Archives de catégorie : Non classé

Désiré à Paris

Photographie de La Tour Eiffel depuis Le Champs de Mars à Paris

Tour Eiffel

Pour cette rédaction, il fallait écrire une seule scène et on pouvait commencer n’importe où dans l’histoire. J’ai décidé de commencer à l’acte II.


Résumé de l’acte I : L’histoire se déroule au XXe siècle. Désiré est un chti d’une vingtaine d’année. Il arrive à Paris, où Gérard, un vieux marchand l’embauche pour qu’il l’aide.

Acte II

Scène 1

Gérard, Désiré

(Sur la scène, il y a un sac, des cageots vides et un étal. Gérard est derrière l’étal.)
Gérard : Ah ! Venez çà Désiré… Portez ce cageot de framboises là-bas.
(entre Désiré)
Désiré : Ch’est bon cha les frambiches. (au public) J’ai eun tiote idée… Je vais prendre l’cageot de frambiches et je vais me mucher din l’sac pour pouvoir les minger.
(Désiré part se cacher dans le sac et Gérard le cherche)
Gérard : C’est bizarre ça… Où est donc passé ce fichtre Désiré ?
Désiré : J’eto ici m’sieur.
Gérard : (surpris) Où vous cachez vous donc ?
Désiré : (hésitant) Din… Din l’sac.
Gérard : (un peu énervé) Mais que faites vous dans ce sac ?
Désiré : Heu…
Gérard : (le coupe) Ne me dites rien… Laissez moi réfléchir…
Désiré : Ch’est à dire que…
Gérard : (le coupe) Mais, au fait, qu’avez vous fait de mes framboises ?
Désiré : Vos frambiches ?
Gérard : (énervé) Oui, mes framboises !
Désiré : Ah ! Vous voulo dire vos frambiches !
Gérard : (exaspéré) Oui, c’est ce que je viens de dire ! Maintenant, sortez de ce sac ! (Gérard donne un coup de pied dans le sac.)
Désiré : Non, j’veux point sortir…
Gérard : (toujours énervé) Désiré… Ceci est un ordre ! (Il donne à nouveau un coup de pied dans le sac.)
Désiré : Ch’est bon, ch’est bon, je sors…
(Désiré sors du sac, il a des traces de jus de framboises autour de la bouche, jusque sur les joues. Il se tient debout, face à Gérard.)
Gérard : Ah, ah ! Je vous ai pris la main dans le sac !
Désiré : (étonné) Ah non m’sieur, je n’avos nin qu’la main din l’sac, j’etos tout entier din l’sac !
Gérard : Oui, bon, continuons. (s’énervant) Tu as mangé mes framboises !
Désiré : (qui boude) Alors là, j’eto nin d’accord. Hein !
Gérard : Mais pourquoi ?
Désiré : Parce que ch’eto vous qui m’les avio donné…
Gérard : Mais tu les as quand même mangé ?
Désiré : Oui, mais…
Gérard : (le coupe) Pendard !
Désiré : (étonné) Vingt diou ! Qu’est che que cha voulo dire cha ?
Gérard : (ne l’écoutant pas) Tu as détruit ma seule richesse ! (Il fond en larmes.)
(Désiré s’enfuit et Gérard lui court après. Ils tournent en rond sur scène.)
Gérard : Attends que je t’attrape !
(Ils continuent de courir, mais Désiré rattrape Gérard. Lorsque Gérard s’arrête de courir, Désiré est juste derrière lui.)
Gérard : Bandit ! Coquin ! Fripon ! Gueux ! Requin ! Scélérat ! Vaurien ! Où est tu passé fripouille ?
Désiré : (il tape sur les épaules de Gérard avec ses mains) Bouh !
Gérard : (crie) Ahhhhhhh !
Désiré : (plié en deux) Hi ! Hi ! Hi ! Ha ! Ha ! Ha ! Qu’est che que ch’eto drôle !
Gérard : (très énervé) Et en plus, tu ose te moquer de ton maître !
Désiré : (étonné) Bah ouai…
Gérard : (un peu calmé) Tu es renvoyé ! Ren-voy-yé !
Désiré : On pourro p’t’être arranjo cha… Cha, ch’est eun bourse pleine d’écus, ch’est pour vous !
Gérard : (lui donne une tape dans le dos) Allons ! Je blague ! Viens, on rentre… (ils discutent tout en sortant) Au fait, tu m’avais dit que c’était quoi la langue que tu parle ?
Désiré : Ch’est le parlache eud l’Avesnois ! (Ils sortent)
(Noir)

Le sport, toute une culture (citoyenneté)

Après avoir participé au prix du CDJ, avec ma soeur, en 2012 (la journée sur la citoyenneté dans les médias sociaux), je rempile cette année, seule.

Pour rappel, ce concours du Conseil Départemental des Jeunes du Nord récompense une action sur la citoyenneté organisé par des collégiens.

Pour cela, j’ai décidé d’organiser une journée de conférences qui aura pour titre Le sport, toute une culture au collège Descartes de Mons-en-Baroeul, le 31 mars 2014. Cela permettra de réfléchir à la place du sport dans la citoyenneté, son influence, etc.

Mon idée est d’inviter différents sportifs de haut niveau, des politiques, des médecins, des éducateurs, etc. pour qu’ils expliquent les notions citoyennes qu’inclue la pratique d’un sport.

Voici le pré-programme pour cette journée que j’ai envisagé.

Le Sport, Toute Une Culture by Delcroix

Joyeux halloween

Halloween est une fête folklorique que l’on célébre principalement en Irlande, au Canada, en Australie, au Royaume-Uni et États-Unis. Elle dure normalement du 31 octobre jusqu’au 1er novembre. On le célèbre le plus souvent en organisant une collecte de bonbon. Quelque fois, pour cette occasion, on créé une « Jack-o’-lantern » qui n’est en fait que la citrouille emblématique d’Halloween.

Joyeux halloween à tous !

Dessin de Halloween

Dessin de Halloween

Mes vacances

Au début des vacances, j’ai passé deux semaines chez mes grands-parents, dans l’Avesnois, à Aulnoye-Aymeries, où j’ai réalisé divers tricots et une broderie. J’y ai aussi cuisiné des pizzas.

J’ai passé une partie des vacances au Danemark (j’en ai profité pour manger une pizza au salami). A Skagen, où j’ai vu

  • la pointe de Grenen, là où deux mers se rencontrent : la mer du Nord et la Baltique,
  • la dune qui bouge,
  • le port,
  • une église enterrée dans le sable,
  • un très vieux phare.

J’ai pédalé durant une journée.

Le voyage à continué vers le sud-ouest, aux alentours de Thisted.

J’ai aussi vu le parc national Thy.

La route m’a permis d’emprunter deux bacs : un à Thyborøn (Danemark), et l’autre sur l’Elbe (Allemagne).

Les photos du danemark sont dans danemark- vacances 2011, sur Flickr.

Par la suite, j’irai rendre visite à ma grand-mère, qui habite en Alsace, tandis que Papa ira, comme chaque année, à Ludovia 2011, en Ariège, dans le sud, à Ax-les-Thermes.

La harpe

La harpe est un instrument de musique asymétrique (qui n’est pas symétrique)à cordes pincées. Souvent de forme triangulaire, elle est muni de pédales qui permettent tendre les cordes. Il y a des cordes de diverses couleurs et de longueurs variables (les plus courtes donnent les notes les plus aigües).

ma journée fraîch’attitude

Dessin pour la fraich'attitude

Dessin pour la fraich'attitude

Aujourd’hui c’est la  » fraîche attitude » (fraîch’attitude).

Si vous vouliez y participer il fallait remplir un papier pour dire si vous étiez allergique(s) à un ou plusieurs fruit(s) ou légume(s) ou les deux.

Moi, avec ma classe on y participe.

C’était chouette.

Moi, j’étais dans le groupe des choux-fleurs (comme autre groupes il y avait les radis et les fraises).

Il fallait mettre un petit autocollant pour indiquer dans quel groupe on était.

Comme atelier il y avait un atelier de cuisine, un atelier de sport et un atelier d’information sur l’alimentation.

Comme atelier de cuisine, j’ai fait un avion de crudités. Si tu veux faire cet avion de crudités, je te donne la recette dans le billet suivant.