Archive for the Category » Non classé «

Un test d’une boite sous vide en cuisine

Last updated by at .

boite sous vide

la boite sous vide que nous avons testé

Nous étions curieux de pouvoir tester la conservation en sous-vide dont de nombreux sites parlent sur Internet. L’occasion nous a été proposé par la société AirBlock qui nous a proposé en test une boîte sous vide Status.

Notons dès à présent que ce test comme il était indiqué dans les comptes Instagram, Facebook et Twitter de mémé Moniq  que la société nous a proposé pour vous un code promo : blogmememoniq qui vous permet d’obtenir 5% sur l’ensemble de la boutique. Oui, comme c’est un produit offert, l’article est sponsorisé 😉

Aussitôt reçu la boite et sa pompe, aussitôt testé avec succès pour conserver les fines herbes (Nous en avons fait notre réserve à persil, coriandre…)

Ces herbes conservent en général quelques jours, désormais nous les conservons plus d’une semaine parfois 13-14  j dans un état qui n’a rien à envier au produit frais.

Nous rencontrons également un problème car nous effectuons nos « courses » le samedi en fonction de notre menu de la semaine !

Ce problème est le brocoli qui jaunit très vite ! Désormais c’est du passé.

De retour de course, nous débitons les fleurons et hop dans la boite magique. On peut utiliser le brocoli comme si on venait de l’acheter.

Nous avons également tester une marinade puisqu’il parait que le sous-vide accélère la durée de marinade. Nous n’avons pas fait mariner longtemps notre viande ce jour là, et à vrai dire, nous ne saurions pas dire si oui ou non cela a changé quelque chose !

Ah oui, comment cela fonctionne ces boites sous vide ? Simple, on met les aliments dans la boite, on ferme la boite avec le couvercle puis on pompe pour extraire l’air au centre du couvercle !

Pour ouvrir, il suffit de faire « échapper » l’air et le tour est joué ! 

avantages et inconvénient d’une (des) boite (s) sous vide en cuisine

Nous avons menés notre petite enquête sur les avantages du sous vide :

  • conservation plus longue (multiplié par 2 ou 3) car l’oxydation est stoppée (fermeture hermétique, air stable) ce qui rend ce mode de conservation idéal pour les ingrédients fragiles : herbes, brocoli, demi citron, salade, avocat… On peut aussi penser à y mettre le fromage entamé…
  • contenu de la boite ne craint pas la contamination dans le réfrigérateur car elle est hermétique et pas d’odeur de l’intérieur de la boite vers l’extérieur dans le frigo, ce qui est également intéressant si l’on doit transporter des produits très odorants (comme le Maroilles 😉 ! 
  • possible d’ouvrir la boite, sortir des ingrédients et les remettre sous vide
  • conservation de préparations cuisinées à l’avance  (mais nous n’avons pas testé ce point… Nous évitons les restes sur une longue durée.  De même, n’ayant pas de chips à la maison, nous n’avons pas pu les sentir croquer sous la dent après plusieurs jours de séjour dans une boite sous vide
  • sérieux atout pour lutter contre le gaspillage
  • Nous l’avons dit le temps de marinade est sensé se réduire… Certains disent 1 h pour 5 h ! Mais comme écrit précédemment, nous n’avons rien constaté à notre niveau
  • La boite est plus eco-friendly que le sac car 1 achat unique suffit
  • Le bémol, il est rapidement nécessaire de s’équiper de plusieurs boites si l’on veut en tirer tout le bénéfice du sous vide ! Et qui dit boite, dit place nécessaire pour la (les) ranger (ces boites prennent beaucoup de place) ! La solution : jongler entre les boites et les sacs de conservation qui prendront moins de place.
  • Les boites sont peu adaptées pour le congélateur
  • Évidemment, il est hors de question de pratiquer la cuisson sous vide avec ces boites

La vie des aliments prolongés 5 fois



Nous ne préparons plus les repas le week-end pour la semaine qui suit. Mais c’est encore un cadre pour un usage des boites sous vide qui peut être intéressant.

Ces boites sous vide ont encore de nombreux avantages : pour conserver les graisses et les huiles, dans la conservation des charcuterie… mais n’oublions pas que cela a un coût ! 

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

eat-bags ou box à cuisiner : filet de merlan pané aux graines émincé de carotte et chou frisé

le résultat de notre eat-bags ou box à cuisiner Cook Angels : filet de merlan pané aux graines émincé de carotte et chou frise

le résultat de notre eat-bags ou box à cuisiner Cook Angels : filet de merlan pané aux graines émincé de carotte et chou frise

Vous n’êtes pas habitué à ce genre de titre : filet de merlan pané aux graines émincé de carotte et chou frisé dans nos colonnes. Oui, c’est normal, tout comme vous ne trouverez pas la recette de ce plat. On vous explique pourquoi

Box à cuisiner et eat-bags

La raison en est simple…Cook Angels, qui organise la livraison des box à cuisiner, des eat-bags, à travers la France nous a proposé de tester leur service !

Le deal (Nous n’avons pas gagné d’argent…) était de : tester gratuitement une nos box repas en échange d’un post avec une belle photo comme vous savez bien le faire dans Instagram» Bande de flatteurs va… 😉

Après quelques discussions à la maison (nos décisions sont toujours collégiales), on a décidé de participer et de publier une « image » dans Instagram comme convenu, mais aussi de préparer un article dans le blog où l’on vous donne notre avis sans faux-semblants sur ces box à cuisiner (eat-bags).

Il est vrai que l’apparition de ce type de box à cuisine nous a déjà interpellé. Cela nous permettra de nous faire une idée véritable au sujet de ce nouveau concept.

Après s’être enquis que nous ne suivions pas de régime alimentaire particulier et que nous n’avions pas d’intolérance particulière, nous avons reçu les 3 recettes disponibles, pour un repas le vendredi, samedi et/ou dimanche ?

Et donc, nous avons choisi le filet de merlan pané aux graines émincé de carotte et chou frisé dans les 3 repas de la semaine dernière. Ensuite, nous avons attendu sagement la livraison qui était prévue vendredi.

Nous nous étions renseigné sur la date limite de consommation des box (2-3 jours après réception du colis), mais on peut aussi congeler les ingrédients. Nous ne sommes pas certain que ce soit une bonne solution.

La réception de la box à cuisiner

les sachets de la box a cuisiner Cook Angels

les sachets de la box a cuisiner Cook Angels

Vendredi… La box pour le coup une véritable grande boite en carton arrive.

À l’intérieur, un sachet en papier kraft contenant une multitude de sachets thermosoudés « sous vide » accompagné de 2 fiches :check-lists pour des dîners réussis ! et la fiche mode d’emploi et présentation de notre recette.

Dans cette fiche qui semble complète, on trouve :

  • les informations nutritionnelles,
  • les ustensiles nécessaires (nous y reviendrons),
  • la recette de la sauce du chef (bonne idée, car elle est simple à refaire),
  • une explication sur le carvi (tout le monde ne connaît pas cette épice autour de nous et d’ailleurs au cours de la dégustation, on a trouvé que son usage donnait une touche d’originalité agréable).

Mais… oui, on vous a dit, nous ne sommes pas langue de bois ;

Nous sommes déçu ! Il n’y a que 2 parts et nous sommes 4 (On l’avait glissé dans nos échanges… ) donc, 2 mangeront du filet de merlan pané aux graines émincé de carotte et chou frisé et 2 autres s’en passeront… Autrement dit, nous allons devoir faire 2 plats pour un même repas ce qui nous arrive seulement lorsque nous finissons les restes et cela nous désorganise car tout cela n’était pas prévu dans les menus.

Pourtant, la version 4 part existe sur leur site ! Mais, comme on parle de part, une autre remarque… Pas de possibilité de choisir une part seulement ! Le célibataire n’a pas le droit à sa box ! Nous sommes persuadé qu’il y a un public pour cela !

Bref, dans la box à cuisiner (eat-bag), on retrouve tous les ingrédients nécessaires déjà dosés, épluchés et coupés (joliment présenté à dit l’une d’entre nous).

Par contre, certains des produits n’ont pas l’étiquette d’identification donc pas facilement identifiables par tous) et nous ne connaissons pas l’origine de ces produits. Un peu de traçabilité ne ferait pas de mal !

Le côté écolo de certains membres de la famille est apparu avec des remarques sur le nombre d’emballages, sous-entendu, il y a trop d’emballages, c’est un gâchis ce carton aussi grand…

Toutefois, difficile de faire autrement pour transporter jusqu’au client la box et la taille du carton certainement pour une raison de coût au niveau de l’entreprise (1 seul format au lieu de 3 ou 4).

La préparation du plat

Samedi soir… Nous jouons le jeu du débutant. L’une d’entre nous prépare le plat en suivant scrupuleusement les indications fournies. Les autres n’ont pas le droit de l’aider, mais assistent pour donner leur avis.

Et là, première désillusion… 31 minutes 29 secondes Partout, il est indiqué moins de 30 minutes. Pire sur la fiche de présentation 15 minutes !

Cela le fou mal pour le (la) célibataire qui souhaite avouer sa flamme à son invité(e) prendre 15 minutes au moins de retard… Imaginez le stress que vous lui ajoutez ! Et, en plus, dites vous bien que notre cuisinière du jour cuisine, régulièrement, elle est habituée !

Dès le démarrage de la recette, une question : une casserole oui, mais de quelle taille ?

D’autres questionnements sur le matériel qui n’est pas indiqué arriveront rapidement. Je dois découper le poisson sur quoi ? Quel type de couteau je dois utiliser ? 1 assiette de plus est nécessaire pour verser le mélange de graines. Pour égoutter le chou et les carottes, le débutant fait comment s’il ne possède pas de passoire ?

On peut encore ajouter : une cuiller en bois est nécessaire, des ciseaux pour ouvrir les sachets, comment faire si on n’a pas de poêle anti adhésive comme nous ? On retourne le poisson avec les doigts ou avec une spatule ? Du papier aluminium est demandé pour recouvrir le poisson cuit ainsi que de l’essuie-tout.

Cela en fait des choses qui sont nécessaires, mais que tout le monde ne possède pas et qui ne sont pas indiquées dans la fiche. Ce serait également intéressant que l’internaute sache avant de commander ce qu’il doit posséder.

De même, on note des manques de précisions toujours pour le débutant : combien de sel est nécessaire pour l’eau salée ? Une pincée ? C’est quoi pour vous un grand volume d’eau(jusqu’au bord de la casserole ?)

Ah oui, notre cuisinière s’est posé la question : «Est-ce que les légumes sont lavés ?». On a supposé que oui, mais rien ne l’indique !

L’ordre des tâches n’est pas très cohérent. On aurait dû commencer par mettre l’eau à bouillir. Cela aurait permis de gagner du temps !

Enfin, il restait un petit bout de peau sur le poisson…

On a tenté de noter pour se faire une idée le côté préparation : un 6/10 ! Mais, nous le reconnaissons, cela sentait bon dans la cuisine lors de la cuisson.

La dégustation du plat

Le filet de merlan sur le site de cook angels

Notre résultat (photo au début d’article) est proche de ce que nous promettait le site de cook angels

À table !

Premier point : le dressage dans l’assiette qui était indiqué dans la fiche nous permet d’obtenir un plat visuellement similaire à celui de la photo sur le site

On peut dire que la photo est conforme. C’est énorme quand on sait la difficulté de refaire un plat qui ressemble à une photo d’un livre ou d’une revue de cuisine.

Allons-y pour la liste des compliments :

  • c’est très joli dans les couleurs
  • à ton avis, tu en aurais pour combien au restaurant pour une assiette pareille ? Ce n’est pas cher ici !
  • C’est une super idée cette croûte de graine
  • Le carvi également, c’est une excellente idée…
  • le retour du : «C’est bien l’explication pour refaire la sauce»
  • tu as vu, il n’y a pas d’arêtes dans le poisson
  • e mélange carottes chou avec du poisson est original

Mais aussi de rares petits points négatifs :

  • Certains morceaux de poisson manquent un peu de cuisson (cela a dégénéré sur une discussion sur la cuisson du poisson et nous nous sommes accordé pour dire que nous avons tendance à manger le poisson plus cuit)
  • Il restait quelques grosses côtes dans l’émincé de chou

Globalement, les invités seront contents de ce qu’ils ont dans leur assiette puisque notre note est comprise en 8 et 9/10.

Pour qui les box à cuisiner (eat-bags)

On a eu le temps de réfléchir à qui est destiné ce type de box.

Nous pensions dans un premier temps aux personnes qui veulent se faire un repas sur place dans leur entreprise… mais non, cela est inadapté. Il faut malgré tout trop de matériel.

À celui qui ne sait pas faire la cuisine… Certainement. Il va bluffer son ou ses invités ! On confirme donc que c’est accessible à tous les niveaux en cuisine.

près, est-ce que c’est conçu pour des personnes comme nous qui aimons cuisiner, nous restons septiques. Acheter ses ingrédients, éplucher, laver et découper sont notre quotidien. Vraiment non…

Ensuite, il y a toute la gamme des personnes entre celui qui ne sait pas cuisiner, mais qui veut tenter l’expérience à ceux qui savent cuisiner… Certaines personnes trouveront certainement leur bonheur avec ces box.

Ce test vous permet de bénéficier d’un code promo : MEMEMONIQ. C’est -30% sur votre première commande Cook Angels sur le prix de base (non-cumulable avec notre offre promotionnelle de septembre à 8€/plat/personne). Ce code est limité à 10 utilisations et est valable du 19 janvier au 9 février inclus. Premiers arrivés, premiers servis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

voeux 2018 de la cuisine de mémé Moniq

Voeux 2018

Voeux 2018

Ceux qui lisent nos menus de la semaine ont déjà lu nos voeux 2018 😉

Nous espérons que les fêtes se déroulent à merveille pour vous.

On vous souhaite une bonne et heureuse année 2018 au niveau culinaire mais aussi santé, bonheur… 

Nous voulions également profiter de l’occasion pour remercier nos abonnés dans les différents réseaux sociaux (vous êtes plus de 21 000 à suivre la cuisine de mémé Moniq dans les réseaux sociaux) et nos lecteurs du blog (plus de 1 600 en moyenne désormais).

Sans vous nous ne serions rien… Merci de vos visites, likes, messages et autres activités autour de nous…

On compte sur vous pour nous soutenir encore plus en 2018 et de notre côté, on essayera de faire encore mieux pour vous satisfaire 😉

Et encore, belle année 2018 à toutes et tous 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Category: Cuisine, Non classé  Tags:  Leave a Comment