carbonade flamande

carbonade flamande

carbonade flamande accompagnée exceptionnellement de purée

La carbonade flamande est en quelque sorte le bœuf bourguignon du Nord de la France et de la Belgique. La viande est mijoté à la bière sans oublier le pain d’épice et/ou la cassonade (vergeoise).

La carbonnade flamande est l’une des composantes de notre menu Repas du nord de la france que nous proposons en food surfing (c’est à dire que vous pouvez le déguster à notre table) Voir sur voulezvousdiner ou sur eatwith (vizeat).

Au passage, saviez-vous que l’on peut écrire indifféremment carbonade ou carbonnade

Dans les réseaux sociaux, c’est dans le groupe Facebook Déco, Récup, Cuisine, Couture & Co (vente interdite ) que tout c’est passé puisque c’est dans ce groupe que Nicole La Gaite et Chantal Gorenflot nous ont demandé la recette.

Évidemment, c’est meilleurs encore si c’est réchauffé et comme souvent pour les ragoûts, nous utilisons la mijoteuse (slow cooker) mais nous donnerons également la méthode traditionnelle en cocotte.

Comme nous sommes dans le Nord, l’accompagnement traditionnel sont des frites du Nord (ou parfois une purée 😉

Voici donc notre recette de carbonade flamande pour 6 personnes.

Ingrédients pour de la carbonade flamande

  • 800 g de boeuf maigre (paleron ou tranche)
  • 200 g de poitrine de porc en tranches (lard)
  • 40 g de beurre clarifié de préférence
  • 3 oignons 
  • 4 échalotes
  • 3 gousses d’ail écrasées
  • 1 dl de vinaigre de vin (facultatif) 
  • 1 cuiller à soupe de farine (facultatif)
  • 45 cl de biere de garde (Jenlain ou de Leffe brune)
  • 45 cl de fond de veau
  • un bouquet garni
  • 4 tranches de pain d’épices 
  • 20 g de vergeoise brune (facultatif)
  • Sel et poivre

Préparation de la carbonnade flamande

  • Détailler la viande de boeuf en morceaux de 50 g environ (si vous n’avez pas demandé au boucher de le faire)
  • Découper de gros lardons dans le lard
  • Préchauffer le four à 160° (Th. 5-6)
  • Faire fondre la moitié du beurre dans une cocotte (une sauteuse pour la cuisson à la mijoteuse)
  • Rissoler y les lardons et les réserver (pour la cuisine au slow cooker, les mettre dans la mijoteuse)
  • Mettre le reste de beurre dans la cocotte 
  • Faire dorer la viande sur toutes ses faces sans la piquer et réserver (pour la cuisine au slow cooker, les ajouter dans la mijoteuse)
  • Remplacer la viande par les oignons et les échalotes émincés et les ails simplement écrasées avec leur pelure
  • Ajouter la vergeoise qui doit fondre
  • Déglacer avec le vinaigre (verser le vinaigre et décoller les « impuretés » attachées dans le fond 
  • Pour la cuisson au slow cooker ajouter les oignons caramélisés et son jus dans le bac de la mijoteuse, puis verser la bière et le fond de veau (la quantité est de moitié environ de ce qui est indiqué dans les ingrédients), ajouter le bouquet garni et poser au dessus de la viande les tranches de pain d’épice. La durée de cuisson est de 4 heures à haute température ou de 6 heures à basse température.
  • Pour une cuisson en cocotte, remettre les viandes dans la cocotte et les mélanger aux oignons
  • Saupoudrer la farine et mélanger de nouveau
  • Verser la bière et le fond de veau qui doivent recouvrir
  • Ajouter le bouquet garni.
  • Déposer les tranche de pain d’épice
  • Placer la cocotte dans le four pendant 2 h 30

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille – Pinterest – Snapchat – Weheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour) – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
One Response
  1. Délicieux. Merci pour cette bonne recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *