blanquette de saumon à la bière

Blanquette de saumon à la bière

Blanquette de saumon à la bière

Nous voulions changer des cuissons en papillotes, des cuissons à la poêle ou au four du saumon… et cela faisait longtemps que nous n’avions pas préparé une blanquette de poisson. L’association des 2 : blanquette de poisson et saumon donna naissance à l’idée de cuisiner  une blanquette de saumon à la bière.

Et, visiblement notre idée de blanquette de saumon ne laisse pas insensible les internautes puisque au vue des renseignements demandés par Ergot Claude sur le compte Facebook de l’un d’entre nous, nous lui avons proposé de préparer la recette, de la publier ici et de l’avertir. C’est la même chose qui a été indiqué à Malak Hana dans le groupe Facebook Groupe de cuisine & pâtisserie et pour Martine Fourneau et Jess De Viveiros dans le groupe Idée repas.

Voici donc notre recette de blanquette de saumon à la bière pour 4 personnes que nous avons accompagnée de pomme de terre vapeur.

Il est possible de réaliser ce plat à la mijoteuse (Slow cooker), en autocuiseur ou à la casserole. Nous l’avons réalisé à l’autocuiseur mais le passage d’une version à l’autre n’est pas très difficile.

Ingrédients pour une blanquette de saumon à la bière

  • 600 g de pavés de saumon
  • 1 oignon
  • 1 poivron rouge
  • 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
  • 25 cl de bière blonde
  • 25 cl d’eau
  • 1 petite branche d’estragon (ou une pincée d’estragon deshydraté)
  • 1 petite boite de champignons
  • 1 cuiller à soupe de maïzena
  • 2 cuillers à soupe de crème fraîche épaisse
  • Sel poivre
  • Persil

Préparation de la blanquette de saumon à la bière

  • Enlever la peau du saumon et couper les pavés en 3
  • Peler l’oignon et couper le en 4
  • Laver, égrainer et couper le poivron en morceaux grossiers
  • Mettre l’oignon et le poivron dans un hachoir
  • Verser l’huile dans l’autocuiseur et y faire revenir le mélange oignon-poivron
  • Ajouter l’eau, la bière,  les champignons égouttés, l’estragon et le saumon
  • Saler et poivrer
  • Fermer l’autocuiseur et baisser le feu au minimum lorsque la soupape chuchote
  • Laisser cuire 20 minutes
  • Laisser l’air s’échapper et ouvrir la cocotte
  • Mélanger la fécule (Maïzena) avec un peu de jus de cuisson
  • Ajouter la féculé mélangé au jus de cuisson
  • Laisser épaissir la sauce
  • Ajouter la crème fraîche et mélanger
  • Rectifier au besoin l’assaisonnement
  • Hacher le persil
  • Servir la blanquette de saumon à la bière et saupoudrer de persil

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

velouté carottes, lentilles corail et potiron

velouté carottes, lentilles corail et potiron

velouté carottes, lentilles corail et potiron

Certain pourraient dire que c’est la sempiternelle soupe du lundi soir ! C’est un peu vrai… sauf que ce n’est jamais la même soupe ! Cette semaine, par exemple, c’était velouté carottes, lentilles corail et potiron. Un potage de saison

Dans Snapchat, nous nous sommes amusé de la couleur orange de cette soupe. Mais ce que Snapchat n’indiquait pas c’était son onctuosité.

C’est dans Facebook que les demandes pour notre potage se sont concentrés. Jean-Luc Didelot en a demandé la recette dans le profil d’un de nous et Selma Rdjm depuis le groupe Facebook Fait maison.

Reste pour nous à vous délivrer cette recette de velouté carottes, lentilles corail et potiron pour 4 personnes.

Ingrédients pour un velouté carottes, lentilles corail et potiron

  • 150 g d’oignon
  • 200 g de carotte
  • 300 g de potiron
  • 100 g de lentille corail
  • 1 l d’eau
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 1/2 cuiller à café de cumin en poudre
  • 1 cuiller à soupe de crème fraîche épaisse
  • sel et poivre

Préparation du velouté carottes, lentilles corail et potiron

  • Peler les oignons et l’émincer
  • Éplucher les carottes, les laver et les couper en grosses rondelles
  • Débiter le potiron coupé en gros cubes après l’avoir épluché
  • Mettre l’oignon, les carottes, le potiron, les lentilles corail, l’eau et le cube de bouillon dans une casserole, une cocotte ou un autocuiseur
  • Assaisonner (sel et poivre)
  • Porter à ébullition et laisser cuire 20 à 30 minutes (10 à 20 minutes en autocuiseur)
  • Une fois la soupe cuite, ajouter le cumin
  • Mixer la soupe quelques minutes afin d’obtenir une texture veloutée 
  • Ajouter la crème fraîche et mélanger avant de servir

Nos présences en ligne

FacebookInstagramTwitterTumblrTumblr recettes de famille – Pinterest – SnapchatWeheartit – Foodreporter (Nous tentons un retour)

Un commentaire, un avis, un petit coucou… sont toujours appréciés, et surtout nous sommes attentives à vos idées, reproches… pour faire évoluer ce blog et nos présences sur le net.

De même si vous cuisinez ou pâtissez une de nos recettes, indiquez nous le lien de votre publication ou envoyez nous la photo de votre réalisation à oe@oe-dans-leau.com avec le titre de la recette, nous essayerons de l’ajouter à la recette d’origine en indiquant que vous en êtes le cuisinier 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

cuisine bio ou organic food dans Pinterest

le tableau Pinterest cuisine bio

le tableau Pinterest cuisine bio – https://fr.pinterest.com/mememoniq/cuisine-bio-organic-food/

Dans le Pinterest de La cuisine de mémé Moniq, nous avons mis en place un tableau  intitulé cuisine bio / organic food. Aussi avant d’aller plus loin, il serait bon de réfléchir sur la notion de cuisine bio.

Des amalgames autour du bio

En effet, tout le monde parle du bio, mais trop souvent à notre goût le bio est confondu avec les « ver… » :vegan, végétariens, végétaliens… Et ce n’est pas parce que l’on ne mange pas de viande par exemple que l’on cuisine bio pour autant ! Même si très souvent les « ver… s’alimentent bio (ne serait-ce que pour établir leurs menus, ils ont besoin bien souvent de produits que l’on ne trouve qu’en mode bio).

En effet, les recettes « sans » : sans blé, sans œufs, sans lait, sans viande, sans gluten, etc. sont avant tout des régimes alimentaires particuliers devenus bio par l’utilisation d’ingrédients bio.

D’un autre côté, on assimile souvent le bio à la diététique alors que se sont des univers différents. On peut préparer une recette de nos grands-mères avec des produits bio et les quantités de graisse utilisées à l’époque, nous cuisinons bio mais pas diététique ! Vous saisissez la nuance ? Donc dites vous que bio ne signifie pas obligatoirement diététique.

La cuisine bio, çà consiste en quoi ?

La cuisine bio est une cuisine naturelle, pas obligatoirement une alimentation de régime qui ne sont bien souvent que des modes

Et, surtout, cuisiner bio, cela suppose d’utiliser des aliments produits sans chimie : légumes, viandes, fruits, fromages, céréales… Bon, là, nous sommes en train de faire l’apanage des boutiques bio 😉

Mais en réalité, cuisiner bio pour nous, ce n’est pas nécessairement bouleverser notre façon de s’alimenter, ni devenir végétarien (ou autre régime spécifique), ni tout acheter en boutique bio. On est persuadé que l’on peut cuisiner bio déjà en cuisinant réellement, avec un retour aux recettes de famille

Un boeuf bourguignon est bio s’il est préparé avec des ingrédients bio.

Et puis, nous l’avouons, nous ne sommes pas 100 % bio à la maison ! Mais, nous compensons également en essayant de produire nous-même tous les produits.

Car pour nous cuisiner bio, ce n’est pas juste utiliser des ingrédients bio, mais aussi suivre le rythme des saisons et donc manger les légumes, fruits, viandes… frais de saison, tout en tenant compte de l’endroit où l’on vit pour s’intéresser aux produits locaux.

C’est là également que l’alimentation bio doit garder selon nous une grande ouverture d’esprit. Rien n’empêche de se régaler d’un plat qui vient de l’autre bout du monde. Car cuisiner bio, c’est aussi savoir conserver les produits ou éventuellement ses récoltes, découvrir de nouveaux ingrédients et de nouvelles techniques de préparation des aliments, etc.

Pour nous, la cuisine bio c’est manger sain tout en se régalant, autrement dit une cuisine 100 % naturelle et 100 % fait maison…avec des aliments de qualité, frais, de saison… on se répète !

Nous n’avons pas mis des aliments bio, car le bio n’est qu’une norme. D’ailleurs, l’expression bio désigne un produit ou une denrée issus de l’agriculture biologique. Le mode de production agricole est naturel et n’utilise aucun produit chimique de synthèse, comme les pesticides, les herbicides chimiques, les fertilisants artificiels ou les hormones de croissance.

Mais, comment pourrions nous appeler les produits de notre verger à la campagne ? les produits du jardin de notre grand-père (le mari de mémé Moniq) ?

Rejoignez notre tableau cuisine bio / organic food

Nous avons donc mis en place un tableau cuisine bio ou organic food dans Pinterest.  

Pour nous aider à diriger ce tableau, nous avons fait appel à Marie-Ange Fremeau beaucoup mieux placer que la cuisine de mémé Moniq pour parler de la cuisine bio 😉 Voir l’article de 20 minutes Le bio s’installe à la cantine qui évoque le travail de Marie-Ange Fremeau. 

Ce tableau est collaboratif…C’est-à-dire que vous pouvez vous aussi nous aider à animer ce tableau en ajoutant vos contenus. Seule condition, respecter la définition de la cuisine bio que nous indiquons et ne pas publier de recettes 😉 Pour les recettes, vous avez le tableau Cuisine française – French food.

Au plaisir de vous croiser sur l’un ou l’autre des tableaux prochainement 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !