Archive for the Category » Plat «

pommes de terre – fromage blanc – bibeleskaes ou cervelle de canut

Last updated by at .

Pommes de terre fromage blanc ou bibeleskaes alsacien ou cervelle de canuts lyonnais  ?

Pommes de terre fromage blanc ou bibeleskaes alsacien ou cervelle de canuts lyonnais ?

Lorsque nous étions petite, nous avions l’habitude de manger des « pommes de terres fromage blanc » à la maison. Maman est d’origine alsacienne où le Bibeleskäs mit Gschwelde (Bibeleskaes, Bibeleskas ou Bibbalakaas) est très courant. La recette est très ressemblante à celle de la cervelle de cannut (spécialité lyonnaise, aussi appelée claqueret ou encore tomme daubée).

Le sarasson est encore différent, car il est fabriqué à base de babeurre, ce qui n’est pas le cas ni du bibeleskaes, ni de la cervelle de canut.

Le bibeleskaes, les pommes de terre – fromage blanc d’Alsace

Le bibeleskaes est fabriqué avec un fromage blanc battu ou non (dans ce dernier cas il n’est pas lisse, il reste des gros morceaux appelés Knübba). On peut y ajouter de la crème fraîche (Ram), de l’ail (Knowli), de la ciboulette (Schnittli), du sel (Salz) et du poivre (Pfeffer), et parfois de l’oignon (Ziwle).

Pour le service, des pommes de terre en robe des champs et selon les variantes : du lard (Spack), du filet de Saxe (sorte de bacon), du jambon de forêt Noire, du munster (Minchterkaas) ou des radis roses (Rediele).

La cervelle de cannut, les pommes de terre – fromage blanc de Lyon

La cervelle de cannut est légèrement différente : on ajoute de l’échalote, de l’huile d’olive et du vinaigre. En outre, on peut aussi la réaliser avec un mélange de chèvre frais et de crème (et donc sans fromage blanc). L’accompagnement est aussi différent. On retrouve les pommes de terre, mais aussi le pain grillé et la salade.

À savoir : le fromage blanc industriel contient déjà de la crème, donc on peut en ajouter, mais ce n’est pas obligatoire.

La recette a été demandée par prusty27 sur le compte Instagram de la cuisine de mémé Moniq.

Voici donc notre recette de pommes de terre – fromage blanc pour 4 personnes.

Ingrédients pour des bibeleskaes (pommes de terre – fromage blanc)

  • 400 g de pommes de terre (spéciales salade – vapeur – rissolée)
  • 200 g de fromage blanc
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 oignon rouge
  • 4 cl d’huile d’olive
  • 4 cornichons (optionnel)
  • Ciboulette (selon le goût)
  • Sel, poivre

Préparation des bibeleskaes (pommes de terre – fromage blanc)

  • Cuire les pommes de terre en robe des champs à votre convenance : casserole, autocuiseur ou micro-ondes
  • Éplucher la gousse d’ail, la couper en 2, retirer le germe au besoin, puis la hacher
  • Peler l’oignon, couper ses extrémités et le hacher
  • Laver la ciboulette et la ciseler
  • Couper les cornichons en rondelles
  • Mélanger le fromage blanc avec l’ail, l’oignon, l’huile d’olive, les cornichons et la ciboulette
  • Saler et poivrer selon le goût
  • Servir les pommes de terre chaudes avec le fromage blanc

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

burgers de lentilles à la thaïe

burgers de lentilles à la thaïe

burgers de lentilles à la thaïe

Avec des burgers maison, on peut varier les plaisirs. Le steak peut facilement être remplacé, comme dans ce burger au saumon fumé ou dans un burger de lentilles à la thaïe, dans lequel le steak est végétal (si les buns, les pains sont végan, c’est un plat 100% vegan, sinon il ne sera que végétarien)

Ce burger thaï aux lentilles vertes demande un peu d’organisation pour le préparer, car beaucoup d’ingrédients entrent dans sa composition. Et au final le résultat est assez surprenant (c’est bon, mais un peu farineux certes…).

Sur la page Facebook de la cuisine de mémé MoniqLydie Renaux Épouse Chireux, Nathalie Luyckx, Martine Michel, Huguette Gaertner et Dorothée Ogre nous ont demandé la recette. Sur le compte Instagram de mémé Moniq, les intéressés sont lauencuisine, carnet_gourmand et vincent.blondeau7731.

Voici donc notre recette de burgers de lentilles à la thaïe pour 4 à 6 personnes.

Ingrédients des burgers de lentilles à la thaïe

  • 4 buns ou pains à burger
  • 150 g de lentilles vertes
  • 2-3 tomates (selon la taille)
  • 1/2 courgette
  • 1/4 de concombre
  • 2 oignons rouges
  • 1 citron
  • 6 cuillères à soupe de farine de riz (ou à défaut de la farine de blé)
  • 1 cuillère à café de sucre de canne
  • 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes + 3 autres
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja
  • 5 tiges de coriandre coriandre fraîche
  • 3-4 feuilles de menthe
  • 1 cuillère à café de graines de coriandre
  • 1 tronçon d’1 cm de gingembre frais
  • 1/4 de tige de citronnelle
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • Sel

Préparation des burgers de lentilles à la thaïe

  • Faire cuire les lentilles à la cocotte minute selon les indications sur l’emballage notamment pour la durée (sans sel pour les lentilles)
  • Égoutter les lentilles
  • Préchauffer le four à 200°C (Th. 6-7)
  • Laver les tomates, la courgette et le concombre
  • Couper 1 tomate en 4, l’épépiner, puis la détailler en grossiers morceaux
  • Couper le citron et le presser afin d’en récupérer le jus
  • Éplucher 1 oignon rouge, couper ses extrémités, puis le hacher grossièrement
  • Râper le gingembre
  • Couper la citronnelle en petits morceaux
  • Laver la coriandre, détacher les feuilles de tiges (jetez celles qui sont abimées), puis hacher ces dernières
  • Dans le bol d’un mixer (assez grand, ne pas utiliser un mini hachoir), mixer les lentilles, la tomate en morceaux, la moitié du jus de citron, l’oignon rouge haché, la moitié de la coriandre, 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes, 2 cuillères à soupe de sauce soja, les graines de coriandre, le gingembre, la citronnelle, le piment et 1 pincée de sel
  • Ajouter petit à petit la farine dans la préparation précédente : la pâte obtenue ne doit pas être vraiment solide, mais on doit pouvoir en façonner des steaks qui se tiennent à peu près
  • Recouvrir une lèchefrite de papier cuisson
  • Façonner des steaks (4 à 6 selon leur taille) avec la pâte aux lentilles, puis les déposer sur la lèchefrite
  • Enfourner les steaks pendant 20 minutes
  • Pendant ce temps, préparer la sauce
  • Éplucher la courgette, couper ses extrémités et la détailler en grossiers morceaux
  • Dans le bol d’un mixer (on peut réutiliser celui de tout à l’heure, qu’on aura pris le soin de laver entre-temps), placer la courgette, 3 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes, le reste de jus de citron, 2 cuillères à soupe de sauce soja, le sucre de canne et le restant de coriandre hachée (mais en garder un peu de côté pour la garniture des burgers)
  • Mixer l’ensemble des ingrédients, puis verser la sauce dans un contenant de service
  • Découper les tomates restantes en rondelles
  • Éplucher le concombre, couper ses extrémités, puis le découper en rondelles
  • Éplucher le 2e oignon rouge, couper ses extrémités, puis le couper en fines rondelles
  • Laver la menthe et la hacher
  • Retourner les steaks, puis poursuivre la cuisson pendant 10 minutes
  • Placer les rondelles de tomate, de concombre et d’oignon et la menthe dans des plats de service
  • Faire griller les buns si désiré
  • Sortir les steaks du four (et éteindre le four)
  • À table, placer les différents ingrédients préparés : tomate, concombre, oignon, menthe, coriandre, sauce à l’arachide, steaks de lentilles et buns
  • Chacun compose son burger avec les ingrédients qu’il aime (chacun a un buns et un steak, mais la suite dépend des goûts 😉)

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

saucisses à la picarde

saucisses à la picarde

saucisses à la picarde

Cette recette de saucisses à la picarde est un grand classique de la maison lorsque nous devons recevoir. Nos parents on découvert les bases de cette recette dans un livre alors que nous n’étions pas encore nées ma soeur et moi !

C’est vrai que nous aimons préparer ce plat pour recevoir des invités car il se prépare presque tout seul… À peine si il est nécessaire de le surveiller. Ce doit être également excellent préparé dans une slow cooker (Mijoteuse)

L’association de Picarde à cette recette vient que c’est une recette salée sucrée… comme on en prépare beaucoup dans le région du Nord de la France (pardon, des Hauts de France).

Dans la page Facebook de mémé Moniq Marylene Charliac nous demande pour avoir la recette et dans le compte Instagram de la cuisine de mémé Moniq dorothee_cuisine nous dit «C’est quoi je suis curieuse de savoir 🤔🤔🤔»

Voilà de quoi satisfaire sa curiosité avec notre recette de saucisses à la picarde pour 4 personnes.

saucisses à la picarde pendant la cuisson

saucisses à la picarde pendant la cuisson

Ingrédients pour des saucisses à la picarde

  • 8 chipolatas
  • 6 pommes de terre moyennes pour une cuisson vapeur
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 15 cl de vin blanc
  • 150 g de pruneaux d’Agen dénoyautés
  • 100 g de raisins blonds
  • 2 branches de thym
  • 1 feuille de laurier
  • sel et poivre

Préparation des saucisses à la picarde

  • Éplucher et laver les pommes de terre puis les couper en quartiers et les réserver dans de l’eau froide
  • Peler l’oignon et l’ail, hacher finement l’oignon et écraser l’ail
  • Mettre l’huile à chauffer dans une sauteuse
  • Faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit translucide sur feu moyen
  • Piquer les saucisses avec une fourchette et les faire dorer de tous les côtés
  • Verser le vin blanc et 15 cl d’eau
  • Ajouter le laurier, le thym ainsi que l’ail
  • Disposer les pommes de terre en quartiers au-dessus des saucisses, saler et poivrer
  • Couvrir la sauteuse et faire cuire à feu doux pendant 30 minutes
  • Ajouter les pruneaux et les raisins secs sur les pommes de terre
  • Couvrir à nouveau et poursuivre la cuisson pendant une demi-heure (30 minutes)
  • Déguster chaud

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !