blinis de courgette

Blinis de courgette
Blinis de courgette

En Lituanie, les blinis existent dans une incroyable diversité : blinis natures, blinis à la pomme de terre… et blinis aux légumes, comme ces blinis de courgette !

Attention de ne pas confondre cette recette de blinis de courgette lituaniéne à notre recette de blinis de courgettes ou crêpes de courgettes soufflées 😉

La recette que nous vous livrons ici est la recette de base. Les Lituaniens étant de fervents amateurs de varškė (du lait caillé, qui s’apparente au curd anglais), il est possible d’en ajouter à la pâte.

Il est aussi envisageable d’incorporer du fromage de chèvre ou du parmesan dans cette recette. Enfin, dernières options : des champignons coupés en morceaux ou des lanières de saumon fumé se marieront à merveille avec les courgettes.

C’est une recette très facile et rapide à réaliser, même pour des étudiants (il ne faut pas beaucoup de matériel). La seule difficulté, si on peut appeler ça une difficulté, consiste à bien régler sa gazinière / plaque de cuisson, afin que l’intérieur des blinis soit cuit, mais que l’extérieur ne soit pas brûlé.

Avec notre retard, nous avons publié 2 fois des images de blinis de courgette dans les réseaux sociaux. Aussi, nous avons eu des demandes dans le compte Instagram de mémé Moniq mais aussi dans la page Facebook de mémé Moniq et dans le groupe Déco, Récup, Cuisine, Couture & Co (vente interdite ).

Voici donc notre recette de blinis de courgette pour 4 personnes.

blinis de courgettes
blinis de courgettes

Ingrédients pour des blinis de courgette

  • 1 courgette de taille moyenne
  • 3 œufs
  • 90 g de farine
  • Quelques brins d’aneth frais, ou à défaut, 1 cuillère à café d’aneth sec
  • Sel, poivre
  • Beurre pour la cuisson
  • Crème fraîche

Préparation des blinis de courgette

  • Laver la courgette et couper ses extrémités
  • Si on le souhaite, éplucher la courgette, mais ce n’est pas obligatoire
  • Râper la courgette (de préférence avec une râpe à gros trous, pour faire de gros fils)
  • Si l’aneth est frais, le laver sous un filet d’eau, le sécher à l’aide de papier essuie-tout, détacher les fines feuilles de la « grosse » tige, puis les hacher finement
  • Casser les œufs et les battre en omelette
  • Ajouter la farine, la courgette, puis l’aneth dans les œufs. Bien mélanger
  • Si on le souhaite, on peut ajouter : des champignons, du saumon fumé, ou encore du fromage (parmesan, chèvre, caillé…)
  • Saler et poivrer la préparation
  • Faire fondre une noix de beurre dans une poêle sur feu moyen
  • Une fois le beurre fondu, le répartir sur toute la surface de la poêle avec une feuille de papier essuie-tout
  • Selon la taille de votre poêle, déposer 1, 2 ou 3 louches de pâte (attention à les espacer suffisamment afin qu’elles ne se collent pas entre-elles)
  • Lorsque les côtés des blinis commencent à sécher, il est temps de les retourner
  • Laisser cuire la seconde face, puis sortir les blinis de la poêle
  • Re-graisser la poêle à l’aide de l’essuie-tout, puis réitérer la cuisson jusqu’à épuisement de la pâte
  • Servir les blinis avec de la crème fraîche et de l’aneth. Des champignons ou du saumon peuvent aussi servir d’accompagnement s’ils n’ont pas été incorporés à la pâte

Nos présences en ligne

Facebook – Instagram – Twitter – Tumblr – Tumblr recettes de famille– Pinterest – Snapchat – Weheartit – groupe WhatsApp Partage cuisine africaine – groupe Facebook La cuisine de mémé Moniq

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
About 

clarayseult alias mémé Moniq ou la cuisine de mémé Moniq. À l'origine de ce blog depuis notre enfance, nous continuons au travers de notre adolescence à parler de cuisine

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *