Archive for the Category » fromage «

Faire son fromage de chèvre poivre-ciboulette maison

Last updated by at .

Fromage de chèvre poivre ciboulette maison

Fromage de chèvre poivre ciboulette maison

Faire un fromage à base de lait de vache, nous avions déjà tenté l’expérience à plusieurs reprises. Alors quand notre grand-mère (la véritable mémé Moniq) nous a annoncé qu’elle avait un litre de lait de chèvre, nous avons sauté sur l’occasion.

Faire un fromage de chèvre frais n’est pas bien plus compliqué que de le réaliser avec du lait de vache.

De plus, pour cette recette, nul besoin de présure. Par contre, outre le lait de chèvre, une étamine sera bien utile pour réaliser ce fromage.

Nous ne savons pas si CéMoi Aurore, qui nous demande la recette dans le groupe Facebook Faim de loup : gourmand et surtout curieux, possède ou pas une étamine 😉

Attention, ce fromage ne conserve que quelques jours au réfrigérateur

Ingrédients pour un fromage de chèvre poivre-ciboulette

  • 1 l de lait de chèvre
  • 5 à 10 cl de vinaigre de cidre (ou le jus d’1/2 à 1 citron)
  • sel
  • quelques brins de ciboulette
  • 1 cuillère à café de grains de poivre

Recette du fromage de chèvre poivre-ciboulette

  • Faire chauffer le lait dans une casserole et réduire le feu peu avant l’ébullition
  • Ajouter le vinaigre. Normalement, le lait caille : le caillé se séparer du petit-lait (celui-ci reste cependant blanchâtre, il ne devient pas totalement translucide). Sinon, ajouter plus de vinaigre et/ou refaire un peu chauffer
  • Laisser reposer le caillé une dizaine de minutes dans la casserole
  • Verser le contenu de la casserole dans l’étamine : seul le caillé sera conservé
  • Suspendre l’étamine au robinet de l’évier, soit à une cuillère en bois que vous poser au-dessus d’un récipient assez profond pour que l’étamine n’en touche pas le fond
  • Égoutter le caillé qui se trouve dans l’étamine pendant une heure
  • Placer le caillé dans une jatte, et y incorporer du sel (selon le goût)
  • À l’aide de vos mains, former une boulette avec le caillé
  • Écraser grossièrement le poivre à l’aide d’un mortier par exemple (sinon, utiliser du poivre fraîchement moulu)
  • Laver la ciboulette et la ciseler grossièrement (éviter les morceaux de plus de 1 cm)
  • Mélanger poivre et ciboulette et enrober la boulette de ce mélange
  • Votre fromage est prêt à être dégusté

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Pour l’instant, nous le laissons en stand bye suite à des problèmes)

Rendez-vous sur Hellocoton !

ce qu’il faut manger en août

ce qui est de saison ce que l'on peut manger en août

ce qui est de saison ce que l’on peut manger en août

Dernière étape que ce billet sur l’alimentation de saison puisque chaque mois depuis le mois de septembre de l’année dernière nous vous indiquons régulièrement ce que nous pouvons manger de saison en diffusants pour le mois en cours (août) les images de Niouf-niouf sur les légumes, fruits, viandes, poissons, crustacés et fromages de saison. Naturellement ce qui est bon de manger en août sera cette dernière étape.

Vous retrouverez en fin d’article les liens depuis le début de cette série sur ce qu’il est conseillé de manger chaque mois.

Voici donc les légumes, fruits, viandes, poissons, crustacés et fromages à manger en août 🙂 Les légumes à manger au cours du mois d’août sont publiés dans le Tumblr des tips journaliers de Niouf-Niouf, ainsi que les fruits et les viandes, poissons, crustacés et fromages à consommer en août. Ils sont également présents dans l’un des tableaux sur Pinterest de la cuisine de mémé Moniq ou encore dans le compte Twitter de mémé Moniq 🙂

Pour mémoire, outre le Tumblr, Niouf-niouf est également présent sur Facebook au nom de Niouf-niouf et possède un compte Twitter Niouf-niouf

Légumes, fruits, viandes, poissons, crustacés et fromages de saison

Voici les 3 images sur ce qui est à privilégier et à consommer de préférence pendant le mois de juin  :

  • les légumes de saison en août
  • les fruits de saison en août
  • les viandes, poissons, crustacés et fromages de saison en août
légumes de saison en août

légumes de saison en août

Les fruits de saison en août

Les fruits de saison en août

viandes, poissons, crustacés et fromages de saison en août

viandes, poissons, crustacés et fromages de saison en août

Ce que l’on peut conseiller de consommer, de manger selon les mois…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Préparer son fromage paneer ou panir

fromage paneer ou panir

fromage paneer ou panir

Le paneer (ou panir) est un fromage originaire d’Inde, où il entre dans la composition de différents plats (le palak paneer par exemple). Sa consistance rappelle celle du tofu et prend rapidement le goût des épices avec lesquels il est préparé.

en haut, préparation du fromage paneer (ou panir) et en bas du queso blanco

préparation de 2 fromages

L’idée de réaliser ce fromage est venu car nous devions obtenir le petit lait issu de 7,6 l de lait pour réaliser un autre fromage : du mysost (un fromage scandinave). Nous n’avons pas encore de photo car il est en cours de préparation 😉

Aussi, nous devions trouver d’autres recettes de fromage à réaliser pour obtenir le petit lait nécessaire 😉 Pour faire coup double en quelque sorte 😉 Nous avons donc choisi de réaliser du fromage paneer (ou panir) et du queso blanco afin de goûter 2 autres fromages.

C’est dans l’Instagram de mémé Moniq que marmotte gourmande 14 nous demande la recette de nos fromages.

Le matériel pour réaliser ce fromage n’est pas complexe :

  • une toile à beurre (à défaut une étamine mais le maillage de l’étamine est plus fin)
  • une grande casserole (prévoir que lorsque la lait boue, il « monte »)

Une fois réalisé, il est possible de le déguster sans attendre, sinon il se conserve pendant 2 semaines au réfrigérateur

Ingrédients pour du paneer (panir)

  • 3,8 litres de lait entier
  • 8 cuillères à café de jus de citron (2-3 citrons)
  • 180 ml d’eau chaude
  • Facultatif : des épices selon votre choix

Préparation du paneer

  • Presser les citrons pour récupérer 8 cuillères à café de jus
  • Filtrer le jus (il ne doit plus rester de pulpe ou de pépins)
  • Mélanger le jus de citron dans l’eau chaude et réserver (mettre de côté, mais tout de même à porté de main 😉
  • Mettre le lait dans la casserole
  • Faire chauffer le lait en remuant régulièrement en 8 (pour éviter qu’il ne brûle dans le fond de la casserole)
  • Lorsque le lait boue (il monte), baisser le feux
  • Incorporer progressivement le jus de citron AVANT que la mousse d’ébulition ne retombe complètement
  • Laisser cuire le mélange 10-15 secondes
  • Retirer la casserole du feu
  • Remuer doucement avec une cuiller en bois  : de gros morceaux de caillé (des « machins » blancs) se forment
  • Le petit lait doit être transparent (pas les « machins » blancs, le liquide dans lequel ils flottent :p). S’il est laiteux (blanchâtre), refaire cuire un petit peu ou rajouter un tout petit peu de jus de citron (quelques gouttes suffisent)
  • Laisser reposer le petit lait et le caillé au moins 10 minutes dans la casserole hors du feu
  • Nous ne l’avons pas fait, mais pour un fromage d’une consistance plus molle, ajouter de 250 ml à 500 ml d’eau chaude au mélange
  • Attendre que le caillé repose sous le petit lait (ça peut prendre beaucoup plus de temps que les 10 minutes)
  • À l’aide d’une louche  remplir l’étamine avec le mélange : le petit lait s’écoule et le caillé reste.
  • Ainsi, si vous souhaitez récupérer le petit lait, placez vous au-dessus d’un grand récipient qui pourra le recueillir, sinon l’évier convient très bien !
  • Fermer l’étamine
  • Passer l’étamine remplie sous un filet d’eau pendant 5-10 secondes
  • Tenir le haut de l’étamine (là où vous avez fermé) et tourner la poche pour éliminer une partie du petit lait
  • Suspendre l’étamine pendant 2-3 heures (le fromage sera plus ou moins sec) pour égoutter le caillé (voir image intermédiaire)
  • Sortir le fromage de l’étamine, il est prêt
le paneer ou panir sera épicé

le paneer ou panir sera épicé

NB : Après avoir gouté le fromage nature, nous avons trouvé qu’il n’avait pas beaucoup de goût. De ce fait, nous  l’avons égrainé et ajouté du sel, du poivre, des baies roses, des graines de cumin et de cardamome (le choix des épices aussi peut être variable). Ensuite, nous avons reformé des boules de fromage à la main

Rendez-vous sur Hellocoton !