler de la possibilité de choisir sa texture, de la sucrer ou saler, de faire une version crunchy.

Seule élément qui différencie la production maison de celle du commerce : le robot risque de chauffer le mélange !

Selon les purées, elles se préparent à partir de fruits non salés, complets ou non ce qui permet d’obtenir de la purée parfois appelée pâte ou du beurre :

  • d’amande blanche ou complète
  • de cacahuète
  • de noisette
  • de noix
  • de noix de cajou
  • de sésame blanche (tahin) et complète

Sakina Dekiouk dans la page Facebook de la cuisine de mémé Moniq voudrait bien notre recette car elle trouve cette recette intéressante 🙂 Voici donc en ligne notre recette de beurre d’amande que nous avons élargie à l’ensemble des purées d’oléagineux 🙂

Préparation du beurre d’amande ou autres purée d’oléagineux : amandes, cacahuètes, noisettes, noix de cajou

Difficile de donner des doses (1 pot de confiture, environ 300 g d’amandes) car c’est selon la quantité dont vous avez besoin… pour réaliser cette recette de beurre d’amande ou d’autres purée d’oléagineux ! Il est nécessaire de posséder un bon mixer, assez puissant (Seul, l’un de nos 3 mixeurs fonctionne pour réaliser cette recette !).

Certaines recettes préconisent de faire tremper les fruits une nuit avant de les mixer. Nous ne le faisons pas…

Verser les noisettes dans le bol du mixer et hacher-les.

Certains ajoutent une pincée de sel ou/et de sucre… cela nous arrive. Par contre, nous n’ajoutons pas d’huile… ce n’est pas nécessaire à notre avis !

Vous passez par le stade poudre d’amande (si vous réalisez un beurre d’amandes) mais il est nécessaire de continuer de mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse… Parfois, il est nécessaire de mixer 10 minutes.

N’hésitez pas à ouvrir régulièrement le mixe afin de « nettoyer » les parois du bac. De toute façon, il est conseillé de faire des pauses afin que le mélange ne chauffe pas trop.

Pour du crunchy ou beurre d’amande croustillant, on mélange à la purée des amandes hachées.

Mettre la pâte du beurre d’amande ou de la purée dans un pot qui se ferme.  Les purées d’oléagineux se conserver quelques semaines à température ambiante, à l’abri de la lumière hors du réfrigérateur (au réfrigérateur, plusieurs mois)

Parfois une couche d’huile apparaît sur le dessus de la pâte, c’est normal. Dans ce cas, mélanger l’huile,  la purée en battant avec une fourchette avant utilisation.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

100% maison – faire son pralin et son praliné

faire son praliné - pralin

faire son praliné – pralin

Faire son pralin ou son praliné maison répond à plusieurs problèmes. Il n’est pas toujours facile d’en trouver pour nos recettes, surtout en pâtisserie…  serait le premier. Le second : on sait ce que l’on a mis dedans 😉

Le praliné (pâte de praliné)  est l’une des préparations de base de la pâtisserie. C’est une pâte composé de pralin c’est à dire de poudre de noisettes et d’amandes caramélisées auquel on peut ajouter de la vanille, du cacao ou de chocolat.

C’est de nouveau dans le Twitter de la cuisine de mémé Moniq que Stéphane demande cette recette.

La recette du praliné et au passage du pralin est très facile à mettre en oeuvre, pas longue et quel goût 😉 En plus, il semblerait (semblerait car c’est notre première « production » 😉 que cela conserve plusieurs mois au réfrigérateur (mais, on pense que quelques semaine nous suffiront pour finir notre bocal 😉

Ingrédients pour la pâte de praliné

  • noisettes et amandes
  • sucre en poudre : poids des fruits sec

Pour notre bocal, nous avons mis un poids égal de noisettes et amandes (75 g de chaque) et 150 g de sucre

Préparation du praliné

Préparation du praliné - amandes, noisettes et sucre dans la poële

Préparation du praliné – amandes, noisettes et sucre dans la poële

  • Dans une poêle, mettre les fruits secs et le sucre
  • Préparer une  feuille de papier sulfurisé sur un plan de travail sec ou dans une tourtière ou autre récipient plat
  • Mettre la poêle à chauffer
  • Mélanger régulièrement afin d’enrober les fruits secs de caramel
  • Verser les fruits et le caramel sur le papier sulfurisé et laisser refroidir
  • Casser le caramel et les fruits en morceaux
  • Mettre les morceaux dans un bol mixer à lame
  • Mixer à vitesse moyenne en s’arrêtant de temps en temps
  • Le pralin se forme (une poudre sèche)
  • Continuer de mixer jusqu’à l’obtention d’une masse « crémeuse » : le praliné
  • Placer le praliné dans un pot hermétique
  • Conserver au fond du réfrigérateur

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Café aux épices – Chai coffee

Café aux épices - Chai coffee

Café aux épices – Chai coffee

Saviez-vous que l’on peut utiliser le café de façon traditionnel ou proposer du café aromatisé. Le plus connu de tous est certainement le café à la vanille ou celui à la noisette.

Ajouter quelque chose au café est une tradition dans le Nord, puisque, encore aujourd’hui dans beaucoup de maison, on ajoute toujours de la chicorée en grain à la mouture du café.

Il existe plusieurs recettes de cafés épicés, mais cette recette de café aromatisé aux épices aussi appelée Chai coffee est vraiment originale par la diversité des épices ajoutés et cela change du café que nous avons l’habitude de boire (du café « traditionnel »).

Papa a dit que cela devait également être très bon dans une grolla (coupe de l’amitié).

Sinon nous l’avons juste testé avec ou sans lait et c’est vraiment agréable.

Lagrande Pagès nous a demandé cette recette sur Foodreporter en prévision des cadeaux de Noël 🙂 C’est une bonne idée… !

D’ailleurs, c’est une bonne idée pour clore un repas de fête

Voici notre recette de café aux épices.

Ingrédients du café aux épices ou chai coffee pour 10 tasses (1 cafetière)

  • 60 g de café moulu (arabica ou robusta selon goût) environ
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1/2 cuillère à café de cardamome
  • 1/4 cuillère à café de noix de muscade
  • 1/8 cuillère à café (1 pointe de couteau) de gingembre
  • 10 tasses d’eau

Préparation du café épices ou chai coffee

  • Mélanger le café moulu avec les épices.
  • Préparer le café dans votre machine de manière traditionnelle.
Rendez-vous sur Hellocoton !