Archive for the Category » Non classé «

Défi cuisine : pique-nique avec les doigts !

Last updated by at .

Défi Cuisine : Pique-Nique avec les doigts

Défi Cuisine : Pique-Nique avec les doigts

En ce mois de mai, nous sommes dans le jury du 80ème Défi Cuisine organisé par Recettes de Cuisine

Le thème est Pique-nique avec les doigts ! Tout est expliqué ici 😉

Participez, nous délibérerons et vous pouvez gagner jusqu’à 50 euros en comptant la livraison de livres et/ou ustensiles de cuisine de son choix

Le jury est composé de blogueurs culinaires :

Les membres du jury ce concours sont :

Pour l’occasion, nous publions ci-après une liste de recettes que nous avons déjà publiées qui pourrait convenir pour un pique-nique que l’on peut manger avec les doigts 😉 

Rendez-vous sur Hellocoton !

cuisine : témoignage du séjour de notre aspirante cuistot Allemande

comment notre aspirante cuistot Allemande a vécu son séjour dans les cuisines de mémé Moniq

comment notre aspirante cuistot Allemande a vécu son séjour dans les cuisines de mémé Moniq

Vous le savez si vous nous suivez régulièrement, nous avons une correspondante à la maison depuis presque 3 mois ! Nous avons demandé à notre aspirante cuistot Allemande comme elle est en fin de séjour de nous écrire un p’tit texte sur son ressenti !

On laisse la parole à Georgie 🙂

Il y a déjà 3 mois que je mange avec les membres de la cuisine de mémé Moniq.

Au début, je les ai observés avec étonnement et je me suis demandé comment ils font afin que ce que nous mangeons soit toujours délicieux ! Quand je leur posai la question, la réponse était : «mais, il n’y a rien à faire, c’est très facile !»

Tous ont dit cette réponse et pas seulement à mon arrivée, mais tout le long de mon séjour. J’entendais cette phrase au minimum 3 fois par jour dans la cuisine familiale.

Pour eux, c’est facile. parce qu’ils ont vraiment toutes les bases de l’art de la cuisine.

Quand je suis arrivée, je ne pouvais pas imaginer combien de choses ils font eux-mêmes parce qu’ils n’arrêtent pas de dire : «çà, on le fait nous-même, mais avec le temps cela deviendra normal pour toi !» Il faut dire que c’est une surprise pour moi quant ils mangent des yaourts qui viennent du supermarché !

Entre la production maison de la choucroute (ndlr : oui, nous faisons notre propre chou à choucroute 😉 et des tas de préparations à base de céréales, on peut tout imaginer.

J’aimerai pouvoir les aider « vraiment beaucoup » mais à chaque fois que je demandais pour les aider, la réponse était toujours la même : «non, c’est bon, il n’y a rien à faire !» (NDLR : on a aussi laissé Georgie nous préparer quelques plats 😉

Quand il y avait quelques chose à faire en cuisine, cela m’a permis d’apprendre beaucoup de choses. Je trouve cela très bien parce que en Allemagne, je ne suis pas vraiment active dans la cuisine.

Comme je viens de le dire, j’ai appris beaucoup de choses concernant la cuisine pendant mon séjour, mais la plus importante et qui est aussi la décision pour mon retour en Allemagne… je vais investir la cuisine car dans la cuisine il n’y a rien à faire et c’est très facile 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Küche : kochen ist einfach und es gibt nichts zu tun

3 Monate in der Küche von mémé Moniq in Frankreich

3 Monate in der Küche von mémé Moniq in Frankreich

Hier ist ein kleiner Artikel auf Deutsch. Für die Deutschen, die uns folgen wollen, sie können uns in Facebook, Twitter und in Instagram finden. Sie können natürlich auch auf einem Bild fragen, um die Rezepte zu bekommen (und auch auf Deutsch fragen, kein Problem 😉 ).

Seit 3 Monaten nimmt eine deutsche Austauschschülerin an dem Leben von Mémé Moniq teil.Wir geben ihr jetzt das Wort 🙂

Ganze drei Monate sind es jetzt schon in denen ich in der Küche von Mémé Moniq esse. Am Anfang habe ich ihnen mit Erstaunung zugeschaut und mich gefragt wie sie das machen, dass es immer so gut schmeckt. Irgendwann habe ich dann einfach mal gefragt. Die Antwort war : « es ist sehr einfach« . Dieser Satz wurde nicht nur dieses eine Mal gesagt. Nein, diesen Satz hörte ich dann mindestens drei Mal pro Tag in der Küche. Für sie ist es auch leicht, da sie, meiner Meinung nach, wirklich jede Basis der Küchenkunst haben.

Am Anfang als ich ankam, konnte ich es mir gar nicht vorstellen, wie viel sie eigentlich selber machen. Mit der Zeit wurde es aber normal für mich. Mich wunderte es dann aber eher, wenn sie ihren Jogurt nicht im Supermarkt kauften, sondern selber machten. Zwischen der Selbstherstellung von Sauerkraut (Anm. d. Red : Ja, wir machen unseren Sauerkraut selbst, auch das Schneiden und die Zubereitung des Kohls 😉 )  und Müsliriegeln, kann man sich wirklich alles vorstellen.

Obwohl ich gar nicht so oft gekocht habe, lernte ich auch von dem alleinigen Zuschauen in der Küche sehr viel dazu.

« Kann ich dir helfen ?« , diese Frage stellte ich wirklich sehr oft. Am Anfang dachte ich mir, dass es schade ist immer die Antwort « Nein, es ist ok, es gibt nichts zu tun ! » zu bekommen. Mit der Zeit gewöhnte ich mich aber daran und musste dann oft ein wenig schmunzeln (Anm. d. Red : wir haben Georgie auch Speisen machen lassen 😉 )

Wenn ich dann aber doch mal helfen konnte, lernte ich sehr viel dazu, weil ich davor, in Deutschland nicht sehr tätig in der Küche war.

Wie gesagt ich lernte viele kleine wichtige Sachen dazu, die größte Küchenerkenntnis, die ich jetzt aber nach Deutschland mitnehmen werde ist, dass es fast nichts zu tun gibt und, dass es sehr einfach ist 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !